Nutella : la très célèbre pâte à tartiner pourrait bientôt disparaître de vos rayons !

Ce produit phare du petit-déjeuner pourrait être éclipsé des supermarchés français. Mais quelle en est la cause ? Le gouvernement indonésien a récemment pris une décision cruciale concernant l’huile de palme (composant majeur du Nutella) produite dans le pays.

nutella

La populaire pâte à tartiner française Nutella pourrait bientôt disparaître des rayons de nos supermarchés. Et cette fois, ce n’est pas lié à la guerre en Ukraine. Découvrez pourquoi.

Nutella mal ! Le 27 avril 2022, le gouvernement indonésien a voté un embargo sur ses exportations d’oléagineux (dont l’huile de palme fait partie). Le chef du gouvernement, Joko Widodo, a évalué l’inflation qui touche son pays comme très élevée et a décidé de limiter les exportations pour favoriser les consommateurs de son pays, comme le rapporte Le Figaro.

Une interdiction de l’huile de palme

nutella salmonelle

Bien que 47% de l’huile de palme importée en Europe provienne d’Indonésie, la majeure partie n’est pas importée de ce pays par Ferrero, une entreprise italienne. En effet, la société Ferrero, qui produit le Nutella, s’approvisionne en huile de palme à 20% en Indonésie et à 80% en Malaisie. Le risque de voir disparaître ce produit du petit-déjeuner n’est donc pas si grand pour l’instant.

De plus, les stocks massifs de l’entreprise permettent de stabiliser la situation actuelle et de limiter les dégâts d’une telle décision de l’Indonésie. Donc, pas de panique pour les aficionados de la pâte à tartiner, il n’y a pas de risque immédiat de ne pas retrouver ce produit dans vos rayons très prochainement.

nutella

Une décision non directement liée à la guerre en Ukraine

L’huile de palme est un élément important dans de nombreux produits alimentaires tels que les plats préparés et les gâteaux en tout genre, mais aussi dans les cosmétiques.

Cette décision a donc un impact relativement faible sur la production de Nutella. L’embargo n’est pas directement dû à la guerre en Ukraine, mais plutôt aux tensions générées par la hausse des prix dans ces pays.

En revanche, l’huile de tournesol est un produit qui va disparaître des supermarchés français. Cela est dû à la guerre en Ukraine, qui empêche les exportations d’huile de tournesol de ce pays : les prix augmentent ou la production se raréfie. L’Ukraine traite habituellement 50% des exportations mondiales et est le premier exportateur de cette huile végétale.

Nutella au plus mal en ce moment

Après la découverte de bulles blanches dans le Nutella et certains chocolats, Ferrero veut rassurer les consommateurs

Suite au scandale sanitaire qui a touché le groupe, de nombreux clients se sont inquiétés de découvrir de petites cloques à la surface de leurs pâtes à tartiner ou à l’intérieur de certaines confiseries.

Ces cloques sont des boules d’huile qui ne sont pas dangereuses et ne modifient pas le goût du produit, a précisé l’entreprise.

Le rappel de nombreux produits Kinder ces dernières semaines pour cause de suspicion de contamination à la salmonelle a marqué les esprits des consommateurs : ils sont désormais très méfiants à l’égard des confiseries du groupe italien Ferrero, et guettent le moindre signe de trouble. Depuis Pâques, plusieurs clients ont exprimé leur colère sur les réseaux sociaux, en partageant des photos de pâtes à tartiner Nutella avec de petites cloques blanchâtres sur le dessus.

Ces produits ne sont pas les seuls à être mis en cause : certains consommateurs ont également découvert de fines bulles à l’intérieur des Kinder Eggs, des chocolats spécialement vendus pour Pâques, mais aussi dans la crème des Kinder Joy.

Comme le Nutella, ces œufs n’avaient pas été concernés par le rappel de tous les produits Kinder de l’usine belge d’Arlon produits entre le 15 octobre et le 10 janvier, identifié comme l’épidémie après la découverte de 150 cas de salmonellose liés à la consommation de certains chocolats Kinder produits sur place, comme les calendriers de l’Avent, commercialisés fin 2021. Les lots contaminés avaient été vendus dans neuf pays européens, dont la France, et avaient provoqué des infections, notamment chez des enfants de moins de dix ans.

Sur Twitter, le groupe Kinder, accusé d’avoir tardé à réagir après la découverte de cas de salmonellose, a répondu directement à l’un de ses clients pour rassurer les consommateurs. Il a expliqué que les traces apparentes étaient liées à une modification de la consistance du produit due aux conditions de stockage, sans affecter la qualité et le goût des chocolats ou de la pâte à tartiner, qui restent consommables.

C’est un phénomène connu dans l’industrie qui est appelé « granini ». Il correspond à de petites boules d’huile qui se forment suite à des variations de température, a indiqué la société au Figaro.

nutella

Quelques jours plus tôt, la maison mère Ferrero (Nutella) avait également partagé une liste précise des chocolats concernés par le rappel actuel.

Par ailleurs, contrairement à ce que prétendent certains internautes, la salmonelle n’est pas visible à l’œil nu : cette bactérie mesure de 0,7 à 1,5 micromètre de diamètre, et de 2 à 5 micromètres de longueur. Le groupe met à disposition son service consommateurs par téléphone au 0800 653 653, mais aussi par e-mail à [email protected], ou sur ses réseaux sociaux, par message privé ou public.


Baptiste Lecomte

Passionnée de tout ce qui ce passe dans le monde c'est avec un grand plaisir que je participe avec vous au magazine People Act comme rédacteur amateur à côté de mes différentes activités, car je suis avant tout dans le sport de haut niveau.