Une adolescente de 14 ans perd la vie alors qu’elle bronzait sur une plage !

Myriam était accompagnée d'une amie alors qu'elle prenait le soleil sur une plage du Var. Elles étaient tranquillement assises sur le sable avec leurs serviettes de plage. Tout ce qu'elles avaient prévu ce samedi 9 avril, c'était de profiter du soleil et du calme de la plage de Veillas, à Saint-Raphaël.

Myriam, une jeune fille de 14 ans prenait le soleil sur la plage de Veillat, à Saint-Raphaël, dans le Var. Elle a été attaquée par un garçon de 16 ans.

Mais pour Myriam et son amie, cet après-midi de farniente a tourné au cauchemar. En effet, comme le rapportent les journalistes de Var-Matin, et nos confrères des colonnes de Public, c’est un drame qui aurait pu se jouer ce samedi 9 avril sur cette plage. Et pour cause, Myriam et son amie ont été agressées par d’autres adolescents.

Les agresseurs sont trois et ils n’ont que 14 ans. People Act Magazine vous accorde que cela fait froid dans le dos de voir qu’une telle violence peut être à l’œuvre chez les adolescents. Découvrez tous les détails de cette affaire tragique. Vous remarquerez également que le nom de la victime n’est probablement pas le vrai, afin de protéger sa vie privée.

Myriam et son amie vivent un véritable enfer

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marie (@mariedap95)

Les deux adolescentes de 14 ans avaient certainement pour projet de se reposer. Et aussi de prendre quelques couleurs avant l’été. Mais elles n’avaient pas prévu de se retrouver menacées par un groupe de jeunes. En effet, qui pouvait prévoir ce genre de chose ? Pourtant, trois adolescents de 14 ans sont venus troubler la tranquillité des deux amies.

Myriam et son ami ont alors été arrêtés avant d’être insultés par les trois adolescents perturbateurs. Cependant, Myriam n’a pas choisi de baisser la tête et de rester silencieuse.

Myriam plage saint raphael

Elle a choisi de répondre à son agresseur, ce qui a provoqué sa colère. Attention, People Act Magazine ne donne pas de crédit à la réaction de l’agresseur. En effet, il est naturel que Myriam ait eu le cœur de se défendre et de défendre son amie.

Néanmoins, suite aux réactions des cibles des trois adolescents, ces derniers ont continué l’escalade de la violence. Visiblement, ils trouvaient normal de pouvoir insulter deux jeunes filles mais ils ne trouvaient pas normal que ces dernières leur tiennent tête.

Alors, n’écoutant rien d’autre que sa bêtise, l’un des trois adolescents de 14 ans s’est jeté violemment sur Myriam. Ce garçon a tenté d’étrangler la lycéenne, pour lui faire payer le fait de lui avoir répondu en l’insultant à son tour. Bref, tout a très vite dégénéré sur cette plage de Saint-Raphaël. Heureusement, les jeunes filles s’en sont sorties indemnes, bien que sous le choc.

Dans les colonnes de Var-Matin, il est en effet possible d’apprendre que les deux adolescentes ont porté plainte. Myriam et son amie sont saines et sauves mais certainement encore choquées par cette mésaventure. Quant aux agresseurs, ils ont été convoqués par la police.

Le choc s’installe à Saint-Raphaël, dans le Var et au-delà.

La police a arrêté les trois jeunes adolescents de 14 ans pour les entendre avant que leurs parents ne viennent les récupérer. Et People Act Magazine ne doute pas que les parents de ces garçons les puniront sévèrement pour ce comportement inadmissible. En effet, aucun parent ne souhaite voir son enfant devenir un délinquant ou un meurtrier potentiel.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mart MARTIN (@mart.mo83)

Aussi, nos confrères du magazine Public ajoutent que les forces de l’ordre ne minimisent pas les faits. Même si Myriam et son ami sont physiquement indemnes. Les mineures de 14 ans seront alors réentendues le 13 avril prochain au commissariat de Fréjus.

Myriam et son ami ne sont en effet pas les seuls à être choqués par leur mésaventure. En effet, les internautes sont également saisis de stupeur devant cette affaire. Notamment parce que les adolescents qui endossent le rôle des agresseurs n’ont que 14 ans.

Myriam

Mais les plus choqués parmi le public sont les habitants de Saint-Raphaël eux-mêmes. Ceux qui connaissent la plage du Veillat par cœur et qui pensaient encore qu’il s’agissait d’un véritable petit coin de paradis. Pourtant, avec un tel incident, il est impossible de considérer que la paix reste reine sur cette plage du Var.

Cela dit, il ne faudrait pas que ce genre de comportement délinquant de certains puisse porter atteinte à la liberté des autres. En effet, la vigilance est nécessaire et la solidarité aussi. Mais il ne faut pas douter qu’il restera possible de passer de merveilleux après-midis sur cette plage de Saint-Raphaël. Même Myriam et son ami pourront tôt ou tard s’y prélasser sans craindre une nouvelle attaque.