Jean-Marie Bigard : Rien ne va plus pour l’humoriste ! les détails.

Catastrophe pour Jean-Marie Bigard ! Son spectacle prévu ce 1er septembre a dû être annulé faute de réservation. Il a été remplacé par un loto, qui lui, a fait un véritable carton.

Jean-Marie Bigard

29 places. C’est le nombre de réservations qui ont été effectuées pour assister au spectacle de Jean-Marie Bigard ce 1er septembre à Trélissac en Dordogne.

En effet, l’humoriste de 67 ans Jean-Marie Bigard avait prévu de remonter sur les planches d’une des salles du foyer socio-culturel de la ville avec un show intitulé 100 % Blagues.

Malheureusement pour lui, Jean-Marie Bigard pensait accueillir jusqu’à 450 spectateurs, mais seuls 29 étaient au rendez-vous. Un gros coup dur pour Jean-Marie qui avait habitué son public aux blagues potaches, parfois vulgaires et volontairement provocatrices. Et ce n’est pas le seul à accuser le coup.

Jean-Marie Bigard covid

Jean-Marie Bigard : ses blagues ne font plus rire, c’est le drame.

Anthony Tharaud, le président de l’association “Le rêve en musique” est furieux et pour cause, c’est lui qui a organisé le show : “J’ai dépensé 2000 euros en communication. Est-ce que c’est à cause des conneries que dit Jean-Marie Bigard ? Je n’en sais rien, mais 29 places vendues, je n’ai jamais vu ça !”

Contraint de trouver un plan B en urgence, Anthony Tharaud met en place un loto dans la petite ville. Et surprise, immédiatement, 200 places sont écoulées. Pour lui, il ne fait aucun doute que cette débâcle est la conséquence des discours conspirationnistes et antivax de Jean-Marie Bigard : “Il y a deux semaines, une dame a appelé au sujet du spectacle. Je lui ai dit qu’il était annulé. Elle m’a alors répondu : ‘Tant mieux ! C’est un grossier personnage”.

De son côté, David Hardit, le producteur de Jean-Marie Bigard, a concédé que l’affaire était en partie due au comportement de son humoriste : “Il a perdu une partie du public, car il est un peu trop rentré en politique, mais garde une partie de ses fans. Des gens ont fait l’amalgame entre l’humoriste et l’homme, donc oui, il s’est coupé d’une partie du public, mais il a toujours sa base.”

Toutefois, le producteur met également l’accent sur le pass sanitaire qui serait pour lui, la grande explication de ce camouflet : “Nous perdons des gens avec le pass sanitaire, et ça, c’est général. Le monde du spectacle a perdu 40 % de taux de fréquentation. On nous dit qu’on n’est pas à l’abri d’un quatrième confinement, comment réserver des places de spectacle dans ces conditions ?”

En tout cas, pass sanitaire ou pas, le loto lui, a fait l’unanimité !

Confronté à de sérieux problèmes de santé, l’humoriste souffre le martyre !

Actuellement en tournée pour son spectacle « Il était une fois Jean-Marie Bigard », le quotidien de l’humoriste est devenu un véritable calvaire…

Comme le point à la ligne d’une blague qui dure depuis près de trente ans, le célèbre comédien a titré son nouveau et dernier spectacle : « Il était une fois Jean-Marie Bigard ». À 64 ans, ce père de trois enfants en bas âge a décidé de quitter les feux de la rampe…

La raison de cette retraite précoce ? La santé vacillante de Jean-Marie Bigard…

L’an passé, c’est sous les yeux ébahis de ses admirateurs que le sexagénaire s’est écroulé sur scène pendant son spectacle. « J’ai eu très peur de le perdre », confiait alors sa compagne, Lola Marois, en août dernier, avant d’ajouter :

« Cela a démarré avec une infection à la gencive, d’un implant qui n’a pas été bien supporté. Une bactérie s’est baladée et puis, il y a eu une infection qui a frôlé la septicémie. » Transporté en urgence à l’hôpital, il y restera alité pendant deux semaines.

Dans les colonnes d’Ici Paris cette semaine, Jean-Marie Bigard révèle que son état de santé se serait aggravé : « Ça devient de plus en plus dur », s’est-il désolé.

A 64 ans, le chroniqueur des « Grosses têtes » sur RTL est désormais la victime de deux maladies incurables… :

« Je suis fatigué, diabétique et j’ai une polyarthrite rhumatoïde dégénérescente et incurable », a-t-il détaillé. Si de terribles complications peuvent être évitées grâce à un suivi médical régulier pour son diabète qu’il traîne depuis maintenant plus d’une décennie, la seconde est plus difficile à traiter…

Très douloureuse, cette maladie auto-immune évolue par « poussées », entrainant alors la déformation – puis la destruction – des articulations touchées… En France, 0,5% de la population souffre de ce mal incurable. En mars, Laurence Boccolini qui révélait en souffrir depuis maintenant dix ans publiait une photographie de ses mains atteintes :

S’il tire sa révérence pour prendre soin de sa santé, Jean-Marie Bigard a toujours plein de projets en tête. En plus de continuer sa chronique dans « Les Grosses têtes » sur RTL, l’humoriste le plus irrévérencieux de France compte bien prendre du temps pour ses jumeaux, Jules et Bella, âgés de 6 ans : « Je n’ai que deux jours de disponible pour eux. Je ne veux plus continuer avec ce rythme-là ».

Espérons que cette baisse de rythme aidera Jean-Marie Bigard à retrouver son punch d’antan…


Antoine Berrot

Ancien bordelais exilé à Marseille, je suis fasciné par l'univers du sport et des séries TV, surtout celle de Netflix France. Pigiste et rédacteur pour plusieurs magazines peoples, Antoine est de nature curieux et il adore partager son point de vue sur tous les sujets médiatiques.