Sophie Davant ! sa grosse bourde en direct dans Affaire conclue ! elle demande pardon.

Gros malaise sur France 2 avec l’arrivée d’un nouveau vendeur sur le plateau de l’émission de vente aux enchères avec Sophie Davant.

Sophie Davant

Sophie Davant demande pardon après sa grosse bourde sur le plateau de l’émission Affaire conclue. Que s’est-il réellement passé ?

Depuis le début de cette nouvelle saison de l’émission culte de la première chaîne, les erreurs se succèdent. Elles concernent l’animateur, les candidats, les commissaires-priseurs et les acheteurs.

Après s’être ridiculisée avec Harold Hessel lundi dernier, la mère de Nicolas et Valentine Sled est à nouveau tombée de son piédestal. Sophie Davant demande pardon après sa grosse bourde sur Affaire conclue.

Sophie Davant age

Elle est toujours vivante.

Pour en revenir à ce lundi 4 octobre 2021, Sophie Davant a reconnu l’étroitesse de son intelligence (la caractéristique de toutes les blondes) face à son désarroi en découvrant le système très compliqué de tables gigognes proposé par un vendeur.

Elle a dit : « Vive la blonde », avant d’ajouter : Il y a des moments où je me sens très, très seule. Désolée, a-t-elle conclu.

Ce vendredi 8 octobre 2021, Léo, un jeune homme de 28 ans, s’est présenté à l’ex-femme de Pierre Sled avec une remarquable statue représentant Saint-Sébastien.

Une œuvre d’art qui appartenait à sa grand-mère. Vous êtes aussi venu rendre hommage à votre grand-mère, a lancé d’emblée l’animatrice de l’Affaire conclue à son jeune candidat.

Très inspirée par le vendeur et son objet, Sophie Davant a commis l’irréparable.

Après cette première réaction très enthousiaste de la meilleure amie de Caroline Margeridon, elle a supposé que si le jeune homme se permettait aujourd’hui de proposer l’objet en question aux enchères, c’est que l’ancienne propriétaire était décédée récemment. Pas du tout, elle est toujours en vie, lui répond Léo.

J’espère que vous me pardonnerez.

Réalisant sa plus grosse gaffe, elle met immédiatement ses mains sur sa bouche en état de choc. Oh pardon, se rattrape-t-elle. J’ai vu que c’était pour rendre hommage à ta grand-mère, poursuit-elle très embarrassée.

Gilou, je suis désolée, alors j’espère que tu me pardonneras. Je t’embrasse et je te remercie pour ta fidélité, a dit le jeune homme devant la caméra.

J’espère que tu vas me pardonner, dit le jeune homme devant la caméra. Oh non, ce n’est pas très drôle, j’ai honte, conclut Sophie Davant.

Sophie Davant évoque les moqueries subies par ses deux enfants à cause de sa notoriété.

Dans son magazine, Sophie Davant s’est confiée sur les moqueries dont ont fait l’objet ses deux enfants, Nicolas et Valentine, à cause de sa notoriété et de celle de leur père, Pierre Sled.

Sophie Davant est un succès quotidien de l’émission de France 2, Affaire conclue. Si elle mène une belle carrière à la télévision.

Elle est également mère de deux grands enfants, Nicolas, né en 1993, et Valentine, née en 1995, fruit de son histoire d’amour avec Pierre Sled, avec qui elle a été mariée pendant plusieurs années. Mère fière, elle s’est confiée au magazine People Act sur leurs choix de vie.

Ils font tous les deux leur chemin, ils sont en devenir. Je les accompagne du mieux que je peux, mais ils ne suivront pas forcément mes pas.

J’espère qu’elles trouveront les leurs. La fille cadette a étudié le droit et les sciences politiques et travaille aujourd’hui dans le domaine du journalisme gastronomique.

Quant à son fils, il travaille dans une société de production télévisuelle. Il prépare des programmes. En ce moment, il travaille sur une production, sur une émission de divertissement où il prépare les dossiers, il prépare le contenu, il cherche des images, a-t-elle confié à nos confrères.

Sophie Davant et Pierre Sled étaient des gêneurs pour leurs enfants lorsqu’ils étaient adolescents.

Très populaire auprès du grand public, Sophie Davant est désormais à la tête de son propre magazine, S, le magazine de Sophie Davant.

Dans son dernier numéro, la présentatrice a profité du mois de septembre pour faire quelques confidences sur sa rentrée, mais aussi sur celles de ses enfants, qu’elle a ratés en grand nombre à cause de son émission matinale, C’est au programme.

Avec le recul, je suis sûre d’avoir raté des moments importants. Mais je n’avais pas le choix, a-t-elle écrit. Si elle regrette de ne pas avoir pu accompagner ses enfants à l’école quand ils étaient petits, les choses ont changé quand ils sont devenus adolescents.

Quand j’ai pu me rendre à nouveau disponible, c’était un peu tard, raconte-t-elle. À cette époque, elle a même fait en sorte que Nicolas et Valentine aient un peu honte.

Au lycée, les deux adolescents n’avaient aucune envie de me voir traîner dans les parages. Ils n’avaient pas l’âge requis et, surtout, Pierre et moi étions plutôt gênants pour eux, déplore Sophie Davant.

Une réalité que connaissent de nombreux parents, mais qui a été aggravée par sa notoriété. Ils devaient supporter les remarques et les moqueries de leurs amis à notre sujet.

Nous étions souvent cités dans la presse people. Et pour eux, il n’y avait vraiment rien de drôle souligne-t-elle, magnanime.

Sophie Davant

Sa famille n’est pas fan de ses émissions télévisées.

La présentatrice Sophie Davant s’était déjà confiée sur la relation de ses enfants avec les programmes qu’elle présente. Ma famille n’est pas du tout fan.

Ils ne regardent jamais la télévision, a-t-elle déclaré au micro d’Anne Roumanoff sur Europe 1. Je suis le principal sujet de moquerie de mes enfants et de leur père, a-t-elle poursuivi.

Il paraît qu’ils s’envoient même des vidéos de vous, s’est étonnée l’humoriste. C’est permanent, a assuré l’ancienne présentatrice météo.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.