Serge Gainsbourg : Lio l’accuse du pire ! les faits sont graves.

Pourquoi Serge Gainsbourg est-il sa cible de Lio ? Quand on connaît le caractère de Lio, on sait qu’on peut s’attendre à tout. En effet, connue depuis ses seize ans, elle a toujours fait partie du paysage.

Serge Gainsbourg

Lio dit toujours ce qu’elle pense. Cette fois, la chanteuse des années 80 a Serge Gainsbourg en ligne de mire. On vous dit pourquoi.

C’est donc avec un peu de tendresse que nous avons tous suivi sa carrière. Toujours prête à défendre les causes qui lui sont chères, elle ne semble pas s’être remise du décès de son amie Marie Trintignant. Il faut dire qu’elle aussi a été victime de la violence de son ancien compagnon. Mais elle a pu rompre cette relation à temps avant qu’elle ne tourne au drame. Aujourd’hui, elle surprend tout le monde. Elle va s’attaquer à un monument de la chanson : Serge Gainsbourg.

Lio

Dans une interview accordée à Arte Radio, Lio n’a pas mâché ses mots. Comme on le sait, l’homme avait une réputation sulfureuse. Véritable provocateur, il savait manier les mots comme personne, et c’est justement ce qui fait polémique aujourd’hui. Vous allez donc découvrir quel texte elle ne lui pardonne pas. Même si elle ne l’a pas chanté elle-même, elle estime que son contenu est préjudiciable.

Un texte pas comme les autres

Serge Gainsbourg

Lio est émue par le souvenir de France Gall. Et au vu de la longue carrière de son amie, elle n’a pas à en rougir. Pourtant, à ses débuts, Serge Gainsbourg aurait profité de l’innocence de la jeune femme. Les sucettes est une pièce maîtresse du répertoire des deux artistes. Il n’en faut pas plus pour que Lio se lance dans l’aventure. D’ailleurs, elle a toujours la bonne réplique. Alors, tout naturellement, elle a donné au compositeur atypique le surnom de Weinstein de la chanson. Il n’en fallait pas plus pour créer le buzz sur les réseaux sociaux. Depuis, c’est l’effervescence. Tout le monde analyse les paroles de la chanson.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Angela Donava (@angeladonava)

Quant à l’intéressée, France Gall, elle n’a jamais vraiment pardonné le comportement de Serge Gainsbourg à son égard. La seule fois qu’elle s’est exprimée publiquement sur le sujet, elle s’est dite humiliée lorsqu’elle a découvert le sens caché de la chanson. Heureusement, grâce au talent de Michel Berger, elle a pu chanter d’autres chansons qui sont devenues des standards de la chanson française. Il en va de même pour Serge Gainsbourg. Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, on ne peut s’empêcher de fredonner ses airs les plus célèbres. Pour l’instant, aucun membre de sa famille n’a souhaité s’exprimer sur cette affaire. A suivre !

2 mars 1991 : le jour où Serge Gainsbourg meurt d’une crise cardiaque au 5 bis rue de Verneuil

A l’âge de 62 ans, Serge Gainsbourg succombe à une cinquième crise cardiaque, seul à son domicile du 5 bis rue de Verneuil, à Paris, le 2 mars 1991. Il est retrouvé mort par les pompiers et son dernier compagnon, Bambou. Il s’apprêtait à enregistrer un nouvel album.

L’auteur, compositeur et interprète aux trois vies – Ginsburg, Gainsbourg, Gainsbarre – est mort le 2 mars 1991, dans sa maison du 5 bis rue de Verneuil, dans le 7e arrondissement de Paris, d’une cinquième crise cardiaque. Serge Gainsbourg avait 62 ans.

Trouvé allongé sur le sol par Bambou

Inquiète de ne pas avoir de nouvelles, sa dernière compagne, la chanteuse et mannequin Bambou, mère de son fils Lucien, surnommé “Lulu”, l’a retrouvé, accompagnée des pompiers.

