Valérie Pécresse agressée en plein jour ! les détails.

Mal accueillie dans les transports en commun, la présidente d’Île-de-France Valérie Pécresse avait alors giflé son agresseur.

Valérie Pécresse

En 2018 sur France Info, la candidate à la présidentielle Valérie Pécresse n’avait pas hésité à révéler la tentative d’agression dont elle avait été victime.

Elle en avait fait son combat. Victime d’une tentative d’agression dans les transports en commun, Valérie Pécresse a raconté l’incident pour la première fois le 16 janvier 2018 sur France info. Au micro de Jean-Michel Apathie, la candidate de la droite à la présidentielle a confié qu’elle n’avait pas hésité à utiliser la manière forte pour se défendre : J’ai déjà giflé un frotteur dans le métro. Je n’en ai pas honte, mais je recommencerai, a-t-elle déclaré, ajoutant que la personne a essayé de mettre sa main sous sa jupe.

Valérie Pécresse jeune

Face à la journaliste politique de 63 ans, l’épouse de Jérôme Pécresse n’a pas tardé à exprimer son désarroi, au lendemain de la publication par 100 personnalités d’une tribune dans Le Monde sur la liberté d’importuner certains individus : La drague est agréable, la drague lourde est douloureuse, le frottement des personnes est glauque et doit être condamné.

Le harcèlement est insupportable et le viol est un crime, a-t-elle déclaré. Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, a alors mis en place une campagne de sensibilisation en collaboration avec la RATP et la SNCF.

Pourquoi Valérie Pécresse a une dent contre Eric Zemmour

Valérie Pécresse, qui a été victime d’une première agression, a témoigné dans On n’est pas couché en 2010 : Elle a détaillé son état de choc et son incapacité à porter plainte, révèle Paris Match le 9 décembre. Face à elle, le polémiste et candidat à la présidentielle de 2022, Éric Zemmour, n’aurait pas agi de la meilleure des manières : Elle se souvient encore de ses ricanements, assurent nos confrères. De quoi briser définitivement toute chance de réconciliation entre les deux adversaires.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Valérie Pécresse (@vpecresse)

Valérie Pécresse : le choix de sa veste rouge soufflé par Ségolène Royal ?

Que ce soit pour ses blazers ou ses manteaux longs, Valérie Pécresse voit rouge. Un choix vestimentaire que la candidate LR à la présidentielle doit à Ségolène Royal, comme le révèle le dernier numéro du Point, en vente ce jeudi 16 décembre.

Valérie Pécresse aurait-elle fait un tour dans la garde-robe de Ségolène Royal ? En pleine campagne pour l’élection présidentielle de 2022, la candidate LR soigne aussi bien ses discours que son apparence. Et pour être cette candidate déterminée et stylée, l’actuelle présidente de la région Île-de-France peut compter sur l’aide d’une ancienne candidate dans la course à l’Élysée.

Selon nos confrères du Point, au journal télévisé de ce jeudi 16 décembre, Valérie Pécresse aurait reçu quelques conseils de Ségolène Royal lors d’un dîner organisé en 2015. Lors de cette soirée, l’ex-femme de François Hollande lui a recommandé de porter le plus souvent possible des costumes et des vestes rouge vif, jamais de couleurs sombres ou pâles.

Des recommandations que Valérie Pécresse semble suivre à la lettre. Après avoir opté pour un manteau droit rouge vermillon lors de sa visite au salon de la sécurité intérieure de l’État en octobre dernier, elle a opté pour un blazer vermeil pour fêter sa victoire à la primaire des Républicains.

Et lorsqu’elle opte pour un pardessus noir, l’épouse de Jérôme Pécresse n’oublie pas de l’accessoiriser d’un foulard aux couleurs vives. Si le rouge est souvent associé à l’amour, il représente aussi le pouvoir et la force. Cette couleur portera-t-elle chance au candidat qui fait une belle percée dans les sondages ? La réponse se trouve au premier tour, dimanche 17 mai 2022.

Valérie Pécresse : sur les traces de Ségolène Royal ?

Valérie Pécresse

L’une est de droite, l’autre est de gauche. En participant à l’élection présidentielle de 2022, l’ancienne concurrente de Xavier Bertrand ravive le souvenir de la campagne du candidat socialiste en 2007. Selon l’édition du Journal du dimanche, publiée dimanche 12 décembre, certains collaborateurs d’Emmanuel Macron voient l’arrivée dans la course de cette nouvelle concurrente avec une certaine indifférence. Elle va faire de la ségrégation, affirme l’un d’eux.

Alors que de nombreux sondages la placent en deuxième position au premier tour derrière Emmanuel Macron et à égalité avec Marine Le Pen, Valérie Pécresse espère ne pas connaître le même sort que Ségolène Royal et remporter les clés de l’Élysée.


Sacha Fernandes

Depuis l'enfance, je suis passionnée par l'écriture et le yoga et je suis très curieux de nature surtout quand il s'agit d'actualité et de presse, je m'intéresse à tous les domaines ! J'aime aussi les nouvelles technologies et la création de sites internet, ainsi que le SEO qui me passionne, une vraie révélation pour moi il y a plus de 10 ans.