Remise carburant gouvernement : êtes vous éligible par cette nouvelle mesure.

Dans le contexte de la flambée des prix des carburants causée par la guerre en Ukraine, le gouvernement augmente la remise à la pompe de 18 centimes par litre, comme nous l’apprennent nos confrères du Parisien dans un article publié le 25 mars.

Remise carburant

Face à la hausse des prix du carburant, le gouvernement avait promis une remise de 15 centimes par litre acheté à partir du 1er avril. Ce rabais va finalement être augmenté.

Cette remise, valable pour de nombreux carburants comme le diesel et l’essence, entrera en vigueur à partir du 1er avril et sera valable pendant quatre mois. Elle s’appliquera donc jusqu’au 31 juillet et sera finalement intégrée aux prix affichés dans les stations-service et non plus sur le ticket de caisse.

Une remise de 18 centimes au lieu de 15

essence prix

La remise promise par le gouvernement sera comprise entre 15 et 18 centimes par litre de carburant, une différence qui s’explique par le montant de la TVA appliquée dans les différents territoires français. La mise en œuvre de cette remise sera effective vendredi 1er avril, selon le ministère de la Transition écologique.

Nous avons souhaité que la remise à la pompe de 15 centimes par litre de carburant s’applique à tous. La remise est calculée sur une base de 15 centimes hors taxes, ce qui explique que les remises soient différentes selon le montant de la TVA appliquée aux produits pétroliers, explique le ministère. Il ajoute :

essence

La TVA étant de 20% sur le continent en France, la remise à la pompe sera de 18 centimes par litre TTC pour le consommateur. Elle sera d’environ 17 centimes en Corse, où la TVA est de 13%, et de 15 centimes dans les territoires d’outre-mer, où il n’y a pas de TVA sur les produits pétroliers, précise le ministère.

Dans le contexte de la flambée des prix des carburants provoquée par la guerre en Ukraine, le gouvernement a augmenté la remise à la pompe de 18 centimes par litre, comme nous l’ont appris nos confrères du Parisien dans un article publié le 25 mars.

Cette remise, valable pour de nombreux carburants comme le diesel et l’essence, entrera en vigueur à partir du 1er avril et sera valable pendant quatre mois. Elle s’appliquera donc jusqu’au 31 juillet et sera finalement intégrée aux prix affichés dans les stations-service et non plus sur le ticket de caisse.

Une remise de 18 centimes au lieu de 15

La remise promise par le gouvernement sera comprise entre 15 et 18 centimes par litre de carburant, une différence qui s’explique par le montant de la TVA appliquée dans les différents territoires français. La mise en œuvre de cette remise sera effective vendredi 1er avril, selon le ministère de la Transition écologique.

Nous avons souhaité que la remise à la pompe de 15 centimes par litre de carburant s’applique à tous. La remise est calculée sur une base de 15 centimes hors taxes, ce qui explique que les remises soient différentes selon le montant de la TVA appliquée aux produits pétroliers, explique le ministère.

pompe à essence

Il ajoute : La TVA étant de 20% sur le continent en France, la remise à la pompe sera de 18 centimes par litre TTC pour le consommateur. Elle sera d’environ 17 centimes en Corse où la TVA est de 13% et de 15 centimes dans les territoires d’outre-mer, où il n’y a pas de TVA sur les produits pétroliers, précise le ministère.

Prix de l’essence : 10 questions sur la remise sur le carburant qui entre en vigueur le 1er avril.

Vous allez payer votre réservoir d’essence un peu moins cher à partir du vendredi 1er avril. Le gouvernement va instaurer une remise de 18 centimes par litre de carburant pour tous, alors que les prix à la pompe sont de nouveau supérieurs à 2 euros par litre, hors superéthanol-E85. Cette réduction s’appelle la remise sur le carburant.

essence

1 – Quel est le principe ?

Une subvention sur le prix des carburants, appelée remise sur le carburant, sera appliquée sur les prix des carburants à partir du vendredi 1er avril. Elle sera valable pour tous les automobilistes, agriculteurs, artisans, ouvriers du bâtiment, taxis, camionneurs et pêcheurs. Elle concernera le GPL et le superéthanol-E85.

2 – Pourquoi les stations n’affichent-elles pas la remise ?

Les prix réels des carburants seront toujours affichés sur les totems indiquant les tarifs à l’entrée des stations. La remise sera appliquée au moment du paiement à la caisse ou à la pompe en libre-service. L’objectif est de faire prendre conscience aux automobilistes du prix qu’ils auraient dû payer et du prix qu’ils paient réellement.

3 – Pourquoi la réduction est-elle passée de 15 à 18 centimes ?

Le gouvernement avait initialement annoncé une réduction de 15 centimes. Elle sera finalement de 18 centimes en raison de l’impact de la TVA, qui n’est pas la même sur tout le territoire, notamment en Corse. Elle coûtera trois milliards d’euros au budget de l’État.

4 – Toutes les stations-service devront-elles l’appliquer ?

La remise sur le carburant sera appliquée dans les 11 000 stations-service de France. Partout mais peut-être pas immédiatement. Il faudra attendre parfois trois semaines ! Les stations devront d’abord vider leurs réservoirs pour se réapprovisionner en carburant moins cher. La remise de 18 centimes sera appliquée par les fournisseurs et non directement par les stations-service. Cela signifie que les stations devront vider leurs stocks avant de pouvoir acheter du carburant moins cher.

5 – La remise sur le carburant sera-t-elle valable sur les autoroutes ?

Les stations-service autoroutières, dont les prix sont plus élevés que ceux des stations-service traditionnelles, appliqueront également la remise de 18 centimes par litre de carburant.

6 – Pendant combien de temps la remise sera-t-elle appliquée ?

La remise sur le carburant sera en vigueur pendant quatre mois, entre le 1er avril et le 31 juillet 2022.

7 – Les distributeurs vont-ils mettre en place des remises supplémentaires ?

Si le gouvernement fait un effort financier, il encourage fortement les compagnies pétrolières à faire un effort de leur côté. TotalEnergies va appliquer une remise supplémentaire de 10 centimes par litre dans toutes ses stations à partir du 1er avril. Elle existe déjà dans ses stations rurales. Auchan et Géant renouvelleront leurs opérations de remise de bons d’achat vendredi et samedi prochains. Leclerc et Intermarché pourraient relancer des opérations essence à prix coûtant, selon le magazine Auto Plus.

8 – Pourquoi la remise n’a-t-elle pas commencé plus tôt ?

La date du 1er avril a été choisie pour que les fournisseurs et toutes les stations-service puissent se mettre en ordre de marche, a expliqué le Premier ministre Jean Castex le 12 mars dans Le Parisien.

Remise carburant

9 – Que se passera-t-il si le prix du pétrole brut baisse ?

La remise sur le carburant s’appliquera indépendamment de la baisse ou de la hausse du prix du pétrole brut. Une hausse continue du prix de l’essence pourrait rapidement effacer les effets de la remise sur le carburant. Cependant, il est peu probable que les prix du pétrole brut baissent tant que la guerre en Ukraine se poursuit.

10 – S’agit-il d’une mesure électorale ?

Le gouvernement le dément, mais la remise sur le carburant tombe à point nommé, dix jours avant le premier tour de l’élection présidentielle. On a des prix qui explosent à la pompe et donc parce qu’il y a une campagne présidentielle, on aurait dû laisser nos concitoyens faire face à cette explosion des prix qui n’a pas de précédent depuis trente ans, s’est interrogée Barbara Pompili, ministre de la Transition énergétique, le 14 mars sur RTL.


Pierrette Rajaonasy

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.