Jean-Paul Belmondo : c’est déjà la guerre pour son héritage.

Décidément, la guerre d’héritage est déclarée entre les enfants de feu Jean-Paul Belmondo. La rédaction de People Act Magazine vous en dira plus dans les prochaines lignes !

jean-paul belmondo

Le 6 septembre dernier, Jean-Paul Belmondo nous a quittés, laissant un immense vide derrière lui et un énorme héritage.

Pour rappel, Jean-Paul Belmondo la légende du cinéma était l’heureux père d’une grande famille, dont sa fille Stella. L’acteur aurait décidé de protéger la jeune femme de 18 ans. Le point à travers cet article !

Un héritage qui divise

Il y a quelques jours, le magazine France Dimanche faisait état d’une guerre de succession au sein du clan Belmondo. L’acteur distingué Jean-Paul Belmondo, chef d’une grande famille, est à la tête d’une fortune colossale. L’ancien ennemi d’Alain Delon est à la tête de plusieurs établissements de luxe. Parmi eux, un hôtel prestigieux dans le 6e arrondissement de la capitale, dans un quartier où le mètre carré coûte jusqu’à 20 euros.

jean-paul belmondo stella

Le défunt acteur possédait également un triplex sur le quai de la Seine, où il avait un compte en banque important. L’héritage sera réparti entre ses trois enfants : Florence (61 ans), Paul (58 ans) et Stella, sa cadette (18 ans). Il avait également une autre fille, mais elle n’est plus de ce monde.

Jean-Paul Belmondo protège Stella sa plus jeune fille.

Jean-Paul Belmondo a également eu des petits-enfants. Pour être honnête, les allégations de France Dimanche ne sont que pure spéculation. L’acteur aurait pris soin de « faire un testament ».

jean-paul belmondo enfants

Soucieux de l’avenir de sa plus jeune fille Stella, qu’il appréciait particulièrement, le père de famille aurait pris des dispositions particulières pour protéger la jeune femme, au détriment de Laurence et Paul.

Vérité ou désinformation ? Pour l’heure, le mystère reste entier. Le clan Belmondo va-t-il vivre le même enfer que le clan Hallyday après la mort de Johnny ? Aujourd’hui encore, Laeticia est en conflit avec ses beaux-enfants, à savoir Laura Smet et David Hallyday.

Jean-Paul Belmondo : l’événement qui a plongé l’acteur dans une profonde dépression.

C’était une période très propice à la connaissance de ma femme et de mes enfants, et j’étais très heureux de pouvoir leur en parler.

A l’annonce du décès de Jean-Paul Belmondo le 6 septembre dernier, les Français ont tenu à célébrer la vie de l’acteur, qui a marqué plusieurs décennies de cinéma français. Le président Emmanuel Macron a rendu hommage à l’acteur légendaire : « Il restera à jamais Le Magnifique.

Jean-Paul Belmondo était un trésor national, plein de panache et de rire, avec une voix haut perchée et un corps souple, un héros sublime et une figure familière, un casse-cou infatigable et un magicien des mots. Pourtant, la réalité de l’homme semble avoir été plus complexe.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Stella (@stellabelmondo)

Carlos Sotto Mayor, son dernier compagnon – qui l’a également fréquenté pendant sept ans dans les années 1980 – vient d’écrire ses mémoires et se souvient de l’immense blessure du Lion d’Itinéraire d’un enfant gâté…

Sa carapace s’est fissurée.

Dans son livre, Jean-Paul Belmondo, mon homme de Rio (éditions Flammarion), qui sort mercredi 22 septembre, la chanteuse brésilienne évoque bien sûr le Belmondo farceur et fantaisiste, prêt à tous les excès, le Belmondo jaloux ou « avare », mais elle parle aussi de son talon d’Achille… la disparition de son père, le sculpteur Paul Belmondo, auquel l’acteur vouait une admiration sans borne.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @jeanpaulbelmondo_

Par exemple, par fidélité à la mémoire de son père, il a refusé de recevoir la plus haute distinction du cinéma français, n’ayant jamais accepté que l’Académie préfère César à son père pour créer la célèbre statuette. « Ils ne faisaient pas le même métier. L’un était sculpteur, l’autre est compresseur », a-t-il déclaré sans ménagement à l’ennemi de toujours de son père.

Carlos Sotto Mayor, qui a été immédiatement présenté aux parents chéris de Jean-Paul Belmondo, témoigne dans ses mémoires : » Jean-Paul a une passion pour ce père formidable et une admiration sans borne pour son œuvre.

Leur complicité fait plaisir à voir. « Pourtant, cette complicité va s’avérer malheureuse pour le comédien lorsque son père décède le 1er janvier 1982 ».

« Dès qu’il est rentré dans l’appartement, sa carapace s’est fissurée », raconte-t-elle, avant de se confesser : « Je crois sincèrement qu’après la mort de son père, Jean-Paul a été victime d’une longue dépression qu’il n’a révélée à personne. Les grands chagrins sont silencieux et n’épargnent pas les monstres les plus sacrés.


Baptiste Lecomte

Passionnée de tout ce qui ce passe dans le monde c'est avec un grand plaisir que je participe avec vous au magazine People Act comme rédacteur amateur à côté de mes différentes activités, car je suis avant tout dans le sport de haut niveau.