Voici une astuce pour alimenter son épargne sans aucun effort et sans y penser !

De nombreuses applications vous aideront pour alimenter votre épargne. Ismo, Moka, Cashbee, Yeeld, ou Plum... Explications.

À la fin du mois, lorsque le relevé de carte de crédit arrive, notre question est toujours la même : comment ai-je dépensé tout cet argent ? Au cours d’un mois entier, nous dépensons de petites ou moyennes sommes sans nous en rendre compte, il serait temps de se pencher sur l’épargne.

Additionnées, elles deviennent un chiffre très important à la fin de la ventilation des dépenses. Comment pouvons-nous envisager d’épargner pour aider nos mains percées ?

epargne retraite

De nombreux épargnants aiment dire qu’ils ne peuvent pas ou ne savent pas comment épargner efficacement, mais il existe des applications qui peuvent les aider à le faire.

En effet, il existe de nombreuses apps qui vous aideront à mettre en place une épargne automatique. Ismo, Moka, Cashbee, Yeeld, ou Plum… Autant d’applis qui peuvent vous aider à épargner de petites et grandes sommes.

Applications de micro-épargne

L’utilisation d’une application pour économiser de l’argent et gérer ses dépenses est essentielle pour toute personne qui doit surveiller ses revenus et ses dépenses et épargner.

Si la crise du coronavirus a permis à des millions de Français d’épargner pendant le blocage, la tendance pourrait s’inverser complètement cette année.

Si vous craignez de ne pas pouvoir mettre de l’argent de côté, alors vous pourriez vous intéresser aux applications de micro-épargne, même si vous n’avez que de petits revenus !

La micro-épargne peut être définie comme une réserve d’argent basée sur de petites sommes qui n’ont pas été utilisées. Ni par des dépenses forcées, ni par des dépenses quotidiennes.

Elles auraient été invisibles si elles n’avaient pas été mises de côté. C’est grâce à ces micro-épargnes que se constitue la micro-épargne.

Une chose est sûre : il peut être difficile pour certaines personnes d’épargner plusieurs centaines d’euros par mois. En effet, lorsque le salaire d’un ménage lui permet à peine de subvenir à ses besoins, il est nécessaire de penser à mettre de l’argent de côté par d’autres moyens.

Des solutions existent et la micro-épargne ou l’épargne simple sont sans doute les plus faciles à envisager et à mettre en place.

Par exemple, les applications de micro-épargne vous permettent de mettre de très petits montants de côté sur un compte d’épargne. Il ne s’agit parfois que de quelques euros, mais sur une année entière, cela peut faire la différence !

Mais il est difficile de savoir combien on peut réellement épargner, sans avoir d’expérience dans le domaine de la finance ?

Certaines méthodes sont possibles…

Si vous voulez commencer à micro-épargner dès aujourd’hui, vous aurez besoin d’aide pour éviter de commettre des erreurs qui pourraient entraîner d’importants découverts sur votre compte courant. Et vous avez de la chance, car les possibilités ne manquent pas ! Voici quelques possibilités de micro-épargne :

  • Arrondir à l’euro supérieur : A la fin de chacune de vos dépenses, l’arrondi à l’euro supérieur est envoyé sur le compte de micro-épargne.
  • Épargne en fonction du numéro de semaine : à la fin de chaque semaine, l’organisme de micro-épargne met automatiquement de côté un montant correspondant au numéro de semaine, jusqu’à ce qu’il atteigne 53.
  • Automatisation : après une analyse de vos dépenses, un algorithme peut savoir quand vous pouvez épargner sans recourir à votre découvert.

 

On pourrait se demander quel est l’intérêt de placer son argent sur un autre compte. En effet, les consommateurs sont souvent tentés de retirer de l’argent de leur livret A ou LDD.

Cependant, en choisissant de déposer leur épargne dans une autre banque que la leur, ils ne touchent plus à l’argent qu’ils ont épargné car les retraits ne peuvent se faire que sous certaines conditions et non immédiatement.

Quelles sont les applications possibles pour cette épargne simple ?

Même si de nombreuses banques en ligne ne proposent que ce service, il existe des applications qui permettent de vous accompagner dans votre épargne. Parmi les applications existantes, on peut compter, entre autres, Cashbee, Plum, Moka, Yeeld,

Cashbee

Cette application ne comporte pas d’algorithmes dans sa version actuelle, mais elle reste une solution très avantageuse pour réaliser des économies. D’une part, elle offre un compte rémunéré à 0,06%, et d’autre part, certains mois, les dépôts peuvent être rémunérés à 3% sous certaines conditions.

Plum

Plum est une application britannique qui propose un service similaire à celui de Bruno Bank, qui a depuis cessé ses services. En effet, elle vous permet d’analyser vos dépenses et de proposer de l’argent à économiser chaque mois.

plan épargne banque

De plus, cette application propose d’autres fonctionnalités, comme l’arrondi à l’euro supérieur. Tout dépend de la formule que vous choisissez. Même si cet organisme bancaire ne facture pas de frais de retrait, il faudra tout de même payer certaines solutions d’épargne !

Moka

L’application mobile Moka, anciennement Mylo, entreprise canadienne, a été lancée en France le lundi 20 juillet 2020. Il s’agit d’une application mobile qui rend l’épargne simple. Aussi simple que d’acheter un café, résume Maxime Le Maître, responsable du marché français des fintechs.

En effet, le système de Moka est on ne peut plus simple. Pour chaque paiement par carte bancaire, le client est débité de l’euro suivant, par exemple 2 euros au lieu de 1,20 euros pour un café, le solde (soit 0,80 euros) étant versé dans son porte-monnaie électronique.

En savoir plus

À première vue, Yeeld ressemble à l’application de micro-épargne parfaite. Financement de projet, carte bancaire, transformation des revenus, bons d’achat Amazon… elle a tout d’une grande ! Le seul bémol est que Yeeld facture 2 € pour les transferts sortants dans la formule gratuite.

Ismo

En reliant votre compte bancaire à Ismo, toutes vos dépenses sont automatiquement arrondies à l’euro supérieur. Chaque jeudi, cet excédent est automatiquement investi en bourse par des professionnels de la finance.

épargne

Avec Ismo, plus besoin d’être pressé ! En effet, l’application est bien adaptée à ceux qui souhaitent épargner sur plusieurs années pour, par exemple, réaliser un gros investissement, comme l’achat d’un appartement ou d’une voiture.

Lors de votre inscription, l’application vous pose de nombreuses questions sur vos connaissances financières. En fonction de vos résultats, vous êtes invité à choisir un fonds de placement parmi trois options :

  • Le fonds conservateur (0 à 2% par an prévu).
  • Le fonds équilibré (1 à 5% par an).
  • Le fonds dynamique (2 à 7% par an).