Nagui annonce son départ de “Tout le monde veut prendre sa place”, c’est le drame.

Nagui ne revenait plus, ce lundi 31 août, sur le plateau de son incontournable programme Tout le monde veut prendre sa place. Cette information a bouleversé le panorama de la télévision en France. Ce serait Laurence Boccolini qui le remplacerait maintenant.

nagui

Nagui explique les raisons de son départ de sa célèbre émission Tout le monde veut prendre sa place, qu’il présentait depuis plus de 15 ans.

Une mission chargée pour le grand Nagui, lorsqu’on connaissait le dévouement du public envers le présentateur. Cependant, celui-ci a finalement dévoilé les raisons de sa décision de ne pas reprendre le flambeau du divertissement.

Depuis quinze ans. Cela fait maintenant une quinzaine d’années que Monsieur Nagui présente l’émission Tout le monde veut prendre sa place.

Tout le monde veut prendre sa place

Ainsi, tous les jours, et en souriant à chaque fois, Nagui découvrait les concurrents et discutait ouvertement avec eux. La sélection des candidats de ce jeu contribue largement au succès de celui-ci, même si elle dépend quasi exclusivement du charme de Nagui.

En effet, les réalisateurs le connaissaient : aussi longtemps que Nagui se trouvait sur place, le bateau résistait.

Toutefois, et nous pouvons le mettre en évidence, le présentateur souhaitait évoluer. Et voici ce qu’il a déclaré au journal Le Parisien.

Nagui explique les raisons de son retrait du devant de la scène.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nagui (@naguiiiiiii)

Au moment d’évoquer son départ définitif du jeu, le présentateur tient avant tout un “souhait de nouveauté” et exprime une “réflexion approfondie”. “Voilà bientôt 3 ans dont je mentionnais le besoin de réactualiser la partie, voire de procéder à un renouvellement de ma personne.

En effet, je percevais un fossé qui séparait le spectacle et moi-même. La durée de réalisation de celui-ci, prévue une demi-heure, a été prolongée jusqu’à quarante-cinq minutes sans modifier le principe ou la liste des questions.

Cela sous-entend que tout repose sur mon état d’esprit, ma façon de faire, mes qualités de répartiteur. Je ne disposais plus de la gourmandise, ni de la grinta. Autant bosser sous les ordres de chefs que vous n’aimez pas. Moi, je veux partir plutôt que de me retrouver au chômage”.

Toutefois, ne vous imaginez pas que Nagui ne faisait rien derrière les écrans afin de voir progresser sa partie. Il a veillé à ce que certaines mesures soient prises, mais hélas toujours en vain.

“Toutes les fois où j’ai avancé des propositions, celles-ci ont échoué. Du coup, cela fait quinze ans que cela reste strictement pareil. Je me suis renseigné par mail avec France 2 et la compagnie Effervescence avec laquelle je suis co-producteur”.

En revanche, aucune mention ne figure sur une mésentente avec la réalisatrice de ce jeu, Simone Harari, telle que le mentionnent certains bruits de couloir.

On a pu percevoir des changements de cette émission avec Laurence Boccolini.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nagui (@naguiiiiiii)

Ces aveux de Nagui surprennent surtout quand on sait que Tout le monde veut prendre sa place au côté de Laurence Boccolini a effectué sa rentrée lundi 9 août et que le public a constaté plusieurs innovations.

À croire que les réalisateurs ont voulu faire venir une nouvelle hôtesse pour remanier le principe. Ce sont donc tous les aspects concernant le dynamisme de la partie qui ont été révisés.

Il existe toujours trois épreuves (les Qualifications, la Compétition et la Finale), mais dont la période a changé. Désormais, la finition est plus longue.

Quant au 1er round, il a été réduit de 1/3. Oubliez les classiques histoires des concurrents : celles-ci ne deviennent désormais plus un élément essentiel. Cela a été décidé en tenant compte des préférences des spectateurs :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nagui (@naguiiiiiii)

“Il a suffi de consulter les statistiques de fréquentation pour se rendre compte que les personnes sont venues massivement au deuxième passage”, précise Simone Harari.

“Ce qui m’a plu, a été d’interroger le public, cependant, il faut savoir qu’en 5 000 éditions d’émissions fois 10 participants, nous avions 30 000 petites histoires, donc inévitablement, il arrive un jour où vous vous ennuyez”.

Des idées incroyables pour rendre le jeu plus intéressant.

En ce moment, les interrogations sont aussi beaucoup au rendez-vous : “De nombreux concurrents qui se préparaient trouvaient anormal de se faire exclure au bout de deux seules interrogations, quelquefois complexes.

On a par conséquent introduit 2 questions additionnelles adressées en même temps aux participants, les “Questions pour tous”, pour donner un sens plus précis à la justesse de l’épreuve”.

Pour ce qui est du décor proprement dit, ce dernier a été modernisé. Ils sont plus chargés en fleurs, plus éclatants. “Les attentes du public ne sont désormais plus identiques.

La générosité et le bien-être sont les termes que nous utilisons le plus souvent dans la préparation de notre nouveau programme et Laurence Boccolini personnifie tout cela”.

Laurence Boccolini était consciente que prendre la relève de Nagui, qui anime le programme depuis une quinzaine d’années, ne devait pas être une mince affaire.

Pourtant, avec courage, elle a voulu imposer sa griffe. Et le public a bien accueilli cette initiative.

De fait, la présente émission a rassemblé 1,83 millions de personnes, ce qui représente une proportion de 19 % de part de marché. Pour mémoire, ils ont été 1,71 millions en moyenne l’an dernier.

Pour mémoire, ils ont été 1,71 millions en moyenne l’an dernier. Il faudra voir maintenant si Laurence Boccolini réussira à faire autant, sinon plus que cela.


Pierrette Rajaonasy

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.