Arnaque à la carte bancaire : des milliers de comptes bloqués à cause de ce piège redoutable !

L'influenceur Nasdas proposait depuis son compte Snapchat de consommer les produits de son choix à partir d'une carte bancaire contenant 15 000 euros, avec un plafond de 250 euros pour chaque achat, une belle arnaque.

Un influenceur a bloqué les comptes de milliers de personnes à cause d’une publicité sur les réseaux sociaux, une arnaque.

Des milliers de comptes bloqués ! l’arnaque

Le post a dépassé les 100 000 vues en une minute lorsque l’influenceur a révélé les codes d’une carte bancaire, avec pour seule consigne à ses followers de ne pas dépasser le montant de 250 euros par achat.

Cette opération s’est soldée par une mésaventure pour de nombreux internautes.

En effet, l’opération a mis les abonnés dans l’impossibilité de prouver l’identité du propriétaire de la carte bancaire.

Les comptes de milliers d’utilisateurs ont été bloqués pour accéder à des sites en ligne tels qu’Amazon car ils ne pouvaient pas prouver leur identité avec une carte appartenant à quelqu’un d’autre, en l’occurrence l’influenceur Nasdas.

Flop pour l’opération de l’influenceur

Nasdas, avec ses 3 millions de followers sur Snapchat, a raté son buzz. Sur les réseaux sociaux, des centaines de personnes se plaignent désormais d’une arnaque et voient leur compte Amazon bloqué. Alors, mauvaise blague ou véritable arnaque à la carte bancaire ?

Nasdas Amazon wah t’abuse frère, se plaint un internaute, sur Twitter. Les gens qui ont commandé avec la carte #nasdas alors qu’ils vont voir leurs commandes Amazon annulées demain, a raillé un autre utilisateur suivi d’un même d’Homer Simpson s’enfuyant dans les buissons, gêné.

L’influenceur Nasdas, originaire du quartier Saint-Jacques à Perpignan, est un habitué des réseaux sociaux. Mais cette fois, beaucoup ont été déçus.

Arnaque à la carte bancaire : La gendarmerie met en garde contre le spoofing, la nouvelle arnaque à la mode.

Un nouveau type d’arnaque à la carte bancaire est devenu populaire ces dernières semaines. Elle s’appelle le spoofing et consiste à se faire passer pour la banque de la victime afin de lui soutirer des informations. A Strasbourg, la police enregistrerait une dizaine de plaintes par jour liées à cette arnaque. Ne vous inquiétez pas, la rédaction de People Act Magazine vous dira tout. Vous êtes prêts ?

Qu’est-ce que le spoofing ?

Après le skimming, place au spoofing. Cette arnaque est actuellement très répandue en France, au point que les autorités commencent à alerter la population. Avant de parler de l’arnaque elle-même, nous allons vous expliquer ce qu’est le spoofing. Tout d’abord, vous devez savoir qu’il s’agit d’un anglicisme. Il signifie vol d’identité et désigne ici une nouvelle technique d’escroquerie à la carte de crédit. Comment cela fonctionne-t-il ? Eh bien, c’est très simple. Lisez la suite de notre article, vous le saurez.

Ah, l’usurpation de SMS arrive en France, apparemment.

Si vous recevez ce genre de SMS d’un établissement dans lequel vous n’avez pas de compte (banque, assurance), ne répondez pas et n’appelez pas, c’est une arnaque. pic.twitter.com/m5Ou2IuGeW

– François Malaussena (@malopedia) 10 juillet 2020

Les escrocs se font passer pour votre banque afin d’obtenir vos données personnelles. Tout cela pour pouvoir détourner l’argent de votre compte vers un autre compte frauduleux. Malheureusement, cette arnaque est bien pensée. En effet, il faut savoir qu’elle peut se faire par téléphone, par SMS ou par e-mail. En fait, l’escroc va d’abord vous appeler ou vous envoyer un message avec le numéro de votre banque.

De nombreux cas ces dernières semaines

Ensuite, un homme du service de la répression des fraudes se présente. Il vous dit que vous êtes une victime. C’est là que de nombreuses personnes tombent dans le panneau.

Pour paraître plus crédibles, les escrocs disposent de nombreuses informations sur vous. Ils connaissent déjà votre nom, votre adresse et votre numéro de téléphone. Cela vous donnera la confiance nécessaire pour tomber dans leur piège. Une fois que les voleurs ont accès au compte, vous pouvez deviner ce qui se passe.

De multiples transferts sont rapidement effectués, laissant la victime sans aucun moyen de récupérer son argent. D’autant plus que les banques ne vous aident pas forcément. Elles parviennent souvent à rejeter la faute sur l’escroc en l’accusant d’avoir fourni volontairement les coordonnées de son compte.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Natie Coquille (@natiecoquille)

Si c’est le cas, votre argent est parti en fumée. Selon les Dernières Nouvelles d’Alsace, il y a déjà eu de nombreuses victimes en Alsace. Faites donc très attention à ne pas vous faire avoir.

Comment éviter l’arnaque ?

Pour éviter cette mésaventure, ne divulguez jamais vos données personnelles par téléphone ou par e-mail. Ne cliquez pas sur les liens contenus dans les e-mails suspects et n’ouvrez pas les pièces jointes.

Arnaque internet

Sur un site web, la mention « https » dans l’URL est également un gage de sécurité. En cas de doute, il est préférable de contacter directement votre banque. Dans ce type d’escroquerie, votre conseiller est le meilleur interlocuteur. Maintenant que vous savez tout, c’est à vous de jouer. Prenez soin de vous.