Scènes de ménages saison 13 : voici toutes les surprises en exclusivité !

Le lundi 23 août 2021, M6 diffusera le premier épisode de la treizième saison de Scènes de ménages. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur les futures intrigues impliquant les nombreux couples de la série.

Scènes de ménages

Ils font rire les téléspectateurs tous les soirs ! Depuis près de douze ans, Scènes de ménages est diffusée sur M6.

Dans la saison 13 de Scènes de ménages, ce sont les trentenaires Louise et Jalil qui feront leur entrée dans le programme qui compte déjà Huguette et Raymond, Liliane et José, Fabien et Emma, Philippe et Camille, mais aussi Léo et Leslie. Si les fans connaissent parfaitement leurs personnages préférés, cette nouvelle saison ne sera pas facile, surtout pour le couple d’octogénaires !

Scènes de ménages

Et pour cause, alors que Maeva occupe toujours leur appartement, Huguette et Raymond vont s’improviser concierges le temps de trouver un remplaçant à l’ancien concierge de leur immeuble !

Cette année, José et Liliane (Scènes de ménages) auront les nerfs à fleur de peau. Toujours envahi par le père de la jolie brune, le couple va passer une année mouvementée entre le marteau-piqueur des voisins et le nouveau projet de José : un rapport sur la transformation des pets de vache en énergie renouvelable…. De leur côté, Camille et Philippe vont devoir apprendre à devenir parents ! En effet, suite à l’incarcération de son frère, la jolie blonde va accueillir son neveu de 10 ans à la maison.

Claudia Mongumu

Après avoir été victime d’un bad buzz, Emma va devoir se battre pour conserver son leadership chez Bricoflex. Son mari, Fabien, songera à une réorientation professionnelle avant d’apprendre qu’une de ses ex a été embauchée comme professeur au collège. Enfin, les benjamins de la série, Léo et Leslie, vont devoir trouver un emploi, apprendre à tenir un budget et payer un loyer pour la première fois de leur vie !

Un nouveau couple arrive dans Scènes de ménages

 david mora femme

Si les fans de la série retrouveront bientôt leurs personnages préférés, ils feront également la connaissance de Louise, une employée de banque, et de Jalil, son compagnon pompier. Dans une interview accordée à Télé Poche, l’interprète de Louise, Claudia Mongumu, s’est confiée : “Ce sont des trentenaires qui prennent un nouveau départ en reprenant un restaurant dans le lieu même où ils ont grandi, ce qui n’est pas anodin. Ils incarnent une époque, une jeunesse en quête de sens et d’aventures passionnantes.”

Le producteur de “Scènes de ménages” racheté par Asacha

Soutenu par le fonds d’investissement américain Oaktree, Asacha continue de faire ses emplettes dans le domaine de la fiction européenne. Le groupe est en train de racheter la société de production française Kabo Family. Asacha a quadruplé sa taille depuis son lancement en avril 2020 et reste à l’affût d’opportunités dans d’autres pays comme l’Allemagne et l’Espagne.

Autre épisode de consolidation dans la production de contenus audiovisuels. Soutenue par le fonds d’investissement américain Oaktree, la société française Asacha rachète la société de production française Kabo Family et reste à l’affût d’opportunités dans d’autres pays. A peine seize mois après son lancement, Asacha a quadruplé sa taille pour atteindre 200 millions d’euros de chiffre d’affaires dans trois pays. Cette croissance rapide a été réalisée grâce à deux acquisitions au Royaume-Uni et maintenant l’acquisition de Kabo Family, l’un des principaux producteurs indépendants français dont ceux de Scènes de ménages et de fictions pour la télévision et les plateformes SVoD.

Une taille critique

Asacha “vise à fédérer les talents qui nous rejoignent autour d’une même vision plutôt que de créer un ’empilement d’entreprises'”, explique son cofondateur Gaspard de Chavagnac. Avec Kabo Family, Asacha a atteint une taille critique en France “mais nous allons continuer à nous développer sur le marché en nous associant à d’autres talents”, précise-t-il. Comme pour les autres acquisitions réalisées par le groupe, les fondateurs de Kabo Family deviennent actionnaires d’Asacha et participeront à son développement. Asacha veut faire en sorte que les sociétés de production qu’elle réunit soient mieux armées pour financer et vendre des contenus audiovisuels à des plateformes comme Netflix et Amazon Prime Video. Un créneau également occupé par un autre groupe parisien, Mediawan, qui s’est associé à un autre poids lourd de l’investissement : KKR.

La famille Kabo (Scènes de ménages) comprend une dizaine de sociétés de production (Noon, Thalie Images, Kelija, etc.). Kabo et ses filiales produisent des séries comme “Scènes de ménages” et “En Famille” pour M6, qui en sont déjà respectivement à leur 13e et 10e saison, ainsi que des projets plus récents comme “Mixte” pour Amazon Prime Video et “Girlsquad” pour les services numériques de France Télévisions.

Des Discussions très actives sur Scènes de ménages

Scènes de ménages

Sur des marchés comme la France et l’Italie, Asacha vise un chiffre d’affaires annuel d’environ 100 millions d’euros par pays, indique Gaspard de Chavagnac, qui cogère le groupe avec Marina Williams. D’autres marchés sont en préparation. Le groupe est en “discussions actives” avec des entreprises en Allemagne et en Espagne, explique Gaspard de Chavagnac, tout en restant évasif sur les noms des cibles. Asacha étudiera également les opportunités sur des marchés tels que les pays nordiques, l’Europe centrale et orientale et la Turquie, qui est devenue “un fournisseur de contenu très important au niveau international”. Oaktree avait injecté 100 millions d’euros dans Asacha et le financement devrait être complété par une prochaine émission de dette.

Créé en avril 2020 autour de trois sociétés de production, les sociétés italiennes Picomedia et Stand By Me ainsi que le Mintee Studio de Gaspard de Chavagnac, Asacha comprend désormais trois autres sociétés de production aux activités bien établies en termes de séries, documentaires ou films pour les chaînes de télévision ou les plateformes de streaming.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.