L’amour est dans le pré : Mathieu malade, c’est la fin, ses proches inquiets !

En effet, suite à une IRM, les nouvelles sont plutôt bonnes pour Mathieu de l’amour est dans le pré. Mais la maladie est toujours là et Mathieu rêve de trouver un compagnon pour son mari Alexandre afin qu'il n'ait pas à affronter seul son chagrin.

Mathieu de l’amour est dans le pré gravement malade, tous les détails sur la maladie incurable dont il souffre. Ses proches envisagent la fin.

En participant à L’amour est dans le pré, Alexandre veut trouver l’amour.  Il vit avec une maladie grave

Lorsqu’il a rencontré Mathieu, c’était évident. Les deux hommes sont tombés follement amoureux, ont terminé le tournage ensemble, sont revenus pour le bilan et se sont dit oui pour la vie à l’occasion de leur mariage.

Mais la vie de Mathieu est faite d’embûches, lui qui est atteint d’une maladie grave et inconnue, la maladie de Cadasil.

Dans les colonnes de 20 minutes, il n’hésite pas à en parler, revenant sur les symptômes (violentes migraines, risque accru de crise d’épilepsie ou d’AVC) et l’impact qu’elle a sur son espérance de vie : L’espérance de vie de ma maladie est de 62 ans, j’en ai 44, donc vous pouvez rapidement faire le calcul. Le garçon vérifie l’évolution de la maladie et, après une IRM de contrôle, il s’adresse aux internautes :

Il n’y a pas de lésions, donc pas d’évolution en termes de lésions par rapport à l’année dernière. Par contre, il y a des hyper signaux dans la substance blanche, ce qui veut dire que la maladie est toujours présente. La maladie est toujours présente, mais Mathieu précise qu’il n’y a pas eu d’aggravation significative des lésions. C’est plutôt positif, même si j’aurais préféré que cela ne soit pas là.

Mathieu et Alexandre (L’amour est dans le pré) : une vie de couple malgré la maladie

Mathieu et Alexandre se sont dit oui et savent très bien que leur histoire ne durera qu’un temps, à cause de la maladie de Mathieu. Pourtant, il est hors de question pour Alexandre d’abandonner l’homme qu’il aime.

Il s’y prépare d’ailleurs chaque jour : De mon côté, je ne laisse rien paraître. Mais je sais qu’il y aura un moment où je devrai changer ses couches. C’est l’étape avant la phase finale.

La maladie évolue parfois de manière surprenante et a des conséquences sur la santé mentale de son hôte : J’ai des crises d’angoisse.

Déjà, cette maladie a comme effets secondaires la bipolarité et la dépression. Donc je me traite pour la bipolarité, révèle Mathieu. Alexandre explique ensuite : Quand on s’est rencontré, il ne savait pas qu’il était bipolaire. Et tous les matins, je me levais, je ne savais pas qui j’allais rencontrer en face de moi. Est-ce que j’allais avoir le Mathieu heureux ou le Mathieu en colère ? Maintenant que le diagnostic a été posé et que Mathieu suit un traitement, les journées sont beaucoup plus faciles.

Mathieu veut trouver un partenaire pour son mari

Cela peut paraître étrange, mais c’est une véritable preuve d’amour pour Mathieu. Se sachant condamné, il a refusé de laisser l’homme qu’il aime seul, dévasté et brisé.

Son rêve ? Qu’il trouve quelqu’un pour affronter la terrible épreuve qui l’attend : Il n’est pas près de se remarier, c’est du moins ce qu’il m’a dit. J’aimerais lui trouver quelqu’un avant qu’il ne parte, pour qu’il soit heureux, qu’il ne soit pas seul. Alexandre surenchérit en jouant la carte de l’humour : Maintenant commence à chercher, si tu peux les essayer.

Mathieu L’amour est dans le pré

Mathieu et Alexandre (L’amour est dans le pré) : S’il préfère mettre en avant l’humour, Alexandre ne s’en cache pas, il redoute la suite de sa vie sans son mari : Ça va être super compliqué, avoue-t-il à Jordan de Luxe. Il l’avoue à Jordan de Luxe. On en a déjà parlé. Il me dit ‘il va falloir que tu trouves quelqu’un’ mais je vais mettre des siècles.

Mathieu adp

Des deux côtés, c’est une belle démonstration d’amour sincère et pur. Mathieu et Alexandre ne sont pas prêts à se quitter et semblent prêts à passer tout le temps qu’ils ont ensemble. Même si Mathieu doit continuer à penser, dans sa tête, à l’homme idéal avec lequel il pourrait quitter son mari, une fois que la maladie aura pris le dessus.