Léa Salamé imbuvable sur « On est en direct », les internautes l’atomisent !

Léa Salamé et Laurent Ruquier étaient une nouvelle fois sur le plateau de « On est en direct ». Ensemble, le duo a donné le ton de l’émission. Une mission qui peut parfois s’avérer difficile. Invitée à présenter son nouvel album, la chanteuse Kimberose est aussi victime de l’anxiété du journaliste, qui doit rythmer les séquences. Prête à interpréter un titre de son dernier album, une reprise de « On ne change pas » de Céline Dion, l’artiste attendait le feu vert de la production.

Léa Salamé

Léa Salamé s’est montrée très autoritaire avec un invité de l’émission « On est en direct ». Un comportement que les téléspectateurs n’ont pas du tout apprécié.

Mais pendant que la jeune femme attend, Léa Salamé perd patience. Soudain, celle qui a remis Éric Zemmour à sa place il y a quelques jours s’est imposée. Et ce alors qu’un des clips du chanteur passait encore sur l’écran. Au milieu de la vidéo, on peut entendre la petite amie de Raphaël Glucksmann dire : Il faut qu’on y aille, il faut qu’on y aille ! Oui, oui, on t’attend pour chanter. On est en direct et il y avait un bug en direct.

Léa Salamé age

Léa Salamé imbuvable

Amusé par la situation, Laurent Ruquier a immédiatement tenté de détendre l’atmosphère. Léa Salamé qui donne des ordres aux invités : Vous allez chanter !.

Consciente d’avoir eu un comportement déplacé, la principale intéressée s’est ensuite excusée. Je suis désolée, je suis désolée Kimberose, mais c’est parce que c’était prévu.

Un moment gênant qui n’a pas vraiment plu aux téléspectateurs. Léa Salamé qui se rend enfin compte de son agressivité, Salamé qui engueule un invité mais elle a un ego celle-là. Elle n’est pas Yannick Jadot !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Léa Salamé (@leasalameoff)

Elle se croit encore au débat de jeudi ou encore Salamé, elle est insupportable. On peut vraiment se passer d’elle dans cette émission. Oui, je vous le jure. La pauvre Kimberose, pouvait-on lire sur Twitter. Un gros bad buzz pour la journaliste.

Léa Salamé interrogée par Éric Zemmour sur ses origines libanaises : elle y a coupé court.

Tensions entre Éric Zemmour et Léa Salamé. La candidate à la présidentielle 2022 était parmi les invités du nouveau numéro d’Élysée 2022 sur France 2.

Au cours de la soirée, celui qui a rallié Marion Maréchal à sa cause a une nouvelle fois abordé la théorie du grand remplacement. Les Français ont peur de mourir, les Français ne veulent pas être remplacés, et c’est l’espoir que je leur donne, c’est important !

C’est un espoir énorme, de vivre, de survivre, de ne pas mourir, de ne pas être remplacé, a déclaré le compagnon de Sarah Knafo. Ce n’est pas l’apocalypse après tout, a déclaré Nathalie Saint-Cricq, et a demandé : Vous pouvez comprendre que les jeunes se battent pour la planète, pour le commerce équitable, pour la cause animale.

Ça vous échappe un peu ?. Et l’intéressé de répondre sans ambages : Rien ne m’échappe. Je connais l’enthousiasme, la générosité des jeunes partout, des jeunes français en particulier, mais leur avenir est en jeu.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Léa Salamé (@leasalameoff)

Léa Salamé se lâche

Éric Zemmour a alors voulu faire une comparaison, ce qui n’a pas manqué de faire réagir Léa Salamé.

Je me bats pour eux, pour leur transmettre la France que nos parents nous ont transmise, et pas pour leur transmettre un grand Liban, parce que c’est leur avenir si on ne fait rien et si je ne suis pas élu président de la République, a-t-il déclaré sur le plateau de l’Élysée 2022, avant d’interroger la journaliste qui officie également sur France Inter sur ses origines :

Léa Salamé

Madame Salamé, vous devez savoir ce que c’est. Une allusion qui n’a visiblement pas plu à l’intéressée : Laissez le Liban tranquille, il a suffisamment de problèmes, a-t-elle rétorqué, franchement. Mais Eric Zemmour poursuit : Vous savez, beaucoup de Libanais de France me disent que j’ai raison, a déclaré le candidat à la présidentielle. On ne va pas ouvrir le sujet, a répondu Léa Salamé, pour couper court au débat.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.