Le sosie voilé de Marine Le Pen lui vole la vedette sur TikTok !

Comme d'autres personnalités politiques, Marine Le Pen est très active sur les réseaux sociaux. Mais depuis plusieurs mois, son sosie fait un tabac sur TikTok. Cette dernière, prénommée Céline, est une passionnée de cuisine. Comme le soulignent nos confrères de Libération, elle a été poussée par ses enfants à se lancer sur la célèbre plateforme. La TikTokeuse a commencé à dévoiler ses vidéos lors de son premier confinement en mars 2020.

En ce moment, une internaute fait sensation sur TikTok avec ses innombrables recettes. Si l’on en croit sa communauté, elle ressemble beaucoup à Marine Le Pen.

Très vite, le succès pointe le bout de son nez. Le nombre de téléspectateurs s’envole avec le sosie de Marine Le Pen, indique le journal comme le souligne Femme Actuelle. Quand Céline commence à apparaître devant la caméra, détaillant elle-même la recette. A ce jour, cette mère de famille vit dans les Yvelines. Au quotidien, elle transmet sa bonne humeur et ses connaissances culinaires à ses nombreux followers.

Marine Le Pen sosie

Jean-Marie que s’est-il passé ? !

Si vous êtes intéressés par son contenu, Céline est très facile à trouver sur TikTok. C’est sous le pseudo @CelineKitt6 qu’elle s’illustre avec brio. Et ce n’est pas tout ! Beaucoup de ses fans ont commenté sa ressemblance avec la présidente du Rassemblement national : C’est incroyable. Elle ressemble tellement à Marine Le Pen. Il faut étiqueter Marine, on a trouvé sa sœur jumelle. Jean-Marie, que s’est-il passé ?. C’est le sosie officiel de Marine. C’est une affaire réglée.


 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marine Le Pen (@marine_lepen)


Quant à Céline, elle ne semble pas vraiment intéressée par la politique. Bien au contraire. Mais son voile ne laisse pas indifférent sur la Toile. A ce sujet, la jeune femme préfère ignorer certaines remarques. Céline taquine que si elle avait un jour l’honneur de rencontrer Marine Le Pen elle lui proposerait quelque chose de pas français, mais surtout pas un couscous. D’autres plats exceptionnels comme le halawet el-jibn (dessert oriental à base de fromage) lui seront proposés ! Le message est passé.

Marine Le Pen promet au gouvernement une rentrée riche en événements.

La présidente du Rassemblement national a dénoncé ce mardi la totale inertie de l’exécutif depuis la réélection d’Emmanuel Macron. Si ses députés n’ont pas obtenu grand-chose lors de la session parlementaire qui s’achève, elle a promis de peser sur les débats à la rentrée.

@celinekitt6 Répondre à @mahrez2.1 ♬ Emotional Piano for the Soul (Inspirational Background Music) – Fearless Motivation Instrumentals

Malgré un rôle mineur sur les textes récemment examinés, Marine Le Pen et ses troupes ont de grandes ambitions au Palais-Bourbon. Ce mardi, la figure de proue du Rassemblement national a dressé un premier bilan de son groupe parlementaire à l’Assemblée. Elle a promis que les 89 députés du Rassemblement national allaient monter en puissance d’ici la rentrée et qu’elle serait la seule véritable alternative à l’inaction du gouvernement.

La stratégie que j’ai choisie depuis plusieurs années et le programme que j’ai défendu pendant la campagne présidentielle ont porté leurs fruits. Nous représentons la seule véritable opposition à la politique d’Emmanuel Macron et, surtout, l’alternative démocratique de demain, a-t-elle déclaré.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Celine’s Kitchen (@celinekitt)

Se battre pour le titre de première opposition

Se disant extrêmement fière de l’arrivée en force du RN dans l’hémicycle, Marine Le Pen a pris soin de fustiger l’attitude des députés des Républicains, qu’elle considère comme faisant partie de la majorité présidentielle de fait :

Le vote d’un budget, même si c’est un amendement, est un signe d’appartenance à une majorité, a-t-elle déclaré. Elle a soigneusement évité de mentionner l’alliance de gauche (Nupes), qui compte 151 membres. Notre groupe a su se glisser facilement et rapidement dans les habits de première force d’opposition à l’Assemblée, a-t-elle résumé.

La chef de file du RN, qui quittera la tête du parti à l’automne, a revendiqué quelques victoires lors de cette première session, dont la fin du pass santé et, lors des discussions sur le projet de loi sur le pouvoir d’achat, le déblocage de l’aide aux ménages se chauffant au fioul et la dé conventionnement de l’allocation adulte handicapé (AAH).

Ces mesures avaient en effet été approuvées à une très large majorité dans l’hémicycle et à l’initiative d’autres groupes parlementaires. Comme l’alliance de gauche, le RN ne peut pas se targuer d’avoir finalement obtenu grand-chose à l’issue de la session extraordinaire de l’Assemblée qui s’achève.

Vide parlementaire

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marine Le Pen (@marine_lepen)

Mais Marine Le Pen l’assure, ses troupes ont l’intention de passer à la vitesse supérieure à la rentrée. Elle s’en prend ainsi à la vacance du pouvoir : On dit que c’est dans les cent premiers jours qu’on impulse, en quelque sorte, un mandat.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avons absolument pas senti d’impulsion dans ces cent premiers jours d’Emmanuel Macron. Il ne s’est presque rien passé, a-t-elle fustigé.

Marine Le Pen

Une situation qui ne devrait pas changer selon elle, alors que la reprise des travaux dans l’hémicycle de l’Assemblée a été fixée au 1er octobre : Le vide parlementaire de septembre signifie clairement que le gouvernement n’a pas de texte prêt à être discuté. Notamment sur les salaires, la sécurité, la santé ou l’immigration. Sur ces sujets, le RN portera des propositions concrètes pour répondre aux attentes des Français, a-t-elle déclaré.