Une Miss s’implique dans une bagarre dans la rue : la vidéo fait le tour du web.

Tanja Dexters

h2>Le mardi 27 juillet 2021, pour Tanja Dexters, la nuit a pris fin. Miss Belgique et son compagnon se sont battus au milieu de la rue.

Tanja Dexters a peut-être raté sa vocation : au lieu de devenir Miss Belgique en 1998, elle aurait pu être combattante de MMA. L’ancienne reine de beauté de 44 ans se défend plutôt bien dans une vidéo très violente qui circule sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. On y voit la célébrité belge et son compagnon Michaël Pëeters se battre avec des inconnus dans une rue de Marbella. La scène s’est déroulée tard le mardi 27 juillet, comme l’a raconté leur avocat, Omar Souidi, contacté par le magazine People Act.

Tanja Dexters

Tanja et Michael étaient à Puerto Banus, un quartier de Marbella où il y a beaucoup de voyous qui traînent la nuit”, a-t-il déclaré. L’homme en chemise blanche dans la vidéo voulait garer sa voiture rapidement. Il a dit que Tanja, Michael et le reste de leur groupe marchaient trop lentement. L’automobiliste a alors soudainement perdu la tête : “Il a écrasé les orteils d’une personne que Michael connaissait, et Michael lui a fait signe de se calmer”, a déclaré Souidi. L’homme est alors sorti de sa voiture. Vous avez vu la suite dans la vidéo.

Miss

Tanja Dexters continue ses vacances comme si de rien n’était
L’avocat a assuré que, malgré les coups clairement visibles sur les images, ses clients n’avaient rien à se reprocher. “Ce n’est pas la faute de Tanja et Michael. Au contraire”, a-t-il déclaré dans Het Nieuwsblad. C’est une chose normale, aucun sang n’a été versé. Tanja Dexters et son partenaire n’ont pas voulu porter plainte contre les personnes avec lesquelles ils se sont battus, préférant “profiter de leurs vacances” : “Ils ont tous deux quelques égratignures, mais rien de plus”, a déclaré l’avocat Omar Souidi, tentant de se débarrasser de cette nouvelle polémique qui touche son client. Depuis plusieurs années, Tanja Dexters accumule les scandales…

Récemment soupçonnée de trafic de drogue, régulièrement épinglée sur les réseaux sociaux, la quadragénaire fait partie des Miss belges qui ont été impliquées dans de sombres affaires. La plus célèbre d’entre elles est sa vidéo du 1er novembre 2016, dans laquelle elle se promenait dans le cimetière de Lebbeke en se moquant des noms de certains défunts et en ouvrant même une tombe pour le plaisir. Le bourgmestre de Lebbeke, François Saeys, s’est indigné : “Il s’agit purement et simplement de la profanation d’une tombe”, a-t-il déclaré à la RTBF. Le Collège échevinal a décidé de porter plainte. Nous demandons une amende administrative communale de 250 euros. Mais le plus inquiétant, c’est qu’elle ne semble pas avoir de remords. Un peu comme son accrochage du 27 juillet dernier, en fait.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tanja Dexters (@tanjadexters)

Dans la vidéo ci-dessous, Tanja Dexters, Miss Belgique 1998, et son petit ami Michaël Peeters se battent violemment avec un autre couple et se roulent par terre dans le port de Marbella. Les images datent de mardi soir.

“Ce n’est pas la faute de Tanja et Michaël. Au contraire”, a déclaré leur avocat Omar Souidi au Nieuwsblad. “C’est une chose normale”, dit-il. “Et aucun sang n’a été versé.

Une stupide affaire de parking

Tanja Dexters et Michael se trouvaient mardi soir dans un quartier de Marbella où de nombreux voyous traînent la nuit. L’homme en chemise blanche dans la vidéo voulait garer sa voiture rapidement. Il a dit que Tanja, Michael et le reste de leur groupe marchaient trop lentement. Il a écrasé les orteils d’une connaissance de Michael, et Michael lui a fait signe de se calmer. L’homme est alors sorti de sa voiture”, dit l’avocat. “Vous avez ensuite vu la suite dans la vidéo”. En effet, une violente bagarre a éclaté entre les jeunes hommes.

Selon Me Souidi, “il n’y avait pas de sang”. L’ancienne Miss Belgique Tanja Dexters et son petit ami n’ont pas encore porté plainte auprès de la police. “Ils veulent surtout profiter de leurs vacances. Ils ont tous les deux quelques égratignures, mais c’est tout.


Baptiste Lecomte

Passionnée de tout ce qui ce passe dans le monde c'est avec un grand plaisir que je participe avec vous au magazine People Act comme rédacteur amateur à côté de mes différentes activités, car je suis avant tout dans le sport de haut niveau.