Stromae : sa prestation aux 20 hrs sur TF1 crée la polémique !

Après sept ans d’absence, a annoncé la chaîne de télévision française TF1, le chanteur et auteur-compositeur belge Paul Van Haver, plus connu sous son nom de scène Stromae et, entre autres, pour la chanson « Tous Les Mêmes », qui rappellera quelque chose à beaucoup d’entre vous, s’est installé devant les caméras du journal télévisé « Le 20H ».

Stromae

Le chanteur belge a donné sa première interview avant son retour musical et a surpris le public français en interprétant une chanson comme s’il s’agissait d’un spectacle improvisé.

Stromae ! Présenté ce week-end par la journaliste Anne-Claire Coudray, pour donner sa première interview médiatique, à quelques jours de la sortie de son nouvel album, « Multitude », qui sortira en mars 2022. Le retour du chanteur sur scène et sur le devant de la scène après avoir sorti deux albums studio par le passé avait été anticipé en octobre 2021 avec le single » Santé « .

Stromae instagram

Un titre de Stromae qui a surpris tout le monde sur les réseaux sociaux, et la hype pour les nouvelles chansons qu’il a composées a encore augmenté après une interview qui a été suivie ce dimanche 9 janvier par 7,3 millions de téléspectateurs français, selon les chiffres d’audience rapportés par TF1 et repris par Le Figaro.

À la fin de son interview dans l’émission, Stromae a répondu à une question du journaliste Coudray par une nouvelle annonce inattendue : il a répondu sous forme de chanson en révélant « L’enfer », une chanson dans laquelle il parle de ses problèmes de santé mentale et mentionne avoir eu des pensées suicidaires. Un moment qui restera inoubliable pour moi.

Et, vu l’avalanche de messages, je ne serai pas la seule, a écrit après coup la présentatrice de l’émission en réalisant que la performance, quelque peu improvisée parce que secrète, était devenue virale.

Lorsqu’Anne-Claire Coudray pose à l’artiste une question sur la solitude (Vous avez lutté pendant sept ans contre un certain mal-être, vous en avez parlé sans détour et dans vos chansons vous parlez aussi beaucoup de solitude, la musique vous a-t-elle aidé à vous libérer de ces émotions ?).

Stromae hésite une seconde avant de répondre, bien que la réponse soit déjà plus que réfléchie et qu’il soit accueilli par le début du morceau de musique qui entoure le Belge pendant sa prestation, toujours assis sur le plateau.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Stromae (@stromae)

Soutenant le regard du présentateur pendant quelques secondes, Stromae fixe rapidement les yeux sur la caméra pour donner sa réponse, sans détourner le regard et en conservant, pendant cette conversation différente, un visage impassible mais chargé d’émotion.

Ce n’est que lors de brefs silences qu’il baisse le regard, et ce n’est que rarement que son geste change radicalement, avec une grimace lorsqu’il parle de la télévision, lorsque sa main traîne sur son visage en signe d’épuisement vers la fin de la performance, ou lorsqu’il pointe directement la caméra, comme s’il s’adressait à sa propre solitude et à son conflit intérieur, lors d’un plan-séquence qui ne modifie pas l’exécution du programme pendant plus de deux minutes pour se concentrer sur le visage du chanteur, dans un gros plan de plus en plus court.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Stromae (@stromae)

La performance en direct, que le chanteur Stromae a mise en ligne sur sa chaîne YouTube en même temps que la chanson est sortie sur toutes les autres plateformes et que l’on peut voir ci-dessus à partir de la deuxième minute environ, culmine lorsque la musique s’estompe pour donner l’apparence d’une réponse typique au cours de l’interview au présentateur.

A la fin de l’interview de Stromae, pour clore l’espace, la réalisation orthodoxe du programme télévisé revient et le présentateur Coudray remercie la Belge de leur avoir fait ce cadeau avec la deuxième chanson de son retour à la musique, dont les paroles font référence à un sentiment partagé en société, mais qui est perçu dans la solitude la plupart du temps.

J’ai parfois eu des pensées suicidaires révèle Stromae et je n’en suis pas fier, parfois on pense que c’est la seule façon de les faire taire, ces pensées qui nous font vivre en enfer, ces pensées qui me font vivre en enfer, dit ce qui est le couplet le plus fort de la chanson.

Avant que le nouvel album de Stromae, « Multitude », ne soit disponible sur le marché, le chanteur donnera des concerts en avant-première de sa tournée 2023 dans seulement trois pays, la Belgique, la France et les Pays-Bas, en février. Les billets pour ces spectacles se sont vendus au début du mois de décembre lorsqu’ils ont été mis en vente en seulement 15 minutes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Brut (@brutofficiel)

En décembre, l’artiste avait interprété sa chanson « Santé » en direct dans l’émission de Jimmy Fallon à la télévision américaine.Après cette surprise sur la chaîne française TF1, la presse nationale a toutefois rappelé une autre apparition légendaire du chanteur dans une émission de télévision en 2013, « Le Grand Journal » d’Antoine de Caunes sur Canal+, où il avait interprété sa chanson « Tous Les Mêmes » avec « une autre moitié ».

Paroles de la chanson « L’enfer » par Stromae :

Je ne suis pas le seul à être seul.
C’est déjà un peu moins dans ma tête
Et si je comptais combien nous sommes
Beaucoup de choses auxquelles j’ai pensé
Et dire que beaucoup d’autres ont déjà pensé
Mais je me sens tout de même seul.
J’ai parfois eu des pensées suicidaires.
Et je n’en suis pas fier

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Stromae (@stromae)

Parfois, nous pensons que c’est la seule façon de les faire taire.
Ces pensées qui nous font vivre en enfer
Ces pensées qui me font vivre l’enfer. Suis-je le seul à avoir la télévision ?
Et la chaîne de la culpabilité ?
Mais vous devez changer la perception
Mais pas trop. Sinon, ça rentre très vite dans la tête.
et il est trop tard pour arrêter
C’est le moment où j’aimerais tout oublier.

J’ai eu des pensées suicidaires parfois.
Et je n’en suis pas fier
Parfois, nous pensons que c’est la seule façon de les faire taire.
Ces pensées qui me font vivre en enfer
Ces pensées qui me font vivre en enfer Tu sais que j’ai beaucoup pensé
Et je ne sais pas quoi faire de toi.

Stromae

Précisément, à la réflexion
C’est le problème que j’ai avec toi. Tu sais, j’ai beaucoup réfléchi.
Et je ne sais pas quoi faire de toi.
Précisément, à la réflexion
C’est le problème que j’ai avec vous


Pierrette Rajaonasy

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.