Michel Sardou mal : une fin douloureuse pour le chanteur !

Et jusqu’au bout, je ne verrai que toi/ Le temps nous a fait vieillir/Non changé mon cœur pour cela, chantait-il en 1973, dans Les Vieux Mariés. Michel Sardou a 26 ans et vient de quitter le grand amour de sa vie, Anne-Marie Périer. Une rupture que tous deux, bien qu’amoureux fous l’un de l’autre, avaient décidée d’un commun accord. Elle voulait poursuivre une carrière dans le journalisme, il était sur le point de devenir une star, et surtout, ils se pensaient beaucoup trop jeunes pour s’engager.

Michel Sardou

Après plus de 20 ans de mariage avec Anne-Marie Périer, Michel Sardou l’interprète de la maladie d’amour a fait une révélation fracassante.

Pendant plus de deux décennies, ces deux-là, pris dans le tourbillon de la vie qu’ils ont choisie, vont suivre des chemins séparés. Le chanteur Michel Sardou a épousé Babette, la mère de ses fils Romain et Davy, tandis qu’Anne-Marie a fondé une famille avec le réalisateur Claude Barrois, avec qui elle a eu deux enfants. De loin en loin, ces ex, restés bons amis, continuent de se saluer.

Puis, un soir d’été 1999, la journaliste, qui se trouve à New York, reçoit un message de Michel, dont elle est sans nouvelles depuis trois ans. Il voulait lui parler. Elle le rappelle et on lui dit : J’ai une question à te poser et tu dois me répondre par un seul mot, oui ou non : Veux-tu m’épouser ?.

Michel Sardou fin de vie

Le 11 octobre suivant, ils échangent les alliances à la mairie de Neuilly-sur-Seine, s’engageant pour le meilleur et pour le pire. C’est peu dire que ces vieux mariés ont connu le bonheur pendant toutes ces années. Il y a quelques mois, Michel Sardou invité sur le plateau de Quotidien, déclarait que sans sa femme, il serait perdu : Elle s’occupe de tout. Elle gère tout. Elle connaît les angoisses des artistes. Le caractère un peu stressé que nous avons tous.

Dans les colonnes du Figaro, l’ancienne rédactrice en chef du magazine Elle a eu un avis plus contrasté sur son homme : Il n’est pas facile à vivre. Ses crises se déroulent en deux temps : il s’énerve, se calme, puis une demi-heure plus tard, il repart à l’assaut.

Michel Sardou chanteur

Hélas, vingt-deux ans de mariage et plus de cinquante ans d’amour ne garantissent pas une union éternelle ! De nombreux couples réalisent soudain, après des décennies de vie commune, que ces particularités qui faisaient le charme de l’autre sont devenues difficiles à supporter. Serait-ce le cas d’Anne-Marie et Michel Sardou ?

Dans les colonnes de People Act Magazine, l’interprète de La Maladie d’amour vient de faire cet étonnant aveu : il a définitivement renoncé à la grande passion qui l’animait depuis plus d’un demi-siècle. Et sa résolution est sans appel : Quand je prends une décision, je la prends définitivement, a-t-il insisté !

Michel Sardou malade

Rassurez-vous, si pour beaucoup, le quotidien use, abîme, défait, pour ces deux-là, il reste une source infinie de joie. Parce qu’ils n’ont toujours pas rattrapé ces années passées loin l’un de l’autre, et parce que l’activité trépidante de Michel Sardou ne leur laisse pas l’occasion de s’ennuyer !

L’artiste interprète la pièce de Sacha Guitry N’écoutez pas, Mesdames depuis septembre 2019, et est en tournée dans toute la France. Il est ravi de faire résonner sur scène les bons mots de ce merveilleux auteur. Faire rire les gens, c’est ce que je préfère au théâtre, confie-t-il.

En revanche, pas question de remonter sur scène pour interpréter ses propres chansons ! N’en déplaise à ses fans, l’homme aux cent millions d’albums vendus n’est pas du genre à confondre au revoir et adieu. Il y a trois ans, il mettait fin à sa carrière musicale, estimant qu’il n’avait plus sa place dans le monde de la chanson. C’est encore vrai aujourd’hui. Je ne peux pas changer de style ou prétendre être à la mode, ce serait ridicule, dit-il. Sans regrets. Rester lui-même est aussi le meilleur cadeau qu’il puisse faire à la femme qu’il aime.

Michel Sardou : Ma vie privée, un désastre !

Et si l’âge mûr n’était pas tant l’âge de la sagesse, comme on a coutume de le répéter, que celui de la franchise ? Et si, juste avant d’entrer dans la vieillesse, on ressentait le besoin de ne plus faire semblant que tout va bien, de tout embellir pour ne froisser personne ? Et si, tout simplement, cet âge était celui de la liberté, de la liberté de penser et de la liberté de parole ? Bon, ça ne marche peut-être pas pour tout le monde, mais pour Michel Sardou, notre petite théorie semble être la bonne !

