Vladimir Poutine atteint d’un cancer ? un ex-camarade fait d’effroyables confidences !

Ce lundi 28 février 2022, Sergueï Zhirnov a fait une apparition remarquée sur le plateau de TPMP en parlant de l’état de santé de Vladimir Poutine.

Vladimir Poutine

L’occasion pour l’ancien membre du KGB de faire quelques confidences sur l’état de santé de Vladimir Poutine. Des révélations inédites !

La vie privée de Vladimir Poutine a souvent déchaîné les passions. Très secret à ce sujet, le président russe a toujours mis un point d’honneur à protéger son jardin secret. A la ville, il est officiellement l’heureux père de deux filles prénommées Maria et Ekaterina, nées de sa relation passée avec son ex-femme Lioudmila Alexandrovna Chkrebneva.

Je ne discute jamais des questions liées à ma famille. Ils ne sont pas impliqués dans les affaires ou la politique. Cette question est essentielle, elle permet d’éviter d’éventuelles pressions politiques, expliquait le chef de l’État Vladimir Poutine en 2015. Grâce à eux, il serait aujourd’hui grand-père. En ce qui concerne mes petits-enfants, l’un d’entre eux va déjà au jardin d’enfants.

Vladimir Poutine fortune

Comprenez bien ceci : Je ne veux pas qu’ils grandissent comme des princes, je veux qu’ils grandissent comme des gens normaux, a avoué Vladimir Poutine en 2017 pour « Les interviews de Poutine ».

Dans le même temps, des médias internationaux ont affirmé qu’il avait d’autres enfants avec sa petite amie présumée Alina Kabaeva. L’ex-gymnaste élèverait leur progéniture à l’abri des regards. Ce lundi 28 février 2022, Cyril Hanouna a eu l’honneur d’accueillir une nouvelle fois Sergueï Zhirnov. Pour rappel, l’ancien espion a rencontré le président russe à de nombreuses reprises.

Face à la caméra, il a accepté de répondre à quelques questions sur sa santé. Selon les tabloïds, Vladimir Poutine souffrirait d’un cancer. C’est vrai qu’il a changé physiquement, a déclaré Matthieu Delormeau.

Vladimir Poutine argent

Vladimir Poutine a complètement changé, a confirmé Sergueï Zhirnov. Mais si c’est juste un cancer, ce n’est pas grave parce que Mitterrand a eu un cancer pendant 14 ans. Il a fait deux mandats de président avec un cancer. On lui a annoncé qu’il avait un cancer une semaine après son arrivée au pouvoir.

Frappé par la maladie, Vladimir Poutine aurait accéléré le processus pour envahir l’Ukraine. S’il se sent condamné, en fait il se dit : Je m’en fous, a déclaré Sergueï Zhirnov, qui s’appuie sur des sources fiables au Kremlin. Selon elles, l’homme politique est effectivement malade et ses jours sont comptés. Il est de toute façon soigné.

Des médecins israéliens le soignaient, maintenant il y a des médecins russes. Tous les trois mois, ils l’emmènent en Sibérie pour voir des chamans et ils font des danses presque sataniques, a déclaré ce dernier. Ces confidences font froid dans le dos.

Vladimir Poutine

Seul sur sa pyramide du pouvoir, Vladimir Poutine est fini

Dans un texte revisitant l’histoire russe récente et ancienne Vladimir Sorokine, le grand romancier russe, décrypte la transformation de Vladimir Poutine, ce bel homme plein de vivacité, en monstre impérial.

Le 24 février, l’armure de l’autocrate éclairé, que Vladimir Poutine avait revêtue il y a plus de vingt ans, s’est fissurée avant de s’effondrer. Le monde a vu émerger un monstre, insensé dans ses désirs, impitoyable dans ses décisions. Ce monstre avait grandi petit à petit, gagnant en force année après année, marinant dans son autorité absolue, ses agressions impériales, sa haine de la démocratie occidentale, son ressentiment tenace né de la chute de l’URSS.

Aujourd’hui, l’Europe doit faire face non pas à l’ancien Poutine, mais au nouveau. Il a laissé tomber son masque de partenaire commercial et de collaborateur pacifique, et nous ne pourrons plus jamais faire la paix avec lui. Comment en est-on arrivé là, et pourquoi ?