Samedi soir, Serge Gainsbourg gisait mort sur le sol de sa chambre, frappé par une cinquième crise cardiaque. Une première alerte avait eu lieu en 1973. En 1989 également, deux ans avant sa mort, sa santé était préoccupante. Une opération du foie et des crises cardiaques n’ont rien arrangé.

Je me souviens avoir appris sa mort à la télévision.

Si son dernier concert, au Zénith de Paris, remonte au 28 mars 1988, l’artiste avait encore composé un dernier album avant sa mort, qu’il espérait enregistrer à la Nouvelle-Orléans, aux États-Unis.

Son décès a été annoncé dans la nuit, à 00h35, par l’AFP. “Je me souviens avoir appris qu’il était mort à la télévision. J’étais chez un ami. Je l’avais vu (Serge Gainsbourg, ndlr) la veille ou l’avant-veille. J’allais m’installer chez lui”, confiait sa fille Charlotte Gainsbourg, alors âgée de 19 ans, dans l’émission Boomerang sur France Inter le 2 mars 2021.

Sa mort n’est pas une surprise. Gainsbourg était connu pour son alcoolisme, et son addiction à la cigarette. Le 4 mars 1991, Libération publie une interview post-mortem, réalisée dix ans plus tôt par le journaliste Bruno Bayon, qui demande à l’artiste de raconter et d’imaginer sa mort.

Inhumé au cimetière du Montparnasse

Dans les jours qui suivent la mort de Serge Gainsbourg, des centaines de fans se rassemblent devant sa maison du 5 bis rue de Verneuil, à Saint-Germain, à Paris, pour déposer des fleurs et dire un dernier adieu à l’interprète de Je suis venu te dire que je m’en vais.

Le 7 mars, ses obsèques ont lieu au cimetière du Montparnasse, en présence de nombreuses personnalités, artistes (Françoise Hardy, Johnny Hallyday, Isabelle Adjani, Renaud), et hommes politiques (Jack Lang, Michel Rocard). Catherine Deneuve a lu les paroles de la chanson Fuir le bonheur de peur qu’il se sauve, écrite pour Jane Birkin en 1983, juste après la séparation du couple phare des années 1970.

Gainsbourg est enterré aux côtés de ses parents, entre Jean-Paul Sartre et Charles Baudelaire. Sa tombe reste l’une des plus visitées du cimetière.

Serge Gainsbourg

Sa maison de la rue de Verneuil sera transformée en musée en 2021

Au moment du décès de son père, Charlotte Gainsbourg a choisi de tout laisser en place, y compris le réfrigérateur, qui était plein, et les boîtes de conserve, qui ont fini par exploser.

Symbole pour les fans et lieu de pèlerinage toujours très fréquenté, comme en témoignent les graffitis sans cesse renouvelés, l’hôtel particulier de Serge Gainsbourg, au 5 bis rue de Verneuil, pourrait enfin être transformé en musée.

Le projet, porté depuis vingt ans par Charlotte Gainsbourg, devrait se concrétiser cette année. La maison, où l’artiste a vécu pendant trente ans, sera transformée en musée d’ici la fin de l’année. Les travaux sont sur le point de commencer.

Au micro de France Inter le 2 mars 2021, sa fille est revenue sur ce projet : “Cela fait trente ans que je dis que je veux l’ouvrir et dès qu’il y a une possibilité, je ferme la porte. C’est moi qui avais la clé et je me suis enfermée pour le retrouver.”


Sacha Fernandes

Depuis l'enfance, je suis passionnée par l'écriture et le yoga et je suis très curieux de nature surtout quand il s'agit d'actualité et de presse, je m'intéresse à tous les domaines ! J'aime aussi les nouvelles technologies et la création de sites internet, ainsi que le SEO qui me passionne, une vraie révélation pour moi il y a plus de 10 ans.