Paul El Kharrat (12 coups de midi) moqué dans Les Grosses Têtes.

Paul El Kharrat a parcouru un long chemin depuis Les 12 coups de midi. Si le jeune homme a brillé dans le jeu de TF1 en 2019, il poursuit son parcours dans les médias. S’il est toujours invité dans les émissions spéciales de Jean-Luc Reichmann, il a également été recruté par Laurent Ruquier dans son groupe des Grosses Têtes sur RTL.

Paul El Kharrat

Paul El Kharrat était très déçu sur un plateau de télévision pour une émission spéciale des Grosses Têtes. Un membre s’est ouvertement moqué de lui.

Dans l’émission, l’homme qui a ému le grand public en confiant son syndrome d’Asperger, qui ne lui facilite pas la vie, va au-delà de son handicap.

Paul El Kharrat 12 coups de midi

Si Paul El Kharrat a eu du mal à gérer son stress, ses angoisses et le rythme effréné des tournages lorsqu’il a fait ses débuts à la télévision, il a finalement réussi à se faire un nom. Cependant, les débuts dans la célèbre émission de radio ont été difficiles.

Nous aurions pu en parler.

Invité sur le plateau de L’instant de Luxe pour Télé Star, l’ancien maître de midi a ainsi raconté un incident lors d’une émission des Grosses Têtes à la télévision.

C’était plutôt mauvais ! Le gars, je ne le nommerai pas nécessairement, pensait que je ne pouvais pas écouter. Il m’a dit que j’étais un peu stupide de ne pas avoir compris certaines choses à l’époque.

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par Paul El Kharrat (@paul_el_kharrat)

Je n’ai pas du tout aimé et j’ai failli ne pas y aller, a révélé Paul, sans donner l’identité de la personne en question. Il a cependant révélé qu’il s’agissait d’une femme.

Un incident qui l’a profondément affecté.

Le jeune homme a finalement assuré que tout s’était bien passé. C’est à ce moment-là que je pense qu’il l’a dit sur le ton de la plaisanterie, mais de mauvais goût, car il était sérieux et loin de moi.

Et nous aurions pu en parler. La façon dont je l’ai interprété n’était pas stupide, a-t-il conclu. Et Paul a été offensé à juste titre.

Paul El Kharrat : quelle est votre relation avec l’ancien directeur de Midi, Christian Quesada ?

Si le nom de Bruno est murmuré depuis quelques semaines, il n’est pas le seul Maître de Midi à s’être distingué dans l’histoire du concours de TF1.

Le favori de Jean-Luc Reichmann n’est autre que Paul El Kharrat. Le jeune homme est le quatrième meilleur candidat du programme, avec 153 participations et 691 522 euros de prix.

Il n’a cependant pas été oublié par les téléspectateurs, puisqu’il est devenu une Grosse Tête sur RTL et a participé à des émissions telles que Fort Boyard.

Invité de Jordan De Luxe, ce jeudi 7 octobre 2021, le champion – qui souffre du syndrome d’Asperger – nous a parlé des 12 Coups de midi, qui l’ont aidé à se faire connaître.

Cependant, Paul El Kharrat n’a pas parlé spécifiquement de Bruno, mais d’un autre candidat, également connu du public grâce à l’émission.

Je ne suis pas sa victime préférée.

L’ascension de Paul El Kharrat dans le jeu a-t-elle servi à faire oublier Christian Quesada, dont le nom est désormais synonyme d’actualité ?

C’est possible, oui. répond Paul El Kharrat dans L’Instant De Luxe. Ils pensaient que Paul (lui-même, ndlr) avait le potentiel pour raconter une bonne histoire. Avec les connaissances que j’ai, j’étais un bon joueur, révèle le jeune homme.

Ce dernier explique qu’il n’a jamais rencontré l’ancienne star, Christian Quesada. Il a été accusé et condamné en 2019, l’année où j’étais dans le jeu.

Paul El Kharrat

Lorsque le présentateur lui a demandé si ce dernier avait essayé de le rencontrer, Paul a répondu avec beaucoup d’humour : Non, jamais, je ne suis pas sa victime préférée.

Il a ajouté : Me parler serait une perte de temps, d’autant que je ne peux pas me permettre de répondre à quelqu’un qui pourrait envoyer certaines photos.

Le plus dur a été pour Jean-Luc Reichmann, qui s’est senti comme si on lui avait tiré dans le dos, mais cela n’empêche pas Paul d’en parler sur le ton de la plaisanterie, sans être, selon ses mots, censuré par la production.

Une fois, j’ai fait une blague avec les autres maîtres de midi et Jean-Luc, et ils ont tous éclaté de rire, se souvient-il. Il conclut : Je ne suis pas là pour offenser ou choquer.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.