Un ventilateur qui tourne toute une nuit en été ! combien ça coûte ?

Même la nuit, les températures restent élevées, et le ventilateur peut donc être efficace pour dormir. Mais que coûte une nuit avec le ventilateur ?

Si vous aussi vous faites tourner votre ventilateur durant toute la nuit, voici les dangers qui y sont associés !

C’est l’un des points forts de l’été : le ventilateur. Un appareil indispensable pour les personnes qui ne disposent pas de climatiseurs.

Mais dormir avec une ventilation douce a un coût. Surtout si le ventilateur tourne toute la nuit.

Un calcul simple

ventilateur nuit

Pour lutter contre la chaleur, le ventilateur peut être notre meilleur ami. Pour déterminer le coût de la consommation d’énergie d’un ventilateur qui fonctionne toute la nuit, nous devons préciser combien de watts il consomme. Ainsi, la puissance d’un ventilateur varie entre 50 et 200 watts.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Arthur Piroton (@arthur_zevra)

Le prix moyen du Kwh est estimé en France à 0,174 euro en août 2022. Et ce, pour le tarif réglementé de base d’EDF selon les fournisseurs du site-électricité.

Le coût pour un fonctionnement de 12 heures est de 10 centimes pour un appareil de 50 watts. Ainsi, pour un ventilateur de 200 watts, le prix s’élève à 40 centimes d’euro.

Le coût mensuel moyen du rafraîchissement nocturne se situe donc entre 3 et 12 euros, selon le modèle. Bien entendu, le prix varie en fonction de l’abonnement et des options proposées par votre fournisseur d’énergie.

La différence entre le climatiseur et le ventilateur

Pour une consommation moyenne de quatre heures par jour, un climatiseur coûte beaucoup plus cher qu’un ventilateur. Selon les calculs effectués par les professionnels de la climatisation, un climatiseur coûterait 50,22 euros par mois pour une maison de 30 mètres carrés.

Et donc 100,44 euros par mois pour une maison de 60 mètres carrés. Donc si votre maison fait 100 mètres carrés, il vous coûtera 167,40 euros par mois. Par rapport au ventilateur, qui coûte entre 3 et 12 euros par mois, il faut parfois se résoudre à utiliser ce dernier. Vous réduirez ainsi les mauvaises surprises sur la facture d’électricité.

Un ventilateur peut être utile pour s’endormir, mais il n’est pas toujours nécessaire de le laisser tourner toute la nuit. Certains ventilateurs sont équipés d’une minuterie qui les éteint après quelques heures d’utilisation. Si vous ne disposez pas de cette fonction, vous pouvez également installer un petit minuteur directement sur la prise électrique. Cela ne coûte pas cher et peut permettre d’économiser beaucoup d’argent.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par CECOTEC FRANCE (@cecotecfrance)

Optimiser le confort avec un ventilateur

L’utilisation du ventilateur pour mieux dormir par une sensation de fraîcheur pendant la chaleur reste une bonne idée la nuit. Cependant, pour améliorer cette utilisation, il est toujours conseillé d’empêcher la chaleur d’entrer pendant la journée.

Pour ce faire, il suffit de fermer les volets et les fenêtres, puis de mettre un drap humide sur les fenêtres. Un autre moyen efficace de rafraîchir la pièce la nuit consiste à placer un récipient contenant des glaçons devant le ventilateur. Cela diffusera de l’air froid dans toute la pièce et fera baisser considérablement la température ambiante.

ventilateur

Toutefois, n’orientez pas le ventilateur dans la direction de votre oreiller. Ventiler toute la nuit dans la direction de votre tête peut provoquer des effets indésirables le lendemain.

Par exemple, un nez qui coule, un mal de gorge ou tout simplement un rhume. Un changement violent de température peut provoquer des réactions moins sympathiques. Par conséquent, orientez-la vers le bas du lit ou le centre de la pièce pour éviter tout inconfort.