Pass sanitaire santé : encore des nouvelles règles dévoilées par le gouvernement.

Pass santé

Le dispositif du Pass sanitaire santé contre le Covid, présenté sous forme de QR code papier ou via l’application TousAntiCovid, les mesures

Le Pass Santé deviendra obligatoire dans les restaurants, les centres commerciaux, les cinémas, les trains… Quelles sont les dates et quelle est la liste de ces lieux ? Suivez les dernières annonces.

Conformément aux nouvelles mesures de santé annoncées par le Président de la République Emmanuel Macron lundi 12 juillet, le Pass Santé est étendu aux lieux de loisirs et de culture accueillant plus de 50 personnes à partir de ce mercredi 21 juillet 2021. Les cinémas, les musées, les théâtres, les parcs d’attractions, les salles de sport et les piscines ont été ajoutés à la liste des lieux où le dispositif de contrôle Covid-19 est actuellement obligatoire (boîtes de nuit et établissements de plus de 1 000 personnes).

Pass santé

Une deuxième étape de cette extension du passeport sanitaire santé entrera en vigueur en août. Chacun devra alors se munir de son précieux laissez-passer pour se rendre dans les restaurants, bars, cafés (y compris les terrasses), centres commerciaux, maisons de retraite et transports longue distance (train, avion, bus). Ces nouvelles mesures font l’objet d’un projet de loi qui sera débattu à l’Assemblée nationale le mercredi 21 juillet, puis au Sénat.

Pour obtenir un laissez-passer sanitaire, trois justificatifs sont possibles : un certificat de vaccination complet (avec deux doses lorsque le vaccin l’exige, et depuis au moins une semaine), un certificat d’immunité prouvant une contamination dans les six derniers mois et une rémission depuis au moins une semaine, ou enfin un test négatif datant de moins de 48 heures (sachant que les tests PCR seront rendus payants à l’automne)

Pass sanitaire

Où, quand et dans quelles conditions le passeport santé sanitaire deviendra-t-il obligatoire ? Depuis le discours d’Emmanuel Macron, les membres du gouvernement s’emploient à préciser cette contrainte, qui concernera tous les Français, et à procéder à des ajustements dans les nombreux cas particuliers qui se présentent. Suivez en direct les dernières déclarations sur cette mesure phare.

Quel est l’état d’avancement du projet de loi sur le Pass Santé ?

Le Conseil d’État a rendu lundi un avis non contraignant sur le projet de loi relatif au passeport santé et à la vaccination obligatoire contre le Covid pour les aidants. Le projet sera ensuite discuté en Conseil de défense et présenté en Conseil des ministres à 18h30, avant d’être soumis à l’Assemblée nationale pour débat.

Pass sanitaire santé

Application progressive de sanctions « dissuasives

Les sanctions très sévères prévues pour les professionnels qui ne respecteraient pas les règles du « pass santé » destiné à lutter contre l’épidémie de COVID-19 se veulent dissuasives et seront appliquées progressivement, a insisté lundi le gouvernement français, alors qu’un projet de loi sur le sujet sera présenté dans la journée en Conseil des ministres.

L’annonce de la pénalité de 45 000 euros pour les restaurateurs qui ne contrôleraient pas le passeport sanitaire après son entrée en vigueur dans quelques semaines a suscité de nombreuses interrogations parmi les professionnels concernés sur la manière dont elle sera appliquée.

Pass sanitaire règle

« L’objectif est de pénaliser les cas où il y a une volonté délibérée de ne pas appliquer les mesures », a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, sur France Info, lundi 19 juillet, à propos des pénalités appliquées aux exploitants pour non vérification du passeport sanitaire. « Maintenant, encore une fois, les choses vont se faire de manière souple, on sera plus dans l’accompagnement que dans la sanction ». Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a déclaré sur France 2 que les sanctions sont des mesures « dissuasives », ajoutant que l’amende de 45 000 euros semblait « excessive ».

Le passeport santé : le dispositif bientôt intégré au billet d’avion ?

Pass sanitaire

Afin de gagner du temps dans les files d’attente lors de l’embarquement, la compagnie aérienne Air France va proposer d’intégrer le carnet de santé dans le billet d’avion, à l’instar de Corsair qui expérimente le procédé depuis une quinzaine de jours. Les billets et le pass santé seraient regroupés dans un même QR code, disponible via une application gratuite. « Ce que nous essayons de faire, c’est de faciliter le voyage et dans cette jungle de réglementations qui changent régulièrement, de pouvoir dire à nos clients trois jours à l’avance, nous sommes capables de vous dire si vous êtes « prêt à voler » ou s’il manque des documents », a commenté Guy Zacklad, directeur du HUB de l’aéroport Paris Charles-De-Gaulle, à France Info. La SNCF envisagerait un dispositif similaire pour ses lignes extraterritoriales.

Voici les services de transport où l’on pourrait bientôt vous demander un passeport santé

nouveau variant Delta

Si vous empruntez chaque jour le Transilien, le RER, le métro et le bus pour vous rendre au travail, l’instauration d’un carnet de santé dans les transports vous a sans doute donné des sueurs froides. Mais rassurez-vous, seuls les transports longue distance seront concernés par la mesure. Comme l’a expliqué le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, sur BFM TV, le passeport santé « concernera essentiellement les trains TGV et Intercités, les autocars effectuant des trajets interrégionaux, et les trajets intérieurs en avion ». Toutefois, les salariés qui sont amenés à prendre ce type de transport pourront être contrôlés. Il faut également noter que le passeport santé est déjà en vigueur pour les voyages aériens à destination ou en provenance de l’étranger.

