Nicolas Dupont-Aignan dénonce l’affaire Nordahl Lelandais.

Mercredi 12 mai, Nicolas Dupont-Aignan était l’invité de Pascal Praud. Pendant l’émission, le président de Debout la France a vivement réagi à la condamnation de Nordahl Lelandais pour le meurtre d’Arthur Noyer, le condamnant «l’ode du tueur».

La décision a été prise. Après une délibération qui a duré plusieurs heures, le jury savoyard a déclaré Nordahl Lelandais coupable du meurtre du caporal Arthur Noyer le mardi 11 mai. Il a été condamné à vingt ans d’emprisonnement. Invité de L’Heure des Pros au lendemain de ce verdict, Nicolas Dupont-Aignan, a réagi à cette croyance. Selon lui, l’ancien dresseur de chiens de 38 ans devrait recevoir une peine plus sévère. « C’est insupportable ce qui se passe dans le pays aujourd’hui, c’est une justice coupée de tout », a-t-il été détourné sur CNews. « Je suis en colère de l’entendre, cela fait vingt minutes maintenant qu’on entend l’ode au tueur, c’est toujours incroyable », a déploré le président de Debout la France.

nordahl lelandais

Irrité par les propos de l’invité, Pascal Praud est rapidement intervenu et lui a répondu: « Alors vous voyez ce que vous dites, je nie. Ceux qui nous écoutent savent qu’il n’y a jamais eu de question depuis vingt minutes sur la réalisation d’un ode au tueur », a souligné le présentateur L’Heure des Pros, que le politicien a de nouveau interrompu:« Je suis désolé, cet esprit règne dans notre justice depuis vingt ans, a conduit à un état de violence, de meurtre dans ce pays, car nous sommes le pays le plus indulgent en matière de justice », a déclaré Nicolas Dupont-Aignan qui pensait que Nordahl Lelandais aurait pu être traité différemment aux États-Unis. « Il serait sous peine de mort! », A-t-il assuré.

« Ça fait des années qu’on excuse les tueurs! »

Nicolas Dupont-Aignan a frappé dans le mille en estimant que la France est désormais dans un «état de jungle»: «Depuis des années, nous ne cessons de chercher des excuses aux tueurs et de voir le résultat: l’état de jungle est dans le pays! Je réagis car le renversement des valeurs est insupportable, je le dis comme je pense, a expliqué le président clairement nerveux de Debout France, puis s’est excusé auprès de Pascal Praud. Ce dernier a expliqué qu’il n’avait pas à s’excuser et que son ordre du jour était destiné à être débattu.

Nicolas Dupont-Aignan : « Vous réagissez comme un politicien. Vous faites de la politique, vous êtes dans votre rôle. Si vous me laissez faire, il y a un peu de démagogie dans ce que vous dites, car vous savez que ce discours est assez facile. Mais vous ne pouvez pas taxez-nous ou moi, d’être détendu », a-t-il déclaré. Après cette mise à jour, les tensions entre les deux hommes se sont finalement calmés sur le plateau.