La plateforme Netflix lance une nouvelle fonctionnalité révolutionnaire, découvrez là !

Désormais, sous le titre du film ou de la série Netflix que vous regardez (ou êtes en train de regarder), trois icônes vous sont proposées : près du bouton reprendre, vous trouverez le pouce vers le bas, signe de votre mécontentement, le pouce vers le haut, si vous avez aimé, et désormais le double pouce. Alors vous avez aimé le contenu !

La plateforme Netflix à la demande permet aux spectateurs de dire aux autres utilisateurs s’ils ont adoré un film ou simplement aimé.

Netflix codes

Pour la plateforme Netflix, il s’agit de faire un tri supplémentaire dans les recommandations proposées aux utilisateurs.

Ainsi, par exemple, comme l’analyse People Act Magazine, si vous mettez deux doubles pouces à un film et trois fois un pouce à un autre, tout ce qui entoure le premier devrait vous être suggéré.


Encore plus proche de vos goûts

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par WAVE® (@wavefr)


Avec cette nouvelle fonctionnalité, Netflix espère mieux affiner vos goûts du moment et vous proposer les séries et films qui se rapprochent le plus de vos envies, grâce notamment à son large catalogue. Netflix a expliqué à nos confrères qu’il a appris avec le temps que nous pouvons rendre nos goûts plus nuancés. Dès lors, le fait de dire si vous avez aimé un contenu vous offre des recommandations encore plus proches de vos goûts, assure l’entreprise.

Ces dernières semaines, Netflix a lancé d’autres innovations pour donner encore plus de choix à ses utilisateurs, comme le top 10 par pays et la fonction lancer un titre. Si vous ne savez pas quoi regarder, la plateforme lance un titre aléatoire pour que vous ayez toujours quelque chose à regarder.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alicia Chpnx 🍿 (@ta_fesse_droite)

En octobre dernier, Netflix prévoyait également de diffuser des films qu’il a produits dans certains cinémas indépendants français. Le tout avec des contenus déjà sortis sur la plateforme mais aussi des nouveautés, une idée qui a inquiété le cinéma.

Attention, votre compte Netflix pourrait bientôt vous coûter un peu plus cher

Netflix veut sévir et par le porte-monnaie. L’entreprise américaine est de plus en plus confrontée à des utilisateurs indisciplinés qui partagent leurs mots de passe pour éviter d’acheter le meilleur abonnement suivant.

En effet, Netflix propose trois formules : Essential (8,99 euros/mois), Standard (13,49 euros/mois) et Premium (17,99 euros/mois). La formule Premium est la plus complète, elle donne accès à l’ensemble de la plateforme et permet à l’abonné de profiter de quatre écrans (contre deux pour le Standard et un pour l’Essentiel).

De nombreuses personnes s’abonnent donc à la formule Essentiel Netflix en partageant leur mot de passe. Ainsi, comme le rapporte Clubic, plutôt que de sévir, le service de streaming envisage de faire payer aux clients un supplément de 2,99 dollars pour les membres Standard et Premium. Un test sera effectué dans un premier temps en Amérique centrale et du Sud (Chili, Pérou, Costa Rica) en leur faisant payer cette somme, mais évidemment une seule fois (et non mensuellement).

Transfert de comptes possible sur Netflix

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Julian Barrière (@julian_cm__)

Avec ce service, les utilisateurs auraient accès à un maximum de deux sous-comptes, explique Clubic, dans le but de disposer d’identifiants et de mots de passe personnels. Selon le directeur de l’innovation produit du groupe, Chengyi Long, le partage de comptes a un impact sur la capacité de Netflix à investir dans du contenu de qualité pour ses utilisateurs.

Netflix envisage également la possibilité de transférer les profils existants vers d’autres comptes afin de ne pas perdre son contenu et le suivi de ses films et séries.

Netflix

Netflix sévit donc, mais en douceur, alors que la plateforme américaine fait face à une concurrence croissante de la part de Disney+, par exemple. L’année dernière, lassée du partage de mot de passe, elle avait envoyé des avertissements à ses clients pour vérifier que l’utilisateur vivait au même endroit que le propriétaire du compte. Avec ce nouveau service payant, reste à savoir si le client sera prêt à payer.