Kylian Mbappé critiqué par Pascal Praud pour ses opinions

Pascal Praud

Pascal Praud, né en 1964 à Nantes, a commencé par des études de droit avant de se tourner vers le journalisme. Au fil des années, son parcours a évolué, le menant de Téléfoot à la fin des années 1990 à des rôles plus diversifiés dans les médias. Il a également travaillé avec le Football Club de Nantes sur des aspects de communication et de marketing.

Une évolution marquée par un changement de ton

À mesure que le temps passait, le ton de Pascal Praud s’est modifié. Il ne se contente plus de commenter les performances des athlètes ou les compétitions sportives. Aujourd’hui, il se consacre à des éditoriaux sur l’actualité politique du pays, notamment dans l’émission “L’heure des pros”. Ce vendredi 5 juillet, il a choisi de s’en prendre à Kylian Mbappé.

Pascal Praud critique l’engagement de Mbappé

Récemment, plusieurs célébrités ont tenté de mobiliser le public pour les législatives anticipées. Pascal Praud a exprimé son désaccord avec les appels de Kylian Mbappé à “voter du bon côté”. Le journaliste estime que l’attaquant va trop loin et l’a critiqué sur CNEWS.

“Je trouve que Mbappé a beaucoup changé depuis le jeune homme qu’il était à Monaco et l’adulte qu’il est devenu au Paris-Saint-Germain,” commence Pascal Praud. À ses débuts, Mbappé avait entre 15 et 18 ans. Aujourd’hui, à 25 ans, il s’exprime plus librement face à la presse.

Une critique de la posture publique de Mbappé

Pascal Praud estime que Kylian Mbappé n’a pas su se tenir. “Il faut être en béton armé pour résister à l’ubris. Savoir rester à sa place, savoir qui on est et savoir aussi qui on n’est pas,” affirme-t-il. Ironiquement, Pascal Praud a lui-même quitté les talk-shows sportifs pour des éditoriaux politiques.

Il loue la discrétion d’autres figures du football comme Zinédine Zidane et Didier Deschamps. “Zinédine Zidane ou Didier Deschamps ont compris depuis 30 ans que leur place particulière les obligent à une certaine modération quand ils s’expriment,” souligne-t-il.

Une accusation de prétention

Pour Pascal Praud, Kylian Mbappé aurait pris la grosse tête. “Pour qui se prend Mbappé ?” se demande-t-il. Il critique le fait que ni le ministère des Sports ni la Fédération française de football n’interviennent face aux déclarations de Mbappé.

Le journaliste avance qu’un footballeur soutenant le Rassemblement National n’aurait pas la même liberté. Il qualifie les propos de Mbappé de scandaleux et appelle à des actions.

Un appel à la réserve

“Mbappé ne s’exprime pas en tant que Kylian Mbappé, il s’exprime en tant que capitaine de l’équipe de France,” insiste Pascal Praud. Selon lui, Mbappé méprise une partie des Français en sortant de son obligation de réserve. Cette attitude choque l’éditorialiste, qui demande une réaction ferme des autorités.

Pascal Praud va plus loin en critiquant ouvertement le manque de réaction des autorités. “Personne n’ose lui rentrer dedans parce que c’est Mbappé,” déclare-t-il. Il ajoute que Mbappé prend des positions qui peuvent étonner.

Pascal Praud a vivement critiqué Kylian Mbappé pour ses prises de position, estimant qu’il devrait faire preuve de plus de réserve. Les commentaires de Praud reflètent une vision stricte des rôles et responsabilités des personnalités publiques, notamment des sportifs. Ses propos ont suscité des réactions variées, illustrant la diversité des opinions sur l’engagement des célébrités dans les débats politiques.

Retour en haut