Vladimir Poutine prêt à envahir 6 capitales européennes en 2 jours seulement !

Vladimir Poutine en guerre ! Depuis plus d’une semaine, l’armée russe poursuit son offensive contre l’Ukraine. Ce dimanche 6 mars, selon un rapport de l’état-major ukrainien publié sur Facebook, les Russes devraient concentrer leurs principaux efforts sur les environs des villes de Kiev, Kharkiv et Mykolaïv.

Vladimir Poutine

Vladimir Poutine menace l’Europe, affirmant que les sanctions imposées à son pays s’apparentent à une déclaration de guerre. On fait le point.

Quant à la ville de Marioupol, celle-ci a déclaré ce matin, selon nos confrères, vouloir retenter une évacuation de ses civils à partir de 11 heures (heure de Paris). Ces actes sont jugés inacceptables par les pays européens, qui se sont empressés de sanctionner la Russie et Vladimir Poutine dans différents domaines : culturel, économique, politique et bien d’autres.

Vladimir Poutine vie

Des sanctions dignes d’une déclaration de guerre

Le président russe Vladimir Poutine a souligné samedi 5 mars que la Russie considérerait comme co-belligérant tout pays qui tenterait d’instaurer une zone d’exclusion aérienne au-dessus de l’Ukraine.

Alors que cette mesure est largement réclamée par Kiev, l’OTAN préfère la refuser, afin de ne pas être entraînée dans une confrontation directe avec la Russie de Poutine.

Ces sanctions qui sont mises en place s’apparentent à une déclaration de guerre, a déclaré Vladimir Poutine. Mais Dieu merci, nous n’en sommes pas encore là, a-t-il ajouté.

Samedi 5 mars, Vladimir Poutine a prévenu que l’Ukraine pourrait perdre son statut d’État si elle ne change pas de politique. En effet, il a également appelé à un statut neutre et non nucléaire pour l’Ukraine, mais aussi à sa démilitarisation.

Les autorités actuelles doivent comprendre que si elles continuent à faire ce qu’elles font, elles remettent en question l’avenir de l’État ukrainien. Et si cela se produit, elles en seront pleinement responsables, a déclaré le chef du Kremlin.

Manifestations en Europe anti Vladimir Poutine

Depuis plusieurs jours, de nombreuses manifestations sont organisées dans différents pays européens pour montrer leur soutien à l’Ukraine. De Paris à Londres, en passant par Rome, Zurich ou Lisbonne, des dizaines de milliers de manifestants sont descendus dans la rue samedi, simplement pour dire stop à la guerre entre l’Ukraine et la Russie, qui a déjà causé la mort de 351 civils, selon l’ONU.

Selon la même source, 1,37 million de personnes ont déjà fui à l’étranger depuis le début de la guerre et plus d’un million ont été déplacées à l’intérieur du pays. Aujourd’hui, l’Ukraine et la Russie entrent dans leur onzième jour de guerre.

Le passé de Vladimir Poutine en tant que larbin porteur de valises, raconté par un ancien collègue.

Depuis plus d’un mois, les yeux sont rivés sur Vladimir Poutine, l’homme à l’origine de la violente offensive contre l’Ukraine. Mais qui est ce président au visage dur qui semble fermé à toute négociation ? Dans une interview accordée à Ciné Télé Revue le jeudi 24 mars, Sergueï Zhirnov a tenté de percer le mystère.

Pour cet ancien espion du KGB, qui travaille depuis des années avec le compagnon d’Alina Kabaeva, le comportement de ce dernier est lié à sa carrière, parsemée d’embûches. Lorsqu’il a débuté en politique auprès du maire de Saint-Pétersbourg, son ancienne collègue l’a décrit comme un larbin qui portait des valises avant de passer au stade de secrétaire, puis de conseiller pour les relations internationales car il parlait allemand.

Avant d’entrer en politique, Vladimir Poutine a également été un petit fonctionnaire du KGB, a déclaré Sergueï Zhirnov, sans mâcher ses mots. Durant ses études dans les services secrets russes, le futur chef d’État a également rencontré quelques difficultés : Il a été envoyé à Moscou pour un stage d’un an afin de partir dans les pays capitalistes.

Mais il a été rejeté parce qu’il ne mesurait pas bien le degré de dangerosité des décisions qu’il prenait. Pourtant, en 1985, Vladimir Poutine gravit les échelons et est affecté au service de contre-espionnage de Dresde, en Allemagne de l’Est, où il passe cinq ans comme officier Platov.

Vladimir Poutine : une enfance marquée par la violence

Vladimir Poutine, un destin brisé ? Sergueï Jirnov est remonté encore plus loin dans le temps pour tenter de révéler les failles du président russe : Poutine est né dans une famille très pauvre. Ses parents ne lui ont pas donné d’amour.

Vladimir Poutine

Il a grandi dans la rue, c’était un mauvais garçon, un petit voleur qui servait les caïds. Et il conclut : Il avait un gros complexe d’infériorité, il était petit, chétif, souvent battu dans son enfance. Alors avoir échoué dans sa carrière d’espion est la rupture de sa vie.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.