Michel Cymes frappé par la maladie, il révèle son calvaire.

Michel Cymes était invité sur le plateau d’On est en direct. Devant Laurent Ruquier et Léa Salamé, il a une nouvelle fois vendu les mérites du vaccin en prenant sa propre expérience, lui qui a été touché par le Covid-19 malgré une double vaccination.

Michel Cymes

Michel Cymes ne cesse d’être dans l’actualité. Il s’est fait connaître du grand public en animant Le Magazine de la santé pendant de nombreuses années sur France 5.

Depuis plusieurs mois, le médecin le plus célèbre de France Michel Cymes enchaîne les émissions télévisées suite à la crise sanitaire de Covid-19.

Cet emploi du temps chargé l’a contraint à prendre une retraite anticipée. En effet, depuis trente ans, Michel Cymes exerçait en tant que médecin généraliste et ORL à l’hôpital Georges Pompidou, mais après une période de surmenage, il a décidé d’arrêter.

Michel Cymes hopital

Michel Cymes s’est confié avec beaucoup d’émotion sur son dernier jour de travail sur le plateau de C à Vous, le mardi 21 septembre 2021 : C’était très douloureux. Cela faisait trente-cinq ans que je faisais ce métier à l’hôpital. Il y a des patients que je suivais depuis vingt ans.

Lors de ma dernière consultation à Michel Cymes, certains sont venus me voir pour me faire un petit cadeau alors qu’ils n’avaient pas de rendez-vous. Toute la matinée, je me suis dit que je faisais peut-être cela pour la dernière fois. J’ai enlevé ma blouse pour la dernière fois.

Nous n’allons pas raconter de mensonges.

Michel Cymes malade

Mais Michel Cymes ne fait pas de pause. Ce samedi 20 novembre 2021, il était présent sur le plateau d’On est en direct sur France 2 pour la sortie de son livre Même pas bêtes. Face à Laurent Ruquier et Léa Salamé, il s’est évidemment confié sur l’épidémie de Covid-19 et la cinquième vague qui menace la France depuis plusieurs semaines.

Pour tenter de l’endiguer, le gouvernement a mis en place la troisième dose de vaccin. Sur le plateau, Michel Cymes a parlé d’une situation préoccupante. Avant de se montrer plus rassurant :

C’est inquiétant et en même temps, le fait qu’une très grande majorité de personnes aient été vaccinées rend la situation plutôt rassurante car il n’y aura pas de forme grave de la maladie. Il ne faut pas se leurrer, le vaccin n’empêche pas de l’attraper, mais il protège des formes graves.

Et Michel Cymes sait de quoi il parle, il a lui-même contracté le virus malgré deux doses de vaccin : J’ai été parmi les premiers à être vacciné pour faire connaître la vaccination et j’avais plus de six mois, j’avais huit, neuf mois après ma deuxième injection. J’ai eu deux jours où j’ai eu un rhume, j’ai perdu le goût et l’odorat pendant trois semaines, je l’ai récupéré, assure alors celui qui espère faire changer d’avis les antivax.

Michel Cymes bientôt à la retraite ? Il répond

Dans une interview accordée au Parisien, Michel Cymes, qui a manqué d’audience ces derniers temps, s’est exprimé sur sa carrière télévisuelle et sur son éventuelle retraite.

Michel Cymes a pris sa retraite de médecin. Mais il n’a pas (encore) cessé de faire de la télévision et de la radio. Malgré l’échec de Prenez soin de vous sur France 5 et la déprogrammation d’Antidote après seulement cinq mois, faute d’audience, France Télévisions a décidé de continuer à faire confiance à Michel Cymes.

Il présente Vitamine C chaque dimanche sur France 2 et tournera prochainement Les pouvoirs de l’esprit, spin-off de l’émission Les pouvoirs extraordinaires du corps humain, toujours pour la deuxième chaîne. Sur RTL, il continue d’animer Ça va beaucoup mieux, chaque dimanche à 9h15, mais il a perdu sa chronique dans la matinale d’Yves Calvi.

Il coûte cher et Tavernost [le patron du groupe M6] a voulu le remplacer par un autre médecin maison afin de tirer des revenus des retombées, a expliqué un cadre de la radio au Parisien.

Michel Cymes : Je me donne encore deux ou trois ans avant d’abandonner.

Depuis ses déclarations controversées au début de la pandémie, la popularité de Michel Cymes a baissé, tout comme l’audience de ses émissions. Même si, selon lui, il s’agit simplement d’un rejet de tout ce qui touche à la santé. Ça va revenir, en est-il convaincu. Il espère retrouver sa place dans le cœur (et les écrans) des téléspectateurs français, qui l’avaient classé dans le top 3 de leurs personnalités préférées avant qu’il ne chute à la 8e place.

Michel Cymes

Mais pour remonter, le médecin de 64 ans Michel Cymes ne se laisse pas beaucoup de temps. En effet, il ne tardera pas à prendre sa retraite de la télévision. Je me donne encore deux ou trois ans avant de prendre ma retraite, a-t-il déclaré, ajoutant : Je ne suis pas le futur médecin de la télévision. Je suis plutôt sur une piste d’atterrissage.


Antoine Berrot

Ancien bordelais exilé à Marseille, je suis fasciné par l'univers du sport et des séries TV, surtout celle de Netflix France. Pigiste et rédacteur pour plusieurs magazines peoples, Antoine est de nature curieux et il adore partager son point de vue sur tous les sujets médiatiques.