Les 10 photos de la semaine : Londres, Oezden Yorulmaz

Focus sur la ligne graphique, surréaliste et urbaine, du jeune photographe Oezden Yorulmaz (Allemagne, Royaume-Uni).

 

Parcours sans faute pour l’étudiant de l’académie britannique The Royal College of Art, internationalement repéré dans différentes expositions depuis 2009, notamment au Splinter Independent Photography Fair, parmi d’autres expositions collectives à Londres. L’artiste a également participé au Brighton Photo Fringe.

 

 

#1. Oezden Yorulmaz | Royal College of Art NUTS

#1. Détail photo à la une: Nuts © Oezden Yorulmaz | Royal College of Art

 

Au printemps dernier Oezden Yorulmaz comptait parmi les artistes invités au 30e Festival International de la Mode et de la Photographie, à Hyères.

 

Oezden Yorulmaz crée un espace où il se met en scène dans « une histoire fictive à travers une série de photographies qui évoque une séquence d’arrêts sur image », explique la Villa Noailles, dans le cadre de sa première exposition en France. « À l’aide d’accessoires et de costumes, l’artiste tente de faire naître un personnage, une situation à même de reproduire une ambiance réelle qui, pourtant, n’existe que dans les confins de l’espace générée par l’image ».

En savoir +

Oezden Yorulmaz | Royal College of Art

 

Enregistrer

Enregistrer

A la une

Interview dynamite: l'auteur, réalisateur et artiste visuel italien, Max Papeschi (Milan), parrain inclassable de la rentrée 2018. Photo © Giorgia Sans Merci

PAM sur Twitter

PAM sur Facebook

POINT PRESSE

Politique

Economie

Média

L'interview

Money Planet

Les planches du mag

TATTOO PLANET