Marie-Sophie Lacarrau angoisse, elle souffre terriblement !

Les téléspectateurs attendaient son retour avec impatience. Après quatre mois d’absence, Marie-Sophie Lacarrau a enfin annoncé son retour sur TF1. C’est elle-même qui a annoncé cette bonne nouvelle à nos confrères du Parisien le 12 mai dernier.

Marie-Sophie Lacarrau

Marie-Sophie Lacarrau se bat depuis quatre mois contre une grave infection oculaire. La journaliste, qui sera bientôt de retour sur TF1, s’est confiée pour la première fois sur son long calvaire.


J’ai juste envie de retrouver les téléspectateurs, de retrouver le lien que j’avais commencé à créer avec eux. Et ça a été stoppé net dans son élan. Je vais tellement mieux ! Enfin, je regarde devant moi et pas derrière. Savoir que je serai de retour à l’antenne lundi suffit à me rendre heureuse révèle Marie-Sophie Lacarrau.

Marie-Sophie Lacarrau reprendra donc les rênes du 13h00 à partir du 16 mai. Et il faut dire que Marie-Sophie Lacarrau pensait ne jamais pouvoir revenir. En effet, la journaliste a souffert d’une infection oculaire très sérieuse qui s’est avérée beaucoup plus grave que prévu.

Marie-Sophie Lacarrau MALADE

Avant les vacances, j’avais des difficultés avec mes lentilles de contact. Certains jours, je ne les supportais pas. Je les porte depuis des années, cela m’était déjà arrivé et je ne m’en suis pas inquiété. Mais entre Noël et le jour de l’an, je n’ai plus supporté la lumière, du jour au lendemain. J’ai consulté un médecin, a-t-elle confié au Parisien.

Malheureusement pour la pétillante brune, le diagnostic sévère est finalement tombé. Marie-Sophie Lacarrau souffrait d’une kératine amibienne, une maladie grave et rare qui ne touche qu’une centaine de personnes par an en France.

Marie-Sophie Lacarrau


Il s’agit d’une infection de la cornée par des amibes, des parasites présents dans l’eau du robinet. La combinaison fatale était : des lentilles et de l’eau du robinet. Une fois sur l’œil, le cristallin le recouvre et les parasites s’y installent et attaquent. Cette maladie oculaire est classée comme rare et grave, a-t-elle précisé.

Une maladie très douloureuse comme l’explique Marie-Sophie. Vous avez l’impression d’avoir du gravier ou des morceaux de verre dans l’œil. La douleur irradie dans la tête et les dents. Vous ne pouvez pas imaginer que cela soit si long, si douloureux, dit-elle. Lorsqu’il fonctionne mal, votre cornée se gorge d’eau et il éclate. Cela fait très mal, très mal. Je suis passée par là aussi. C’était un mauvais moment.


Pour guérir, la journaliste a été contrainte de passer deux mois dans le noir total. J’ai dû réhabituer mon œil à la lumière, le rééduquer. Au début, je portais des lunettes de soleil, puis j’ai commencé à les enlever. Mon œil est maintenant habitué à la lumière qui l’entoure. Il l’accepte maintenant, dit Marie-Sophie Lacarrau.

Ce calvaire est désormais derrière Marie-Sophie Lacarrau. Après ce long combat, elle avoue se sentir enfin plus forte que jamais : Quand on est frappé par une telle épreuve, ça vous coupe les jambes et soit vous plongez, soit vous rebondissez plus haut.

Marie-Sophie Lacarrau

Je rebondis plus haut. Aujourd’hui, je me sens plus forte et pleine d’énergie. J’ai toujours été serein. Maintenant, je suis de retour encore plus zen.

C’est donc en pleine forme qu’elle reviendra sur le plateau de l’émission de 13 heures.



Sacha Fernandes

Depuis l'enfance, je suis passionnée par l'écriture et le yoga et je suis très curieux de nature surtout quand il s'agit d'actualité et de presse, je m'intéresse à tous les domaines ! J'aime aussi les nouvelles technologies et la création de sites internet, ainsi que le SEO qui me passionne, une vraie révélation pour moi il y a plus de 10 ans.