Si vous en doutez, il suffit de regarder France 3 lundi soir prochain, 10 septembre, à 20h45, qui diffuse une émission spéciale de Mireille Dumas, intitulée Qui êtes-vous Michel Sardou ? Pendant deux heures d’un entretien passionnant, Michel revient, bien sûr, sur sa carrière. Mais c’est surtout lorsqu’il aborde, comme il ne l’avait jamais fait auparavant, le domaine de sa vie privée qu’il est le plus inattendu.

Car à 65 ans, Sardou semble avoir décidé de ne plus travestir, déguiser et arranger la réalité pour dire la vérité. Et la vérité du chanteur est parfois saignante, lui qui, face à une Mireille Dumas quelque peu éberluée, n’hésite pas à dire : Ma vie privée. C’est un vrai désastre !

Michel Sardou ses regrets

On pourrait penser qu’il en rajoute. Mais il n’hésite pas à entrer dans les détails pour prouver son propos ! Et, en tout bien tout honneur, cela commence par sa mère, Jackie. On se souvient de ces émissions de télévision où mère et fils apparaissaient ensemble sur le plateau, unis par un amour que rien ne semblait pouvoir briser.

Bien sûr, ils s’aimaient ; mais en plus de cela : Elle m’appelait mon bébé, ça m’énervait, raconte Michel Sardou, qui ajoute : Je n’étais d’accord sur rien avec elle. Comme s’il craignait de ne pas avoir été assez clair, le chanteur affirme ensuite : Elle me cassait les couilles.!

Bien sûr, juste après cette énorme confession, il explique que, malgré le fait que sa mère l’ait souvent horrifié, il a été profondément touché lorsqu’elle est morte, et que, maintenant, il aimerait qu’elle soit à nouveau avec lui.

Si Jackie a été la première femme de sa vie à lui rendre la vie un peu misérable, Michel Sardou reconnaît qu’elle était loin d’être la seule. Mais que, par ailleurs, lui-même a longtemps fait n’importe quoi avec ses dames et qu’il est en grande partie responsable des échecs de sa vie privée.

J’ai raté beaucoup de choses, je me suis marié très, très tôt : à 18 ans, pour être libre. Je me suis marié très, très tôt : à 18 ans, pour être libre. C’est devenu très vite le bordel. Compte tenu de ce qu’il vient de dire sur sa relation avec sa mère, on comprend qu’il se soit jeté dans le mariage comme on se jette à l’eau pour échapper au feu ! Le problème, c’est qu’une fois dans le grand bain conjugal, il a commencé à nager dans des eaux très troubles.

Et c’est à propos de Babette, sa deuxième femme, la mère de ses deux fils, Romain et Davy, qu’il fait cet aveu au présentateur : Après quelques belles années avec Babette, j’ai été un imbécile. J’aurais pu être plus sérieux quand je me suis marié, c’est-à-dire ne pas tromper ma femme. J’ai eu des aventures à droite et à gauche. Moralité : elle en a eu marre, je la comprends, ô combien ! Je le regrette.

Michel Sardou

A ce stade, on pense avoir compris que ce désastre intime vient de son incapacité à se comporter de manière saine avec les femmes qui ont partagé sa vie. Et on se dit qu’au moins, il n’avait pas ce genre de problème avec les hommes. Vous pensez savoir qu’il est solide en amitié, par exemple. Et, surtout, on pense à son père, l’acteur Fernand Sardou. Tout le monde a été ému par la magnifique chanson que Michel Sardou lui a dédiée : Il était là, dans ce fauteuil / Mon spectateur du premier jour.

Michel Sardou Amère

Oui, mais ce magnifique hommage est venu après, une fois Fernand décédé. De son vivant, la réalité était plus nuancée et laisse à Michel Sardou, aujourd’hui, des souvenirs peut-être plus amers que doux, comme il le confesse dans le programme : J’aurais tellement aimé parler avec lui, mais il ne parlait pas. C’était un comédien. Il était anxieux à propos de tout. Il n’y a rien de plus triste qu’un comique dans la vie. Nous n’avons jamais vraiment échangé. Je le regrette.

Michel Sardou

Des regrets, des regrets, des regrets. Mais il y a au moins une personne dont on est sûr qu’elle ne lui donne aucun regret, c’est son grand amour d’aujourd’hui, Anne-Marie, sa femme depuis treize ans. Et c’est vrai que, là, il n’a que du bonheur à exprimer.

Du bonheur, mais avec un peu d’humour, quand il dit : Anne-Marie, c’est ma mère à fleur de peau ! À ce stade, mieux vaut oublier ce que Michel Sardou a dit de sa mère quelques minutes plus tôt.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.