Urgent ! Le gagnant de « Koh-Lanta, La Légende 2021 » sera privé des 100.000 euros ?

Ils affirment que la production Koh-Lanta a la preuve que certains candidats ont participé à des dîners clandestins.

Koh-Lanta

Et si ni Claude, ni Ugo, ni Laurent ne gagnaient les 100.000 euros mis en jeu par Koh-Lanta ? C’est ce qu’affirment nos confrères.

Une saison anniversaire qui aurait dû être une fête et qui tourne au cauchemar. Après l’aveu de Teheiura, qui a demandé et mangé la nourriture des locaux, c’est un plus gros scandale qui entache l’image de Koh-Lanta. En effet, certains aventuriers célèbres auraient participé à des dîners clandestins.

Koh-Lanta La Légende

D’ailleurs, selon une information relayée, la société de production du jeu Koh-Lanta est en pleine réunion de crise. Elle a même lancé une enquête auprès des aventuriers présents sur le plateau mais aussi en Polynésie auprès des locaux afin de recueillir toutes les informations possibles sur cette affaire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par KohLantaTF1 (@kohlantatf1)

La société de production a convoqué tous les aventuriers susceptibles d’avoir participé à ces dîners, et tous ont réfuté les accusations. S’ils demandent tous à ce que des preuves soient avancées, celles-ci seraient désormais en possession de la société de production Koh-Lanta.

En effet, selon Le Figaro, lors d’un voyage, une photo des cinq aventuriers a été prise par un hôte. Ce serait même un candidat qui aurait demandé à être pris en photo. Si la photo était initialement confidentielle, elle aurait fait le tour de la toile et se serait retrouvée entre les mains de la production Koh-Lanta. Pour l’heure, cette dernière n’a pas souhaité faire de commentaire.

La production de Koh-Lanta pourrait ne pas annoncer de gagnant

Mais parmi les sanctions qui pourraient être prises : aucun gagnant ne pourrait être annoncé le mardi 14 décembre 2021 lors de la grande finale et donc, ne pas remettre les 100 000 euros mis en jeu. Ces dîners auraient eu lieu à l’issue des conseils. Les aventuriers ont dû traverser une route très fréquentée et ramper dans la nuit. Enfin, ils prenaient également le risque de sortir de la bulle sanitaire et donc de contracter le Covid-19.

Koh-Lanta : les aventuriers photographiés lors d’un des dîners clandestins

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par KohLantaTF1 (@kohlantatf1)

Un nouveau reportage de la chaîne de télévision française TF1 a révélé que plusieurs aventuriers ont demandé à être photographiés avec les autres candidats lors de l’un des repas, ce qui est un signe clair de leur participation au jeu. C’est une preuve irréfutable de leur participation à ces escapades nocturnes.

Mardi prochain, TF1 diffusera la finale de « Koh-Lanta, la légende » entre Claude Dartois, Laurent Maistret et Ugo Lartiche. Les trois hommes s’affronteront d’abord sur la mythique épreuve des poteaux avant de se retrouver en direct à La Plaine Saint-Denis avec Denis Brogniart et tous les autres candidats de cette édition anniversaire. En théorie, puisque la révélation d’expéditions nocturnes de plusieurs aventuriers afin de profiter de dîners a provoqué des remous chez Adventure Line Production Koh-Lanta.

En effet, depuis quelques jours, le producteur du jeu tient une réunion de crise et a lancé une enquête auprès des aventuriers présents sur le plateau mais aussi en Polynésie auprès des locaux afin de recueillir toutes les informations possibles sur cette affaire. Selon le message d’ALP posté sur Twitter, tous les candidats susceptibles d’être impliqués dans cette affaire ont été convoqués et tous ont réfuté les accusations.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par KohLantaTF1 (@kohlantatf1)

Comme Laurent Maistret, que nous avons eu au téléphone. Ça me fait rire quand je vois toutes ces rumeurs qui disent que j’ai triché en mangeant en dehors du jeu parce que je suis celui qui a perdu le plus de poids et je l’ai senti, nous a-t-il assuré. Mercredi, sur le plateau de « Touche pas à mon poste ! » sur C8, Coumba Baradji a également nié avoir participé à ces repas.

J’ai été la première à quitter la réunification, comment voulez-vous que je mange ? Chronologiquement, ça ne coïncide pas, a souligné l’aventurier. Enfin, Claude Dartois a crié à la vendetta. « Je ne sais pas quoi faire de cette affaire, a-t-il déclaré.

Sauf que les preuves existent bel et bien. Selon nos informations, lors d’une de ces sorties, cinq aventuriers ont été photographiés par un animateur. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette photo n’a pas été prise à leur insu mais à l’initiative d’un des candidats qui, probablement amusé par la situation, a demandé à ce que ce moment soit immortalisé.

Initialement confidentielle, cette photo a fini par être divulguée et est depuis passée de smartphone en smartphone. Jusqu’à ce qu’elle arrive dans les mains de la production Koh-Lanta. Contactée, cette dernière n’a pas souhaité faire de commentaire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par KohLantaTF1 (@kohlantatf1)

Mais toujours selon nos informations, la production Koh-Lanta et TF1 réfléchissent à la conduite à tenir face à ces tricheurs. Parmi les sanctions possibles, ils pourraient ne pas désigner de gagnant mardi soir ou du moins ne pas remettre les 100 000 euros promis au gagnant. Pour se protéger d’une éventuelle action en justice, sachant que les candidats sont sous contrat, la production s’assure pour le moment que cela est possible.

D’autant que cette affaire ne concernerait pas seulement les quatre ou cinq aventuriers qui sont allés sur le mur, mais aussi ceux qui sont restés sur place. Dans un esprit de camaraderie ou simplement pour se faire discret, les fugitifs ramenaient parfois de la nourriture après leur escapade nocturne.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par KohLantaTF1 (@kohlantatf1)

Ces expéditions nocturnes organisées après le tournage des planches d’élimination sur l’île de Raiatea auraient potentiellement pu tourner au drame. Pour se rendre au Sunset Beach Motel, les aventuriers ont dû passer un bon quart d’heure à grimper en pleine nuit et ont dû traverser une route très fréquentée. Heureusement, il n’y a pas eu d’accident. De plus, en allant à la rencontre des locaux, ces candidats ont quitté la bulle sanitaire mise en place par la production Koh-Lanta et ont pris le risque de contracter le Covid-19.

Koh-Lanta

Enfin, selon nos informations, l’un des candidats a promis de l’argent à ses hôtes en échange des repas servis. Et pour cause, tous les deux à trois jours, les aventuriers qui participaient à ces expéditions pouvaient compter sur leur hospitalité et sur des repas qui n’avaient rien à envier à ceux proposés lors des épreuves de confort.

Sauf qu’au bout d’un moment, ils sentaient que l’addition devenait salée et demandaient à être payés. Mais comme ils n’avaient pas de moyen de paiement immédiat, un candidat leur a assuré qu’il enverrait de l’argent à son retour en France. Il n’y a aucune garantie qu’il ait tenu parole. Mais une chose est sûre, cette affaire fait beaucoup de bruit et restera marquée dans les annales de « Koh-Lanta ».


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.