Les 4 signes qui inquiètent concernant la « Cinquième vague ».

Les jours de froid sont particulièrement menaçants en France en ce moment. En outre, les pluies saisonnières sont clairement en concurrence avec le soleil. L’épidémie est donc plus que préoccupante. Une cinquième vague est-elle possible ? Ce sont les éléments qui démontrent la nécessité d’une vigilance accrue.

Cinquième vague

4 signes qui inquiètent sur la « Cinquième vague » mais epuis quelque temps, la situation semble avoir pris un tour plutôt agréable.

La vie quotidienne est presque revenue à la normale et de nombreux Français s’en réjouissent. Malheureusement, il faut garder à l’esprit que l’épidémie de Covid-19 n’est jamais loin et qu’une Cinquième vague arrive.

Comment dire que la France ne pourrait pas être touchée par une nouvelle Cinquième vague d’épidémies ?

Cinquième vague covid

Une cinquième vague de Covid-19 ?

Le nombre de cas détectés, ainsi que les indicateurs, ont légèrement augmenté ces dernières semaines.

Selon les informations fournies par les dernières études de l’Institut Pasteur, l’évolution de l’épidémie est plutôt positive, mais il faut rester prudent.

vaccin covid

Le journal Ouest-France explique les éléments qui laissent présager une nouvelle vague à l’approche de l’hiver.

Des signes qui n’excluent pas une Cinquième vague

L’épidémie fait un retour en force dans certains départements.

Cinquième vague confinement

Les chiffres ne sont pas forcément rassurants dans tous les départements. Certaines régions ont réussi à se débarrasser du Covid-19.

D’autres ne sont pas dans la même situation. Une trentaine de départements sont susceptibles d’être à nouveau touchés par le virus.

Le retour du froid et de la pluie, un bonheur pour une Cinquième vague de Covid.

cas covid

L’arrivée de l’hiver est souvent associée au retour des maladies saisonnières : grippe, rhume et maintenant Covid-19. La baisse de température attire les bactéries et les virus, car la transmission est plus facile pendant cette période.

Les espaces sont plus fermés pour isoler les Français du froid (bibliothèques, cafés) : les maladies se propagent plus facilement.

« La période qui s’ouvre appelle à une vigilance accrue », a expliqué Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, lors d’une conférence de presse.

La perte d’efficacité du vaccin.

La plupart des Français sont vaccinés avec deux doses. Cependant, de nombreuses études montrent que le vaccin perd de son efficacité avec le temps. Le Conseil scientifique de Covid-19 l’affirme également.

Deux mois après la dernière dose, le vaccin serait efficace à 90% contre le Covid-19. Après six mois, la protection tomberait à 50 %.

Mesures de barrière négligées ! Attention à la Cinquième vague.

Après cette longue pause dans la vie sociale, les Français sont heureux de profiter d’activités qui les détendent après une longue journée.

L’interaction sociale est donc en demande et, par conséquent, les gestes de barrière sont de moins en moins respectés.

« Lotus, boules, jeux de cartes ? La vie sociale a repris entre retraités actifs, on s’embrasse et on oublie le masque », explique Luc Duquesnel, médecin généraliste en Mayenne, au journal Ouest-France.

Le sentiment de lassitude est ressenti chez les jeunes : il y a donc cette paresse.

Est-ce que Covid-19 sera bientôt de retour ? L’OMS fait des déclarations alarmistes sur la pandémie.

Maria Van Kerkhove, qui est chargée de gérer l’épidémie, a déclaré qu’elle n’était pas sous contrôle.

Il y a presque deux ans, le monde n’avait aucune idée de la crise sanitaire qui se profilait.

En décembre 2019, le monde a entendu parler pour la première fois du « coronavirus », un surprenant virus respiratoire qui avait atteint toutes les régions du monde.

Un surprenant virus respiratoire qui provenait directement de Chine et, plus précisément, d’un marché de Wuhan.

De nombreux pays pensaient que l’épidémie serait bientôt maîtrisée et personne ne s’inquiétait vraiment de ce qui allait se passer. Mais le virus s’est rapidement propagé et des cas ont été détectés dans presque tous les pays.

L’OMS met en garde contre le Covid-19.

Cinquième vague

En France, la situation a rapidement dégénéré en février. Pour lutter activement contre la crise sanitaire du Covid-19, Emmanuel Macron a décidé d’adopter une position ferme et de mettre en place un confinement sans précédent en mars 2020.

Pendant cette période, les Français n’attendent qu’une chose, l’arrivée des vaccins pour tenter de contenir la pandémie.

Depuis quelques semaines, la situation semble s’être améliorée, mais l’arrivée des variantes a tout remis en question. Et il semble que nous ne soyons pas encore tout à fait sortis de l’auberge.

En effet, mardi 5 octobre, Maria Van Kerkhove, responsable de la gestion de l’épidémie à l’OMS, a fait une déclaration qui n’est pas rassurante :

« La situation est encore incroyablement dynamique. Et c’est dynamique parce que nous ne contrôlons pas ce virus. Nous ne sommes pas encore sortis de l’auberge. Nous sommes complètement au milieu de cette pandémie », admet-il.


Sacha Fernandes

Depuis l'enfance, je suis passionnée par l'écriture et le yoga et je suis très curieux de nature surtout quand il s'agit d'actualité et de presse, je m'intéresse à tous les domaines ! J'aime aussi les nouvelles technologies et la création de sites internet, ainsi que le SEO qui me passionne, une vraie révélation pour moi il y a plus de 10 ans.