Retraite complémentaire revalorisation : voici combien vous allez gagner en plus ?

Tous les types de pensions de retraite seront-ils revalorisés ? La question est sur toutes les lèvres depuis la réélection de Macron. Voici tous les détails sur votre revalorisation de Retraite complémentaire ...

Revalorisation de votre retraite complémentaire : voici tout ce que vous devez savoir sur les démarches à suivre pour vous garantir un bon avenir !

De nombreux événements ont fait exploser l’inflation dans le pays au cours des 3 dernières années. Afin de pouvoir y remédier, le gouvernement français se tourne vers les prestations sociales, dont les pensions de retraite en particulier. Le président de la République Emmanuel Macron, avant sa réélection, avait promis une revalorisation. Combien gagnerez-vous en plus s’il tient sa promesse ?

revalorisation retraite

La promesse d’Emmanuel Macron concernant les retraites

Lors de la campagne pour l’élection présidentielle de 2022, Emmanuel Macron avait promis de revaloriser le montant des retraites. À condition, bien sûr, qu’il soit réélu, disait-il alors. C’est pour lui un moyen de maintenir l’équilibre des ménages, et d’assurer une stabilité de l’économie et de la vie sociale. C’est aussi un moyen de regagner la confiance des Français.



Or, comme nous le savons tous, Emmanuel Macron a été largement réélu président de la République française face à Marine Le Pen. Qu’en est-il de sa promesse ? Les membres du gouvernement et du parlement lors de la session extraordinaire du 18 juillet 2022 ont débattu sur l’engagement du président. A savoir, la revalorisation de la retraite de base dans tous les régimes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 


Une publication partagée par IPCA ASSUR (@ipca_assur)

Pour l’exécutif, le taux proposé est de 4%. Cela devrait s’appliquer à tous les assurés dont la pension est régie par le régime général. Les exceptions sont les avocats et ceux des régimes spéciaux.

Cela s’applique-t-il aux retraites complémentaires ?

Tout d’abord, rappelons ce qu’est une retraite complémentaire. En France, il existe 4 types de pensions. Les deux premières sont gérées par répartition. Les deux premières sont gérées par répartition. La troisième est gérée par capitalisation. Le dernier est destiné à la fonction publique.

Un fonds de pension est dit complémentaire lorsqu’il intervient en complément des retraites de base. En France, c’est obligatoire. La revalorisation promise par le chef de l’État ne concerne pas les retraites complémentaires. Pour la simple raison que l’État n’a pas la main sur cette deuxième catégorie de pension. Ils ont leur propre système de revalorisation qui se fait par un système de points.

Pour l’expliquer plus simplement, plus vous payez de cotisations, plus vous obtenez de points. Et plus vous avez de points, plus votre pension sera importante.

Néanmoins, les organismes de retraite complémentaire peuvent suivre l’exemple du Président de la République. En effet, les organismes peuvent décider de le faire. Ils peuvent décider de faire une revalorisation sans suivre le même taux que le gouvernement. Ou bien ils peuvent ne pas le faire.

Voici quelques agences qui ont l’intention de suivre l’exemple du Président de la République et celles qui ont déclaré ne rien changer.

Retraite complémentaire : les caisses qui pourraient suivre l’exemple de l’Etat

« Ce sont les anciens travailleurs libéraux qui pourraient potentiellement bénéficier le plus d’une telle décision ».

La raison est qu’ils dépendent de différentes caisses de retraite qui pourraient pour certaines revaloriser les pensions.

Il y a d’abord les caisses des notaires, qui affirment vouloir procéder à une revalorisation mais n’ont pas encore annoncé le montant.

Ensuite, il y a la CARPV et la caisse de retraite complémentaire des vétérinaires qui expriment qu’elles attendent l’adoption réelle de la revalorisation de la retraite de base avant de se décider. Enfin, il y a la Cipav qui n’a pas encore donné les taux et qui attend également la revalorisation officielle par le gouvernement.

Retraite complémentaire : des caisses qui ne suivront pas l’exemple de l’Etat

Les caisses de retraite complémentaire ne sont pas obligées de suivre l’exemple de l’Etat. Certaines d’entre elles n’ont pas l’intention de le suivre. L’Agirc-Arrco, une caisse en charge des salariés et cadres du secteur privé, a également annoncé qu’il n’y aura pas de revalorisation intermédiaire au sein de son organisme.

Pour elle, la prochaine revalorisation est prévue au 1er novembre 2022, une date qui n’a rien à voir avec le programme du président de la République.

revalorisation retraite

Il y a aussi le régime de retraite additionnelle de la fonction publique (RAFP) et l’Ircantec. A noter que cette dernière est une caisse en charge des contractuels. Toutes deux affirment qu’elles n’augmenteront pas les pensions complémentaires.

En bref, cela signifie que pour les assurés de ces caisses, l’augmentation des pensions ne se fera pas immédiatement. Et pour les organismes qui n’ont pas encore donné leur avis, il faut espérer qu’il sera favorable à la revalorisation.