Le premier scandale Miss France 2021 vient d’éclater ! les explications.

Pour l’association Osez le féminisme, il s’agit d’un rassemblement sexiste de Miss France 2021 qui vi0le le droit du travail. Selon Le Parisien, l’association a décidé d’attaquer Miss France 2021 et Endemol en justice pour les critères discriminatoires du concours.

Miss France 2021

Le concours Miss France 2021 est poursuivi en justice par Osez le féminisme, une association qui a bien des choses à lui reprocher.

Cette fois, c’est la justice qui a été saisie dans le but de perturber l’élection de Miss France 2021.

Miss France 2021 ! Il fallait mesurer au moins 1,70 m, être célibataire, ne pas avoir de tatouages visibles et ne pas fumer en public.

Miss France 2022

Autant de critères d’inscription au concours Miss France qui bafouent la loi de manière flagrante, explique Séverine Lelong, présidente de l’organisation.

Il est alors rappelé que le code du travail interdit tout critère lié aux mœurs, à l’âge, à la situation familiale ou à l’apparence physique dans le recrutement, comme l’écrit si bien France Bleu sur son site internet.

Pour Osez le féminisme, la relation entre les candidates et les organisateurs du concours doit être analysée comme celle entre un salarié et son employeur.

Miss France 2021 : une association féministe attaque le concours en justice.

Dans un communiqué, Osez le féminisme ! a annoncé qu’elle attaquait Endemol en justice pour dénoncer les conditions de travail des candidates du concours Miss France 2021.

Alexia Laroche-Joubert prend les rênes du comité Miss France 2021. Présidente d’Adventure Line Productions (ALP), qui produit Koh-Lanta pour TF1, elle a annoncé mercredi 13 octobre 2021 la création de la société Miss France, dont elle sera désormais la présidente.

La société prendra en charge l’organisation de l’élection Miss France, dont la prochaine édition sera diffusée sur TF1 le samedi 11 décembre 2021 à Caen.

La productrice révélée au grand public en tant que directrice de la Star Academy souhaite apporter des changements au concours.

Rdv chez la justice.

J’ai eu un problème lors des précédentes éditions : on était trop dans un défilé Victoria’s Secret et des mannequins. Je ne veux plus de ça, a-t-elle expliqué dans une interview accordée au Parisien le dimanche 17 octobre 2021.

La productrice estime que Miss France 2021 doit s’attacher à être proche des Français, aimer le contact, être représentative, véhiculer des valeurs.

Pour elle, être Miss France ne consiste pas à être un mannequin. On va voir les participantes raconter leur histoire, expliquer leurs motivations pour comprendre ce qu’elles veulent faire.

La Miss n’est pas juste une fille qui déchire un deux-pièces ! a-t-elle souligné avant d’assurer que le concours de beauté est à ses yeux un programme féministe.

Miss France 2021 face à une association féministe.

Mais l’association Osez le féminisme ! n’est pas tout à fait d’accord avec Alexia Laroche-Joubert. L’organisation a déposé un recours contre la société Endemol, propriétaire de la marque Miss France 2021.

Cette société exploite des femmes, qui répètent et se produisent chaque année dans un spectacle sexiste, discriminatoire et lucratif générant des millions d’euros de recettes : le tout en parfaite violation du droit du travail, peut-on lire dans un communiqué consulté par Femme Actuelle le lundi 18 octobre 2021.

Aujourd’hui, la société ENDEMOL utilise des femmes pour réaliser un programme audiovisuel extrêmement lucratif tout en bafouant le droit du travail qui interdit toute forme de discrimination liée aux mœurs, à l’âge, à la situation familiale, à la grossesse, aux caractéristiques génétiques, aux opinions politiques et à l’apparence physique.

En plus d’exploiter les femmes à des fins économiques, cette compétition, par ses violations de la loi, a un impact négatif et régressif sur la société dans son ensemble, indique le communiqué.

Miss France 2021

Le collectif affirme également que les candidates participent en fait à un spectacle et exercent donc un métier.

Osez le féminisme ! exige notamment qu’Endemol supprime toutes les clauses sexistes de son règlement, rémunère les femmes et ne discrimine plus.

Le but ? Que la télévision ne soit plus le reflet d’une société sexiste qui promeut la culture du vi0l et la femme-objet.

Enfin, l’association demande aux internautes qui le souhaitent de dénoncer le sexisme du programme Miss France 2021 en exprimant ce qu’ils considèrent comme sexiste dans le programme sur Twitter avec le hashtag #PasTaMiss.


Louis Foucault

Je suis passionnée par les nouvelles technologies et les informations en générales sur le web ! Restez toujours en contact, c'est ma devise et surtout je ne manquerai aucune des rumeurs les plus folles circulant sur Internet.