Enorme vague de chaleur : la carte de France des régions ou il va faire le plus chaud !

Tour d'horizon des départements les plus touchés par cette vague de chaleur et des bons réflexes à adopter pour se protéger de la chaleur.

La canicule n’a pas fini de sévir en France, qui connaît sa quatrième vague de chaleur avec des pics allant jusqu’à 36°C !

Depuis quelques jours, de nombreux départements français doivent faire face à une nouvelle vague de chaleur. Selon Météo France, ces hausses de température vont se poursuivre cette semaine du 8 août. Un pic de chaleur extrême est attendu ce vendredi 12 août.

vague de chaleur été

Canicule : deux départements en alerte orange

Si cette nouvelle vague de chaleur s’annonce moins intense que la précédente, les thermomètres vont continuer à chauffer dans deux départements : le Gard (30) et le Vaucluse (84), qui ont été placés en vigilance orange, avec des températures atteignant 38°C.

Ce n’est pas tout : 23 départements de France sont en alerte jaune, selon le dernier bulletin de Météo France. Les voici :

Alpes-de-Haute-Provence (04)
Hautes-Alpes (05)
Alpes-Maritimes (06)
Andorre (99)
Ardèche (07)
Ariège (09)
Aude (11)
Bouches-du-Rhônes (13)
Corse du Sud (2A)
Haute-Corse (2B)

Drôme (26)
Haute-Garonne (31)
Gers (32)
Gironde (33)
Hérault (34)
Landes (40)
Lot (46)
Lot-et-Garonne (47)
Pyrénées-Atlantiques (64)
Hautes-Pyrénées (65)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Raphael Seguin (@underwaterbaguette)

Pyrénées-Orientales (66)
Tarn (81)
Tarn-et-Garonne (82)

Selon Météo France, cette nouvelle vague de chaleur se situe entre 35°C et 37°C sur l’intérieur des régions méditerranéennes, localement 38°C sur les contreforts cévenols du Gard. Elles sont également en hausse dans les départements du sud-ouest placés en vigilance jaune, avec 34°C à 36°C.

Canicule et vague de chaleur : quels sont les bons réflexes à avoir en cas de forte chaleur ?

Comme l’indique le ministère des Solidarités et de la Santé sur son site internet, cette canicule peut entraîner un risque sanitaire pour la population.

Les effets de la canicule sur le corps humain peuvent survenir dès les premiers jours de chaleur. Certaines catégories de personnes, comme les personnes âgées, les femmes enceintes et les enfants de moins de 4 ans, sont particulièrement exposées.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par amareo 🌲🌍 (@amareo_magazine)

Maux de tête, crampes, nausées. Autant d’effets qui peuvent être provoqués par les fortes chaleurs. Il est donc essentiel de se protéger en adoptant quelques bonnes habitudes. Tout d’abord, il est conseillé de rester au frais et de bien s’hydrater tout au long de la journée. D’autres recommandations ont également été formulées :

Mouiller régulièrement son corps
Manger suffisamment
éviter de boire de l’alcool
fermer les fenêtres et les volets pendant la journée et aérer la nuit
Privilégier les activités qui ne demandent pas d’effort

Enfin, il est également important de prendre des nouvelles de vos proches, surtout s’ils sont en danger. Pour toute information, vous pouvez contacter la plateforme téléphonique Canicule info service au 0800 06 66 66. Elle est joignable du lundi au samedi, de 9h à 19h.

Canicule : pourquoi il faut éviter de dormir avec un ventilateur

Dès que les températures montent, beaucoup d’entre nous comptent sur le ventilateur pour pouvoir (enfin !) dormir la nuit dans cette chaleur écrasante. Cependant, il vaut mieux prendre quelques précautions pour que cet appareil ne nuise pas à notre santé. Voici quelques explications.

Lorsque le mercure grimpe, le ventilateur est notre meilleur allié. Problème : il n’est pas sans danger ! La première raison a un lien avec le Covid-19 : l’utilisation d’un ventilateur dans une pièce en présence de plusieurs personnes, dont certaines sont contagieuses, rend la charge virale homogène dans la pièce.

En créant un mouvement d’air important, l’appareil va projeter les gouttelettes respiratoires émises par les personnes à distance dans la pièce et rendre inopérante la distance de sécurité entre les personnes, explique Santé Publique France.

Mais ce n’est pas le seul risque associé au ventilateur. Dans un article, le magazine The Sleep Advisor s’est penché sur les conséquences de l’utilisation de cet appareil la nuit. Il met en garde contre les effets néfastes des ventilateurs, notamment les crises d’asthme et les yeux secs.

Dormir avec un ventilateur assèche les yeux et la peau

En faisant circuler l’air de la pièce, le ventilateur ferait pénétrer la poussière et le pollen de la pièce dans vos sinus. Dès que vous remettez votre ventilateur en marche, toutes les particules qui se sont déposées sur les pales sont renvoyées dans l’air que vous respirez et finissent dans vos voies respiratoires ! C’est un problème pour les personnes sensibles ou allergiques au pollen, ou qui souffrent d’asthme ou de rhume des foins.

De plus, l’air brassé et envoyé vers vous risque de dessécher votre peau, mais aussi vos yeux. Le flux d’air continu peut provoquer une sécheresse et une irritation des yeux, notamment pour les porteurs de lentilles de contact.

vague de chaleur

Les muqueuses en général, comme celles de la bouche ou du nez, peuvent également être asséchées. La sécheresse et la congestion des sinus peuvent entraîner une sinusite.

Bien que le ventilateur consomme moins d’électricité qu’un climatiseur, il reste utile en cas de températures très élevées, mais il faut veiller à bien s’hydrater avant de se coucher, et si vous vous réveillez la nuit, ne pas abuser du ventilateur ! Pensez également à aérer la pièce autant que possible pour renouveler l’air.