TPMP : le récit émouvant d’un chroniqueur victime d’un accident

TPMP

Une ambiance chargée d’émotion entourait le plateau de Touche pas à mon poste (TPMP) avec le retour en direct de Cyril Hanouna, son présentateur phare. Ce retour tant attendu a été marqué par des moments intenses, notamment le témoignage poignant de Raymond Aabou, l’un des chroniqueurs de l’émission.

L’audition de Yann Barthès revisitée par Hanouna

Cyril Hanouna a profité de cette émission pour revisiter l’audition de Yann Barthès devant la commission d’enquête concernant l’attribution des fréquences TNT.

Ce moment, largement discuté sur le plateau de C8, a mis en lumière les difficultés de Barthès face aux questions des députés. Pour approfondir le sujet, Hanouna a invité deux députés présents lors de l’audition à partager leurs ressentis, apportant ainsi un éclairage unique sur cet événement.

Les peurs des chroniqueurs de TPMP dévoilées

Avant de passer à d’autres sujets, Cyril Hanouna a interrogé ses chroniqueurs sur leurs plus grandes peurs. C’est à ce moment que Raymond Aabou a pris la parole pour évoquer un souvenir particulièrement traumatisant. Il a raconté l’histoire d’un terrible accident de voiture qui aurait pu lui coûter la vie si la providence ne s’en était pas mêlée.

Un souvenir partagé par Raymond Aabou

Raymond Aabou a décrit comment, alors qu’il se trouvait en voiture avec un ami en direction d’Avignon, ils se sont trompés de route. Ils ont décidé de faire demi-tour alors que leur voiture se trouvait sur une plateforme en sable. Aabou a proposé de sortir du véhicule pour guider son ami, mais ce dernier a décliné, estimant pouvoir s’en sortir seul, à son grand regret.

La frayeur inoubliable de Raymond Aabou

Alors que son ami se fiait au radar de recul de sa Peugeot 407, la voiture a commencé à glisser vers un ravin. Raymond a raconté comment, pendant quatre secondes, il a entendu le bruit des branches contre la vitre avant qu’un arbre ne les arrête.

« Pendant 4 secondes, j’ai entendu le bruit des branches contre la vitre. Un arbre nous a ensuite stoppé », a partagé Raymond Aabou. Il a précisé avoir subi des séquelles en « s’éclatant le cou » et en ressentant une « douleur aux cervicales ». Il a conclu en disant, « Le bruit des branches quand on tombe, c’est terrifiant… J’ai eu la peur de ma vie. »

Raymond Aabou a échappé à la mort

Après l’accident survenu durant la nuit, Raymond Aabou et son ami ont dû évaluer les dommages avec leur assurance, réalisant la gravité de l’accident auquel ils avaient échappé. « On a vu que sans l’arbre, la voiture serait complètement tombée. C’était vide à côtés.

On serait mort », a témoigné Raymond Aabou. Conscient de l’importance de cet événement, il a finalement conclu, « Il y a un destin, c’est fort », reconnaissant la chance d’avoir survécu à une telle épreuve.

Cet épisode de TPMP a permis aux téléspectateurs de découvrir un aspect profondément personnel et émouvant de Raymond Aabou. Son récit poignant d’un accident de voiture souligne non seulement la fragilité de la vie mais aussi la gratitude qu’il ressent pour avoir échappé à la mort. TPMP continue d’offrir des moments de vérité et de partage, touchant ainsi le cœur de son public.

Partager l'article
Retour en haut