Patrick Poivre d’Arvor accusé pour deux autres plaintes graves.

Patrick Poivre d'Arvor

Deux plaintes déposées contre Patrick Poivre d’Arvor, qui avait déjà fait l’objet d’une plainte pour «viol» de l’écrivaine Florence Porcel.

Patrick Poivre d’Arvor a été interrogé en audience publique ce mardi 18 mai par la Brigade de police de répression (BRDP), révèle « JDD ». L’audience s’inscrit dans le cadre d’une enquête suite à une plainte pour «vi0l» contre une ancienne présentateur de l’émission télévisée de 20 heures de TF1 par l’écrivaine Florence Porcel.

Plainte de l’ancienne journaliste du LCI Hélène Devynck

Dimanche, Le Parisien a rapporté que l’homme avait fait l’objet de deux autres plaintes, émanant de deux femmes, l’une pour « harcèlement » et l’autre pour « vi0l ». Celle-ci porte le nom d’Hélène Devynck. Une ancienne journaliste qui a débuté sa carrière chez TF1 a déclaré avoir été contrainte à avoir des relations avec « Patrick Poivre d’Arvor » au début des années 1990 alors qu’elle était son assistante à l’émission de 20h00.

« J’ai cédé. Mais j’ai serré les dents, et étouffé mes larmes. C’était vraiment humiliant. Je n’avais pas le choix, sinon je ne travaillais plus. Quand j’ai voulu que notre collaboration s’arrête, il a été vexé et cruel, et est allé dire à toute la rédaction que j’étais nulle », a-t-elle confié à »Monde « , qui a publié le témoignage de huit victimes présumées de l’écrivain. Selon Le Parisien, les faits dont elle se plaint sont aussi clairs que la plainte pour harcèlement.

Patrick Poivre d'Arvor

Florence Porcel, de son côté, accuse Patrick Poivre d’Arvor de l’avoir forcé à avoir des rapports involontaires en 2004 dans son cabinet de TF1 et de lui faire une fellation en 2009. Sur le plateau de Quotidien en mars de l’année dernière, le journaliste de 73 ans a qualifié les accusations de l’auteur contre lui de « affabulation » et de « fiction ».

« De ma vie, jamais je n’ai accepté une relation qui ne serait pas consentie, qui serait forcée, que ce soit sentimentale ou se.xu.elle. Jamais de ma vie « , s’est-il défendu, affirmant qu ‘il n’avait « jamais eu de rapports autres que professionnels, des rapports je le crois très cordiaux et surtout des rapports d’entraide » avec Florence Porcel. Il a déposé deux plaintes pour diffamation et dénonciation contre elle et plusieurs médias.

Les faits sont clairs sur les deux allégations. Plus d’une trentaine de personnes ont été interrogées dans cette affaire, et d’autres femmes ont condamné son comportement sans suite.

Le « Système PPDA »? ou Patrick Poivre d’Arvor !

Les enquêteurs ont également recueilli plusieurs messages déroutants de Florence Porcel – la plaignante – fournis par le PPDA en relation avec ses plaintes concernant la « condamnation diffamatoire » de l’écrivain et la « diffamation » de certains médias. Ces échanges entre Florence Porcel et sa compatriote Martine P évoquent les actes de servitude qu’ils envisagent avec l’ancienne star de l’émission des 20 Heures de TF1.

La correspondance sur Facebook, puis les e-mails, ont pris fin en 2011, deux ans après le deuxième viol présumé: « une fellation sans protection forcée ». Mais ces discussions communiquées ne reflètent pas l’intégralité de l’échange de vues car elles utilisent le champ lexical de la violence contre Patrick Poivre d’Arvor dans certains passages. Par exemple, l’utilisation du mot « viol » pour décrire sa rencontre avec lui en 2009.

Florence Porcel, Affaire PPDA

Compte tenu des nouveaux éléments de l’enquête, Florence Porcel devrait être à nouveau interrogée en présence de ses avocats, Emmanuel Moyne et Joséphine Doncieux. Afin de clarifier certaines zones d’ombre liées aux échanges d’informations révélés. Quant à Martine P, elle a déjà été entendue en avril par les enquêteurs. Ce dernier entretenait alors une relation intime avec le journaliste. Et dans le cas de Patrick Poivre d’Arvor, il appartient au parquet de Nanterre, à l’issue d’une enquête, de déterminer s’il existe réellement un «système PPDA» permettant de poursuivre l’affaire.


Louis Foucault

Je suis passionnée par les nouvelles technologies et les informations en générales sur le web ! Restez toujours en contact, c'est ma devise et surtout je ne manquerai aucune des rumeurs les plus folles circulant sur Internet.