Jean-Luc Lahaye devant le juge, il donne sa version des faits.

Le chanteur Jean-Luc Lahaye arrive au terme de la durée maximale de sa garde à vue, lui qui est visé par une double plainte pour viols sur mineurs et divers autres motifs. Selon France Info, il doit comparaître devant un juge et devrait être mis en examen.

Jean-Luc Lahaye

Nouveau rebondissement dans l’affaire du chanteur Jean-Luc Lahaye, accusé par deux anciennes fans mineures au moment des faits.

Ce vendredi 5 novembre 2021, France Info rapporte que le chanteur de Papa chanteur Jean-Luc Lahaye doit se rendre au tribunal.

En effet, Jean-Luc Lahaye a été présenté à un juge d’instruction en vue d’une éventuelle mise en examen, après deux jours de garde à vue, rapporte le site.

Jean-Luc Lahaye fortune

Sa garde à vue avait été prolongée comme le permet la loi. Le chanteur de 68 ans, arrêté le mercredi 3 novembre, doit répondre d’une multitude de chefs d’accusation : viols et agressions sur mineurs de plus de 15 ans, corruption de mineurs, abus de faiblesse, atteinte à la vie privée et détention d’images pédopornographiques.

Le journal Le Parisien a publié une enquête dans laquelle sont révélés certains détails sordides de ce qui est reproché à l’artiste, concernant des faits qui se sont déroulés en 2013 et 2014 sur deux adolescentes âgées de 15 et 17 ans à l’époque.

Jean-Luc Lahaye face au juge

Jean-Luc Lahaye fille

Toujours selon France Info, le chanteur Jean-Luc Lahaye a continué à nier les faits lors de sa garde à vue [réalisée dans les locaux de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP), NDLR] et a évoqué des relations consenties entre les adolescentes et lui.

Voilà ce qu’il devrait soutenir devant le juge s’il veut avoir une chance d’éviter une mise en examen – pourtant très probable – mais surtout s’il veut éviter un placement provisoire en détention, qui lui pend au nez en raison de son passé judiciaire défavorable.

Il a déjà été condamné à une peine de prison avec sursis et à une amende pour corruption de mineurs en 2015.

Dans cette affaire Jean-Luc Lahaye, trois femmes avaient été placées en garde à vue en même temps que le chanteur.

Sa fille Margaux dont on a découvert le grave état de santé soupçonnée de subornation de témoin et de complicité de viol sur mineur de plus de 15 ans et qui a été libérée jeudi.

Mais aussi les mères des plaignantes, soupçonnées de non-dénonciation de crime et de complicité de viol sur mineur de plus de 15 ans. La garde à vue de l’une d’entre elles a été prolongée, tandis que la seconde a été libérée sans poursuites à ce stade, rapporte l’AFP.

Il reste présumé innocent de ces accusations, comme les autres protagonistes de ces affaires, jusqu’au jugement définitif de cette affaire.

Jean-Luc Lahaye : Révélations sur l’état de santé grave de sa fille Margaux

Jean-Luc Lahaye, soupçonné de viol, a été placé en garde à vue dans les locaux de l’Office central pour la répression des violences aux personnes. Sa fille Margaux a été libérée par la police.

L’affaire refait surface. Le mercredi 3 octobre 2021, Jean-Luc Lahaye a été interpellé et placé en garde à vue. Le chanteur de 68 ans est soupçonné d’avoir abusé de deux adolescentes au cours des années 2013 et 2014.

Il n’est pas le seul membre de la famille à devoir répondre de viols, corruption de mineurs, abus de faiblesse, atteinte à la vie privée et détention d’images pédopornographiques. Sa fille Margaux, 37 ans, a également été placée en détention pour « complicité de viol » et « subordination de témoin ».

La santé de Margaux Lahaye lui a permis de retrouver sa liberté plus tôt que prévu.

Paraplégique depuis une chute accidentelle, la fille de Jean-Luc Lahaye a été libérée en raison de son handicap.

Accusée d’avoir poussé les deux victimes au silence et d’avoir aidé son père à les séduire, elle sera entendue librement, selon le journal Le Parisien. Quant à l’interprète de Papa Chanteur, il est toujours dans les locaux de l’Office central pour la répression des violences aux personnes, l’OCRVP, et pourrait atteindre le délai maximum pour ce type d’infraction, soit 72 heures.

Pour rappel, Margaux Lahaye avait été retrouvée, désorientée, au sol, après avoir chuté du deuxième étage d’un appartement parisien en septembre 2019. Transportée à l’hôpital Georges-Pompidou dans le 15e arrondissement de notre capitale, elle avait subi plusieurs fractures et s’était retrouvée avec un bras dans le plâtre et une prothèse de hanche après une luxation.

Son visage et ses jambes semblaient être intacts, et ses organes vitaux n’avaient subi aucun dommage. Il semblerait que l’issue ait été beaucoup plus dramatique que ce que les informations publiées à l’époque laissaient entendre.

JEAN-LUC LAHAYE, UN RÉCIDIVISTE ?

Jean-Luc Lahaye

Jean-Luc Lahaye avait déjà été condamné, en 2007, à une amende de 10 000 euros pour abus s.e.x.u.e.l sur mineur de 15 ans. Les faits qui lui sont reprochés sont donc postérieurs à cette première condamnation.

Les deux plaignantes, aujourd’hui majeures, avaient 15 et 17 ans à l’époque. Leurs mères, soupçonnées de non-dénonciation de crime et de complicité de viol sur mineur de plus de 15 ans, ont également été placées en garde à vue.

L’une d’elles a été prolongée tandis que la seconde a été libérée sans poursuites.

Jean-Luc Lahaye et Margaux Lahaye restent présumés innocents des accusations, comme les autres protagonistes de ces affaires, jusqu’au jugement final.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.