Enorme rebondissement dans l’affaire Maddie McCann !

Depuis quatorze ans, les enquêteurs recherchent désespérément la personne qui a enlevé la petite fille anglaise de trois ans, Maddie McCann, en 2007. Elle a disparu au Portugal alors qu’elle était en vacances avec sa famille. Aujourd’hui, la police allemande affirme avoir trouvé son ravisseur. « Nous sommes convaincus que nous avons l’homme qui l’a enlevée et tuée », a déclaré Hans Christian Wolters au Mirror. Nous vous disons tout sur ce nouveau développement dans l’affaire.

McCann

En 2007, Maddie McCann a disparu au Portugal alors qu’elle était en vacances avec ses parents. La police allemande a finalement retrouvé son ravisseur.

À l’époque, après la disparition de leur fille de 3 ans Maddie McCann, ses parents anglais avaient accordé une interview au magazine Paris-Match.

Leur fille avait disparu alors qu’elle dormait dans le logement qu’ils avaient loué pendant leurs vacances au Portugal. Ils étaient en train de manger dans un restaurant avec leurs amis. Ils n’avaient aucune idée de la terrible tragédie qui allait se produire.

Affaire Maddie McCann

Bien sûr, nous nous sommes sentis coupables.

Nous avons passé une semaine formidable. Nous sommes venus avec un groupe d’amis qui ont eux-mêmes des enfants. Les nôtres avaient plus de petits amis.

Il y avait un club pour enfants avec de nombreuses activités. Ils se sont bien amusés, a déclaré Kate, sa maman. Madeleine, en particulier, s’est beaucoup amusée.

Un jour, elle est même allée faire de la voile avec le club, a déclaré son père, Gerry. Il a ajouté : Le soir, les adultes restaient ensemble et les enfants jouaient chacun de leur côté. Parfois, nous nous cachions et ils nous poursuivaient, dit-elle.

Elle poursuit : Bien sûr, nous nous sommes sentis coupables d’être dans le restaurant quand elle a disparu. Elle sera toujours là, mais la personne qui est entrée par effraction et a pris Madeleine est la plus coupable, je pense, a convenu sa mère.

Si nous avions dû nous demander ‘sont-ils en sécurité’, nous ne les aurions jamais laissés.

Et nous n’avons jamais pensé qu’il y avait un quelconque risque. Nous pensions être sérieux et responsables. Je n’ai même pas pensé à un cambriolage.

Vous ne vous attendez jamais à ce que quelqu’un entre dans votre maison et sorte votre enfant du lit. La seule raison pour laquelle nous faisions des allers-retours, c’était au cas où ils se réveilleraient, raconte son père.

Dès le premier jour, c’était massif. Des journalistes sont venus du monde entier…

Très vite, le couple a subi une pression médiatique sans précédent. Dès le premier jour, c’était massif. Les journalistes sont venus du monde entier.

Je pense que nous n’avions pas le choix, nous étions confrontés à une décision immédiate. On communique ou on se cache.

Et si nous nous étions cachés, je suis sûr qu’il y aurait eu autant de brouhaha. Les gens auraient pensé : Pourquoi se cachent-ils ? Nous avons choisi de communiquer pour que les gens cherchent Madeleine. C’est la culture que nous avons au Royaume-Uni, a expliqué Gerry McCann.

Ils ont également été soupçonnés. Mais ils ont joué le jeu et répondu à toutes les questions posées par les enquêteurs. Nous étions des témoins, et nous savions que nous allions être sous le microscope.

Nous avons pleinement coopéré et essayé d’influencer l’enquête de manière positive en apportant des éléments, a-t-il ajouté dans les colonnes de Paris-Match.

Et sa femme d’ajouter : En faisant cela, c’était le meilleur moyen de retrouver Madeleine. Il faut tout tenter, ne rien regretter. Il faut aller de l’avant.

Les autorités ont déjà inculpé cet individu dans une autre affaire.

Et il semble que Kate McCann avait raison. Selon la police allemande, un certain Christian Brueckner est le principal suspect. Les autorités l’ont déjà inculpé pour le viol d’une Américaine de 72 ans. Il vit actuellement derrière les barreaux.

Le procureur allemand est 100% convaincu qu’il s’agit de la même personne qui a enlevé Maddie McCann. Il est tout à fait possible que nous l’inculpions.

Nous avons les preuves maintenant, a déclaré le procureur. Il ne s’agit pas seulement de l’inculper. Il s’agit de l’inculper avec le meilleur ensemble de preuves possible. Je ne dis pas que ce que nous avons est insuffisant maintenant.

Mais il est en prison, donc nous n’avons pas cette pression sur nous. Nous avons du temps devant nous, a-t-il déclaré au Mirror.

Nous avons d’autres preuves dans l’affaire Maddie McCann.

McCann

McCann : Cependant, pour l’instant, il est impossible de dire si Maddie est toujours en vie. Le procureur allemand Hans Christian Wolters a admis qu’il n’avait aucune preuve que Madeleine est morte.

Il a toutefois ajouté : Je ne peux pas vous dire sur quelle base nous supposons qu’elle est morte. Mais pour nous, il n’y a pas d’autre possibilité.

Il n’y a aucun espoir qu’elle soit vivante. C’est un coup dur pour les parents. Christian Brueckner sera probablement inculpé dans quelques mois.

Tout ce que je peux faire, c’est vous demander d’être patients. Je pense personnellement que nous arriverons à une conclusion l’année prochaine. Nous n’avons pas de corps ni d’ADN, mais nous avons d’autres preuves, a déclaré le procureur allemand.


Baptiste Lecomte

Passionnée de tout ce qui ce passe dans le monde c'est avec un grand plaisir que je participe avec vous au magazine People Act comme rédacteur amateur à côté de mes différentes activités, car je suis avant tout dans le sport de haut niveau.