Laurent Ruquier : Taquin dans “L’Heure des Pros” avec Isabelle Balkany.

Lundi 17 mai, Laurent Ruquier était invité à “L’Heure des Pros” pour promouvoir son nouveau livre “Finement con”. Sur le plateau, alors qu’il venait de nouer les amitiés d’Isabelle Balkany, l’animateur de RTL était un peu taquin.

Laurent Ruquier a visité les télévisions depuis la publication de son livre Finement con (Éd. Flammarion). Suite à une réception chez “Quotidien” et “Touche pas à mon poste”, l’ancien animateur de “On n’est pas couché”, a accepté l’invitation de Pascal Praud à L’Heure des Pros le lundi 17 mai.

Lors de son discours, le présentateur de CNews a voulu lui transmettre des amitiés avec un spectatrice pas tout à fait semblable aux autres, car il s’agit d’Isabelle Balkany. “Vous avez des amis… Par exemple, vous avez parlé des Balkany. Manifestement, ils sont devant leur télévision et Isabelle Balkany vous aime beaucoup. Et elle vous transmet ses amitiés”, a déclaré Pascal Praud. “Ah ben c’est gentil, écoutez” répondit Laurent Ruquier, amusé.

Finalement con - Laurent Ruquier

Laurent Ruquier s’est alors demandé si ce n’était pas une entourloupe : “Je me demande si ce n’est pas un coup bas!” Se demanda-t-il hilare. Jérôme Béglé, également sur le plateau, a alors pris part à la conversation: “Avec de telles amitiés …” répondit-il, non sans ironie. Et moqueur: “Et Jean-Marie Le Pen n’a pas envoyé de petit SMS?” Néanmoins, Laurent Ruquier s’est dit touché par la remarque de l’épouse de Patrick Balkany : “Mais écoutez, je vais vous dire, de qui que ce soit, on ne refuse pas une bise. Voilà ! Même par temps de covid !”

Laurent Ruquier au centre d’une polémique récente

Pour rappel, Laurent Ruquier a été récemment été pointé du doigt après avoir animé un programme spécial. Réunissant une trentaine de personnes matinaliers, au cours duquel une photo de groupe a été prise. On a vite appris qu’Yves Calvi, qui était l’un des journalistes présents, avait été testé positif au covid-19.

C’est ainsi que Léa Salamé, Marc Fauvelle, Jérome Garcin, Pascal Praud, Julien Courbet, Marc-Olivier Fogiel, Manu Levy et Elodie Gossuin, qui étaient à ses côtés lors de ce numéro de “On est en direct”, se sont retrouvés en cas contact. Le lundi matin suivant l’émission, la radio a dû s’adapter après avoir constaté que certains journalistes avaient été contraints de s’isoler comme l’exige la procédure.

Laurent Ruquier

” On est chez les fous-dingues “

Ce n’est un secret pour personne que Laurent Ruquier n’est pas fan des politiques gouvernementales pendant la crise sanitaire de Covid-19. Le présentateur est toujours ravi du déconfinement qu’il réclamait depuis des mois. Mais quelques jours à peine après avoir attaqué à l’exécutif, il a décidé de contrer cette fois les épidémiologistes qui recommandaient une période d’isolement supplémentaire. «Si Emmanuel Macron n’avait pas pris sa décision contre leur opinion, nous serions encore tous enfermés maintenant, et même cet été. Donc on voit bien qu’on est chez les fous-dingues“, a-t-il indiqué.

Laurent Ruquier s’est également étonné de ne pas avoir été informé de toutes les règles relatives au port du masque. “Ce matin à RTL, j’apprends que l’ARS rapporte qu’en France, les personnes vaccinées auront le droit de cesser de porter le masque à la maison. J’apprends donc, par cette occasion, qu’il fallait que je le porte chez moi“, a-t-il dit.

Laurent Ruquier

Laurent Ruquier en colère contre la “dictature de la peur”

Ce n’est pas la première fois que Laurent Ruquier exprime sa colère. Jeudi 6 mai, sur le plateau de Quotidien, le journaliste s’est exprimé sur le ministre de la Santé Olivier Véran. En le surnommant “maréchal de Véran“, Laurent Ruquier a critiqué ce qu’il qualifie de “dictature de la peur” instituée par le gouvernement. “Tout ce qu’il a dit était un mot de l’Évangile.

Il n’y avait pas assez de contradictions “, a-t-il dit. Nul doute que l’animateur a dû être soulagé de découvrir le calendrier de déconfinement dévoilé par Emmanuel Macron.