Olivier Véran : Combien gagne-t’il vraiment par mois ?

Sur un Live Twitch, Olivier Véran a dévoilé son salaire de ministre de la Santé. À l’invitation de BFM TV, il a affirmé que ce lundi 17 mai, il recevait plus de 6000 euros par mois.

Masque sur le nez, casque bien installé aux oreilles, Olivier Véran a fait une apparition sur Twitch ce lundi 17 mai. Le ministère de la Santé, invité sur la chaîne de télévision BFM, a permis aux gens d’échapper à la certitude sur son salaire.

Un ancien neurologue grenoblois, interrogé par un internaute, a révélé combien il gagne tout en occupant un poste important rue de Ségur. “Tout déduit, je crois que je suis à 6 500 euros nets par mois. Pour ne pas dire de bêtises, je dois être entre 6 500 et 7 000”, a-t-il volontiers révélé en direct avec la journaliste Margaux de Frouville.

Olivier Véran Twitch / BFM TV.

En pleine crise sanitaire, le ministère d’Olivier Véran est l’un des plus vulnérables du gouvernement. Une tâche difficile pour le médecin d’Isère de 41 ans, qui partage sa vit entre Paris et Grenoble, où vivent ses enfants et son ex-femme. De plus, le principal intéressé n’a pas manqué d’indiquer un point important de sa rémunération. “Il faut que j’enlève mon appart’ de fonction, car j’ai un appart’ de fonction dont je paye le loyer et la taxe d’habitation”, a tenu à rappeler le successeur d’Agnès Buzyn.

Au cœur du 7ème arrondissement de Paris, avenue Dusquesne, Olivier Véran vit dans son ministère, près des Invalides. Pas étonnant que le ministre vive pratiquement dans son bureau, comme il l’a dit lui-même lors d’une entrevue avec MC en décembre dernier. Selon Le Monde, son bureau n’est qu’à vingt mètres de son appartement officiel.

Séparation difficile avec les enfants

Epidémie persistante, pression sur les hôpitaux, stratégie de vaccination … Les dossiers se multiplient sur le bureau d’Olivier Véran, totalement monopolisé par la crise sanitaire. Comme il l’admet, ce père de deux enfants n’a plus le temps de se consacrer à ses proches ou à son mariage.

Même si il a réussi à s’arranger pour retrouver sa famille pour quelque occasions, Olivier Véran a un emploi du temps surchargé alors que la France se déconfine progressivement, l’éloignant de ses proches. Pour supporter l’absence, Olivier Véran peut compter sur les habitudes rendues nécessaires par la crise : des appels vidéo quotidiens et un pompon en laine, un cadeau de son fils qui est toujours avec lui.

La camarade Coralie Dubost, eurodéputée Hérault, a dû manœuvrer pour maintenir une petite vie de famille avec sa fille de dix ans et son fils de sept ans. Comme nous l’avons révélé, lors de la cérémonie du 13 mai, le ministre a proposé à ses deux jeunes de poursuivre leur apprentissage à distance depuis Paris. Une façon de rencontrer un père et ses jeunes enfants dans la vraie vie, et pas seulement via des appels vidéo.

Entre les réunions de travail, les entretiens tardif sur Telegram avec Emmanuel Macron et les voyages aux quatre coins de la France, l’emploi du temps d’Olivier Véran complique les divertissements en famille. Mais en février dernier, il s’est livré à une escapade à la montagne avec deux enfants près de Grenoble, sous un ciel lumineux. Une opportunité précieuse de renouer avec la famille que le successeur d’Agnès Buzyn a partagée sur Instagram.

Olivier Véran / INSTAGRAM
CREDIT : @INSTAGRAM Olivier Véran

Outre ses deux enfants, dont il n’a pas caché le manque depuis son entrée au gouvernement, Olivier Véran vit avec difficulté l’éloignement de sa compagne, la députée Coralie Dubost. Elle-même familière avec les émissions de télévision et monopolisée par ses fonctions élues dans sa circonscription en Sud de la France.

Olivier Véran et Coralie Dubost
Olivier Véran et Coralie Dubost

Comme ses deux enfants, le ministre l’a accompagné dans son fief de l’Hérault en avril dernier et a investi avec succès du temps pour son partenaire de vie.