Dans le dernier film de la trilogie du Seigneur des anneaux de Peter Jackson, lorsque Frodon Sacquet doit jeter dans la lave bouillante l’anneau maudit qui a apporté la guerre et la souffrance aux habitants de la Terre du Milieu, il décide soudain de le garder. Et par la volonté de l’anneau, son visage change soudainement pour devenir mauvais et sinistre. L’anneau de pouvoir a pris complètement possession de lui. Mais l’œuvre de Tolkien se termine bien.

L’anneau fatal du pouvoir russe et de Vladimir Poutine

Lorsque Boris Eltsine, malade, a mis Vladimir Poutine sur le trône de Russie, son visage était plutôt sympathique, il avait même quelque chose d’attirant et son discours était parfaitement sain. Beaucoup avaient l’impression que l’homme au sommet de la pyramide du pouvoir russe était un fonctionnaire intelligent, dénué de toute arrogance.

Un esprit moderne, qui avait compris que l’avenir de la Russie post-soviétique passait nécessairement par la démocratie. À l’époque, Vladimir Poutine se plaisait à parler de démocratie dans ses interviews, promettant aux citoyens de la Fédération de Russie des élections libres, de nouvelles réformes, la liberté d’expression, le respect des droits de l’homme, la coopération avec l’Occident et, surtout, une rotation constante des personnalités au pouvoir.

Je n’ai pas l’intention de m’accrocher à ce fauteuil !

En Russie, comme chacun sait, les gens croient encore aux mots et aux apparences, manipulés par leurs dirigeants. Et à l’époque, Vladimir Poutine était un individu agréable à tous égards, comme le disait Nikolaï Gogol de son protagoniste Tchitchikov dans Les Âmes mortes : ouvert à la discussion, cherchant à comprendre tout le monde, sérieux mais non dénué d’humour, et même capable de rire de lui-même.

En outre, certains hommes politiques, intellectuels et analystes politiques, aujourd’hui farouches opposants à Vladimir Poutine et à son système, l’ont soutenu, certains franchissant même la porte de son quartier général de campagne pour l’aider à remporter les élections. Mais l’anneau fatal du pouvoir russe était déjà à son doigt, agissant insidieusement : un monstre impérial commençait à prendre la place de cet homme beau et vif.

En Russie, le pouvoir est une pyramide. Cette pyramide a été construite au XVIe siècle par Ivan le Terribleun tsar ambitieux, violent, accablé par sa paranoïa et bien d’autres vices. Avec l’aide de son armée personnelle, l’opritchnina, il a établi une division cruelle et sanglante de l’État russe entre le pouvoir et le peuple, l’ami et l’ennemi une division qui allait devenir la douve la plus profonde.

Son amitié avec la Horde d’or [les Tatars] le convainc que la seule façon de gouverner l’immensité de la Russie est de devenir l’occupant de ce gigantesque territoire. La force d’occupation devait être forte, cruelle, imprévisible, incompréhensible pour le peuple. Le peuple ne devait avoir d’autre choix que d’obéir et d’idolâtrer le pouvoir. Et un seul homme devait se tenir au sommet de cette sombre pyramide, un homme au pouvoir absolu.

Vladimir Poutine

Le cadavre du monstre soviétique

Paradoxalement, le principe du pouvoir russe n’a pas changé du tout au cours des cinq derniers siècles. Pour moi, c’est la principale tragédie de notre pays. Pendant tout ce temps, notre pyramide est restée intacte, et malgré des changements superficiels, sa forme de base est restée la même. Il y a toujours eu un seul dirigeant russe au sommet : Pierre le Grand, Nicolas II, Staline, Brejnev, Andropov.

Aujourd’hui, Vladimir Poutine règne au sommet de la pyramide depuis plus de vingt ans. Ayant trahi sa promesse, il s’accroche de toutes ses forces à son fauteuil. La pyramide du pouvoir inocule au dirigeant le venin de l’autorité absolue. Elle envoie des vibrations médiévales et archaïques au maître du Kremlin et à son entourage, semblant leur dire :

Vous êtes les maîtres d’un pays dont l’intégrité territoriale ne peut être maintenue que par la violence et la cruauté ; soyez aussi opaque que moi, aussi cruel et imprévisible, tout vous est permis, vous devez faire régner la terreur sur la population, le peuple ne doit pas vous comprendre, il doit vous craindre.


Sacha Fernandes

Depuis l'enfance, je suis passionnée par l'écriture et le yoga et je suis très curieux de nature surtout quand il s'agit d'actualité et de presse, je m'intéresse à tous les domaines ! J'aime aussi les nouvelles technologies et la création de sites internet, ainsi que le SEO qui me passionne, une vraie révélation pour moi il y a plus de 10 ans.