Une nouvelle réforme des retraites qui va créer sans aucun doute un chaos social à la rentrée !

Récemment, le gouvernement français a annoncé une réforme des retraites en France. Pour rappel, celle-ci devrait entrer en vigueur en juillet prochain selon le discours du Premier ministre Elisabeth Borne ! Cependant, ce sujet est devenu une polémique sur le territoire depuis sa proclamation officielle. On vous explique !

Laurent Berger, directeur de la CFDT, soupçonne un bouleversement social à venir à cause de cette réforme des retraites !

Face à la situation critique actuelle, le président Emmanuel Macron et sa délégation ont dû entreprendre des mesures drastiques pour redresser au plus vite le pouvoir d’achat des Français et surtout les retraites. De plus, ils ont pris des initiatives de réforme soudaines sans analyser correctement les conséquences de ces décisions.

Deuxièmement, elles s’inscrivent dans le cadre de la nouvelle loi sur le pouvoir d’achat. Elle sera évaluée par l’assemblée nationale dans les derniers jours. L’une d’entre elles est l’indexation des pensions !

retraités aides

Retraites : Une augmentation de 4% est prévue pour les allocations aux personnes âgées !

Lors de la présentation de cette loi en avril dernier, Elisabeth Borne avait révélé que cette revalorisation des pensions pourrait atteindre jusqu’à 4%. A priori, l’annonce de cette bonne nouvelle a suscité la joie de tous les retraités. Ils estiment que l’Etat leur prête main forte face à cette terrible inflation. Du côté des salariés et des économistes, cela a entraîné un grand mécontentement. Ces derniers sont conscients que ce projet de loi est suicidaire par rapport à l’économie actuelle !

Le leader de la CFDT prévoit un bouleversement social dans les prochains jours !

retraité

Depuis que le projet sur les retraites a été soumis au public, le leader de la CFDT Laurent Berger s’est opposé à cette doctrine. Jeudi dernier, il l’a réaffirmé en affirmant que cette situation pourrait conduire au chaos social.

D’une part, le budget de l’Etat ne pourra pas durer indéfiniment avec cette nouvelle mesure. D’autre part, elle ne pourra qu’entraîner une série de rébellions ou de manifestations des salariés. Pour la bonne raison que leur revalorisation salariale n’a jamais atteint ces extrêmes !

retraites

Par ailleurs, Laurent Berger réfute également cette proposition de loi sur les retraites car il trouve absurde le report à 65 ans de l’âge du droit à cette allocation. Cela ne ferait qu’accentuer le problème de la perception ou non du taux plein ! Selon lui, la sérénité économique et sociale d’un pays est étroitement liée à sa géopolitique. Si une grève des travailleurs est déclenchée à cause de cette décision, cela pourrait vraiment aggraver le sort de la France !

Retraites : La rentrée 2023 marquera le début de cette fatalité !

Si cette réforme pour les retraités se fait, Laurent Berger craint qu’elle finisse par avoir un effet secondaire plus tôt qu’on ne le pense. Selon ses confidences, il ne faudra pas attendre assez longtemps pour voir ses inconvénients se manifester. Solennellement, il prévoit la rentrée des classes en septembre !

A cet effet, les représentants de l’Etat et tous les principaux concernés par cette proposition de loi devront revenir à la charge. Ainsi, ils seront obligés de rouvrir les discussions concernant ces retraites. Au contraire, Nous serons debout contre le vent, selon le leader du premier syndicat français dans les colonnes de Libération !