Prime Carburant : une indemnité de 100 euros pour les Français, comment la recevoir ?

Qu’il s’agisse de l’essence ou de l’alimentation : 100 euros pour ceux qui gagnent moins de 2 000 euros nets. Découvrez tous les détails de cette mesure de Jean Castex.

Jean Castex

Sur le plateau de TF1, le gouvernement a annoncé, par la voix de Jean Castex, une mesure pour aider les Français à faire face à la hausse des prix.

Il ne s’agira pas vraiment d’un chèque-carburant, mais plutôt d’une prime à l’inflation.

Jeudi 21 octobre 2021, le Premier ministre Jean Castex, inquiet pour l’élection présidentielle de 2022, s’est rendu sur le plateau du journal télévisé de TF1 pour annoncer aux téléspectateurs les mesures tant attendues pour faire face à la hausse des prix du carburant.

Prime 100 euros Carburant

C’est la décision que nous avons prise, elle se veut la plus juste et la plus efficace par rapport à l’inflation.

Nous avons décidé d’une sorte de prime à l’inflation de 100 euros qui sera versée à chaque Français qui gagne moins de 2 000 euros nets par mois, soit 1,6 fois le SMIC, a expliqué le Premier ministre. Pourquoi 2.000 euros nets ?

C’est le salaire médian en France : cela signifie que la moitié des Français gagnent moins, l’autre moitié plus.

prime 100 euros

C’est une allocation de classe moyenne, en quelque sorte, selon Jean Castex.

La cible n’est donc pas seulement les Français qui ont un véhicule, mais tout le monde : les travailleurs, les indépendants, mais aussi les chômeurs qui recherchent activement un emploi et les retraités.

Comment bénéficier de l’aide de 100 euros ?

Prime Carburant

Tous ceux qui gagnent moins de 2 000 euros seront heureux d’apprendre qu’ils sont éligibles : même si pas plus de 84% d’entre eux ont un véhicule, le fait qu’ils en aient un ou pas ne sera pas pris en compte :

Les Français en général sont confrontés à ces problèmes [d’inflation], a bien compris Jean Castex, qui a récemment recadré Olivier Véran.

Et comment fonctionnera-t-il pour en bénéficier ? Jean Castex a tout expliqué. Selon lui, il n’y a rien à faire : le paiement sera automatique !

Pour les salariés, il passera par les entreprises que nous allons indemniser, pour les agriculteurs par la MSA, pour les indépendants par les Urssaf, pour les chômeurs par Pole Emploi etc.

Les détails du versement arriveront dans les prochains jours, a précisé Jean Castex.

Cette prime arrivera en décembre pour les salariés, en janvier pour les fonctionnaires, et entre janvier et février pour les retraités et les chômeurs.

Nous ferons tout pour qu’elle arrive rapidement sur les salaires, a assuré le Premier ministre.

Jean Castex sur TF1 : cette énorme erreur qui a provoqué la colère des internautes.

Jean Castex était l’invité de Gilles Bouleau dans le journal de 20h de TF1. Alors qu’il évoquait les prix du gaz et de l’électricité en France, le présentateur a commis une grosse erreur… qui n’a pas été relevée par le Premier ministre.

Une erreur qui a choqué les téléspectateurs.

Jean Castex et Gilles Bouleau sont-ils à ce point déconnectés de la réalité des Français ? C’est ce que pensent les téléspectateurs qui ont regardé le journal de 20 heures de TF1, jeudi 30 septembre 2021.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean Castex (@jcastexpm)

Alors que les factures d’énergie pèsent de plus en plus lourd dans le porte-monnaie des gens.

Jean Castex était invité sur la première chaîne pour tenter de rassurer ses concitoyens.

Le Premier ministre a annoncé que le gouvernement allait bloquer les prix du gaz jusqu’en avril 2022 afin de créer un bouclier tarifaire.

Et d’assurer à nouveau : Il n’y aura plus d’augmentation du prix du gaz. Selon le mari de Sandra Castex qui se fie aux prévisions des experts à partir de cette période, le prix du gaz devrait s’effondrer.

Et si une augmentation des prix de 12,6% sera appliquée pour octobre 2021, le locataire de Matignon a promis que ce serait la dernière.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean Castex (@jcastexpm)

Choqués, les téléspectateurs interrogent Jean Castex et Gilles Bouleau.

Si ces déclarations se voulaient rassurantes, une bourde monumentale a néanmoins provoqué la colère des internautes.

Quand Emmanuel Macron est arrivé à l’Élysée, pour un ménage français moyen, c’était 900 euros par mois, aujourd’hui c’est 1 800 euros par mois, a déclaré Gilles Bouleau face au Premier ministre, qui n’a pas remarqué cette erreur grossière.

Pourtant, le journaliste s’est largement trompé, puisque ces chiffres correspondent au prix annuel et non au prix mensuel !

Ce détail n’a pas échappé aux téléspectateurs, qui ont été choqués de voir à quel point les deux hommes semblaient déconnectés du quotidien de la majorité des Français.

Beaucoup ont réagi sur les réseaux sociaux, ne manquant pas d’interpeller Jean Castex et son interlocuteur sur le sujet.

Gilles Bouleau gagne tellement bien sa vie qu’il n’a aucune idée des dépenses d’un ménage français moyen.

« Selon Gilles Bouleau, au début du quinquennat, les dépenses des ménages étaient de 900€ par mois et aujourd’hui elles sont de 1 800€ par mois… « .

Jean Castex

Hein… ? Dites Jean Castex pas de réaction ? », « Gilles Bouleau doit 60 000 euros par mois c’est pour ça ».

Selon Gilles Bouleau, au début du quinquennat les dépenses du ménage étaient de 900€ par mois et maintenant de 1 800€ par mois, Jean Castex ne remarque même pas l’erreur.

C’est par an, mais personne ne dit rien, pas étonnant que la communication du gouvernement ne fonctionne pas avec ça. Ou alors il gagne tellement que 1 800 € par mois, ce n’est rien pour lui, Dire que les factures d’électricité ont augmenté de 800 € par mois ? Cela fait 9 000 € par an ! C’est où ça ? Au château de Versailles ?, peut-on lire dans un des commentaires sur Twitter.


Louis Foucault

Je suis passionnée par les nouvelles technologies et les informations en générales sur le web ! Restez toujours en contact, c'est ma devise et surtout je ne manquerai aucune des rumeurs les plus folles circulant sur Internet.