Comment les centres commerciaux seront-ils organisés ?

Alors que le passeport santé deviendra obligatoire dans de nombreux endroits à partir du 21 juillet 2021, début août, ce sera au tour des centres commerciaux de demander ce document à leurs visiteurs. Or, dans ces espaces de consommation où des milliers de personnes se croisent chaque jour, il semble difficile d’imaginer que le pass santé puisse être mis en place sans ralentir le flux. Un agent de sécurité, qui a répondu aux questions de franceinfo vendredi 16 juillet 2021, a déclaré que c’était « matériellement impossible à contrôler » car, selon lui, « cela entraînerait des kilomètres et des kilomètres de queue ».

Une première injection à faire avant le 1er août « au plus tard » pour certains salariés ?

Sur gouvernement.fr, de nombreuses réponses sont données aux Français concernant le pass santé. Par exemple, il est expliqué qu’afin de prendre en compte la situation spécifique de certaines personnes, comme les adolescents ou les salariés des lieux et établissements recevant du public, l’obligation de prendre le pass santé a été reportée au 30 août. Toutefois, il est également indiqué que pour cette dernière catégorie de personnes, il ne sera pas non plus nécessaire d’attendre trop longtemps. Ainsi, si une certaine souplesse est accordée à ces salariés, ils n’auront que jusqu’au 1er août, « au plus tard », pour faire leur première injection. A vous de jouer…

Covid-19

Le passeport santé sera-t-il obligatoire pour aller à l’hôtel ?

Si les hébergements touristiques ne sont pas concernés par l’extension du pass santé, la partie restaurant de ces lieux l’est, et la partie piscine pourrait l’être. « Si vous avez un restaurant qui accueille du public dans ces lieux, le pass santé est obligatoire », a expliqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Le service de presse du ministre Alain Griset, en charge des petites et moyennes entreprises, a également apporté cette réponse à Libération : « Concernant les établissements tels que les hôtels, les résidences de tourisme et les campings, ils ne sont pas soumis au pass santé mais celui-ci sera mis en place s’ils disposent d’un restaurant ou d’une activité de loisirs (comme les piscines) »« .

La Tour Eiffel accessible avec le pass santé dès mercredi

La Tour Eiffel a rouvert ses portes à Paris après neuf mois de fermeture. Pour y accéder à partir de ce mercredi, il faudra désormais être muni d’un pass santé (pour les plus de 18 ans) ; c’est-à-dire que vous devrez présenter, en option :

un test PCR/antigène négatif datant de moins de 48 heures
Un carnet de vaccination complet
Un certificat prouvant que vous avez eu Covid au cours des six derniers mois

Est-il possible d’obtenir le remboursement d’une réservation de vacances ?

variant-delta danger

Les vacanciers peuvent-ils se faire rembourser leurs vacances au motif que l’extension du passeport santé est trop restrictive ? Malheureusement, les remboursements pour ce motif ne sont pas appliqués par la plupart des contrats d’annulation de location de vacances ou de transport. Mais heureusement, de nombreux professionnels du tourisme proposent désormais l’annulation sans frais depuis le début de la crise sanitaire du Covid, comme c’est le cas sur Airbnb ou Booking. Quant aux transports, la SNCF permet désormais de rembourser les billets jusqu’à 3 jours avant le départ, ce qui n’est pas le cas des compagnies aériennes, hormis Air France.

Le carnet de santé sera-t-il exigé dans les restaurants d’entreprise ?

Le ministère du Travail a apporté vendredi dernier des précisions sur le champ d’application du pass santé dans le secteur de la restauration. Non, les salariés ne seront pas tenus de présenter un passeport santé dans les restaurants ou cantines d’entreprise, comme le prévoit le projet de loi. Seuls les restaurants accueillant un public » extérieur » sont concernés par l’extension du passeport santé (c’est également le cas des restaurants des musées ou des théâtres).

Faut-il un laissez-passer sanitaire pour aller au zoo ?

Les annonces de lundi soir ont jeté un froid sur l’ensemble de la France, où la pandémie semble repartir à la hausse. Ainsi, à partir du mercredi 21 juillet, il sera obligatoire de présenter un laissez-passer sanitaire si vous voulez accéder à des lieux – très – fréquentés par le public. Et les zoos ne font pas exception. D’ici là, vous serez libre de circuler librement.

Fermeture administrative pour les discothèques qui ne respectent pas le laissez-passer sanitaire

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a adressé dimanche 18 juillet 2021 une lettre aux préfets de France, exigeant la fermeté dans l’application des nouvelles mesures sanitaires, notamment la fermeture administrative des discothèques qui ne contrôlent pas le pass santé. « Vous porterez une attention particulière au respect du contrôle du laissez-passer sanitaire par les établissements qui le nécessitent dès à présent, et notamment les établissements de nuit. La fermeture administrative des établissements qui ne le font pas, ou le font insuffisamment, sera prononcée prochainement », annonce-t-il dans ce courrier, consulté par l’AFP.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.