Laurence Boccolini dans la tourmente, elle annonce son divorce !

Laurence Boccolini est une femme comblée. La présentatrice du jeu télévisé de France 2 Tout le monde veut prendre sa place depuis le début du mois d’août s’est ouverte dans les colonnes de People Act Magazine.

laurence boccolini

Dans une interview, l’animatrice de Tout le monde veut prendre sa place, Laurence Boccolini, a une nouvelle fois confirmé qu’elle avait divorcé.

Après avoir évoqué son nouvel emploi dans un programme avec des codes qui lui ressemblent et beaucoup de plaisir avec l’équipe, Laurence Boccolini n’a pas oublié de faire l’éloge de son nouvel employeur, France Télévisions, qui la soutient de manière agréable.

laurence boccolini mari

L’ancienne présentatrice du Maillon faible Laurence Boccolini s’est ensuite ouverte plus intimement. Elle a d’abord accepté de poser avec sa fille de huit ans, Willow, pour faire le point sur sa situation. Je suis à un moment de ma vie où j’ai envie de mettre certaines choses au clair.

Je suis une maman célibataire depuis quelques années, et pourtant, dans certains articles, on dit encore la femme de. Ce n’est pas la vérité, car je suis divorcée depuis de nombreuses années. C’est ainsi que Laurence Boccolini a tenu à mettre les choses au clair : elle n’est plus avec Mickaël FakaÏlo, et ce depuis plusieurs années.

Laurence Boccolini : Être une mère célibataire est une angoisse permanente.

Après cette mise au point, l’animatrice de 58 ans a ensuite poursuivi : « Willow a la chance de ne pas avoir des parents qui se disputent. Mais être une mère célibataire n’est pas une partie de plaisir. « Comme quand, en plein tournage, la baby-sitter me dit qu’elle est coincée dans le métro ! C’est une angoisse permanente, une charge mentale énorme. Mais c’est un choix qui a aussi de grands côtés, car ma fille est heureuse et équilibrée.

Il faut dire que Laurence Boccolini prend à cœur le bonheur de sa fille, pour laquelle elle donne le plus de temps possible. Enfant, j’ai trop souffert de ne pas avoir ma mère, commence à confier la présentatrice. Elle travaillait beaucoup, rentrait tard le soir et était trop fatiguée le week-end. D’aussi loin que je me souvienne, ma mère m’a toujours manqué. Je ne veux pas de ça pour ma fille.

Laurence Boccolini révèle l’obsession trop mignonne de sa fille Willow pour Noël.

Laurence Boccolini a l’honneur d’animer le prime time de France 2 le soir de Noël. Pour promouvoir La Grande Soirée de Noël, l’animatrice s’est confiée sur son rôle, ses habitudes à cette période de l’année et celles de sa fille Willow, qui a hâte de voir le Père Noël déposer des cadeaux sous le sapin.

France 2 a décidé de faire confiance à sa récente recrue Laurence Boccolini pour animer le prime-time du 24 décembre. C’est ainsi que l’animatrice s’est retrouvée aux commandes de La Grande Soirée de Noël. Interviewée par La Provence, l’ancienne star de TF1 a expliqué le concept : C’est un peu comme si je vous invitais chez moi pour passer la soirée de Noël, a-t-elle expliqué.

On joue, on rit, on chante, on mange comme à la maison. Je sais que tout le monde n’est pas à la fête ce soir-là, qu’il y a des gens qui sont seuls. L’idée est de passer une belle soirée ensemble, de réveiller l’enfant qui est en nous et de réchauffer nos cœurs. Pour l’accompagner, plusieurs personnalités ont répondu présent comme Laetitia Milot, Elodie Gossuin, Chantal Ladesou, Philippe Lelièvre, Jeanfi Janssens ou Jean-Luc Lemoine.

Et la bonne humeur sera au rendez-vous de ce rendez-vous télévisuel : Je voulais qu’il y ait des enfants, je voulais qu’on soit en pyjama, je voulais qu’il y ait de la neige, je voulais qu’il y ait une cheminée, je voulais qu’il y ait des gens que j’aime autour de moi et je voulais qu’il y ait un décor qui se mange. Pour moi, Noël est familial.

Je ne voulais pas qu’ils proposent uniquement un jeu avec des sapins de Noël. Laurence Boccolini n’a pas abandonné son mari Mickaël et leur fille Willow le soir de Noël. L’émission a été enregistrée, ce qui lui a permis de passer ces moments chaleureux avec sa famille.

Chacun a son faux sapin

Noël a toujours été très important pour Laurence Boccolini. C’est l’un de ses meilleurs souvenirs : La famille, les cadeaux, les sapins de Noël, les repas traditionnels. Nous mettions de côté une assiette de carottes et un verre de cognac pour les donner au Père Noël.

Nous écoutions du Nat King Cole. C’est un souvenir très heureux. Et sa fille Willow est tout aussi enthousiaste que sa mère pour cette fête.

Willow attend avec impatience le Père Noël. La fillette de 8 ans a une particularité que sa mère partageait, toujours dans les colonnes de People Act Magazine : Cette année, elle a une obsession. C’est le bonnet de Noël qu’elle ne quitte jamais.

laurence boccolini

Laurence Boccolini en dit également plus sur cette tradition que parents et fille respectent chaque année : A la maison, chacun a son faux sapin de Noël qu’il décore comme il le souhaite. Et nous les gardons longtemps après les fêtes. Des souvenirs que Saule n’oubliera sûrement jamais.


Antoine Berrot

Ancien bordelais exilé à Marseille, je suis fasciné par l'univers du sport et des séries TV, surtout celle de Netflix France. Pigiste et rédacteur pour plusieurs magazines peoples, Antoine est de nature curieux et il adore partager son point de vue sur tous les sujets médiatiques.