Jean-Marie Bigard : Encore un dérapage après le scandale Pass sanitaire.

C’est encore le comédien très controversé Jean-Marie Bigard qui est au cœur du nouveau scandale assez incroyable dont on a entendu parler ces derniers jours.

En effet, personne n’aurait pu imaginer qu’un comédien comme Jean-Marie Bigard se trouverait dans une situation aussi scandaleuse que celle que nous avons découverte ces derniers jours …

Alors que le gouvernement d’Emmanuel Macron fait de plus en plus d’efforts pour libérer rapidement les Français du confinement. Il s’avère que l’humoriste Jean-Marie Bigard a pu s’exprimer ces derniers jours et faire suffisamment de déclarations, brutal contre le gouvernement et contre l’industrie pharmaceutique. En effet, Jean-Marie Bigard n’a pas hésité devant le micro de la chaîne RT France pour dénoncer ce qui lui paraissait être une situation manifestement anormale. Les commentaires qu’il a fait en direct ce week-end font vraiment froid dans le dos.

Jean Marie Bigard

En effet, sur les quelques photos que nous n’avons réussi qu’à obtenir, Jean-Marie Bigard a l’air complètement choqué et vraiment très nerveux. Dans une situation de moins de 2 minutes, on voit que l’humoriste est très en colère: il décide même de s’en prendre aux journalistes qui lui pose des questions en disant des propos qui semblent généralement très incohérents.

Si certains personnages, comme Dieudonné, sont désormais interdite à l’antenne, il se peut que d’autres fassent de même après avoir entendu les propos plutôt choquants de Jean-Marie Bigard. En effet, certains n’hésitent pas à dire haut et fort que l’humoriste n’a visiblement pas pris les choses à la légère et que les faits peuvent être mal compris …

Jean-Marie Bigard fait une comparaison très douteuse et inappropriée lors d’une manifestation …

Ce sont là encore des propos très durs que nous avons entendus de Jean-Marie Bigard ces derniers jours. En effet, à l’occasion de la décision de délivrer un laissez-passer de santé, selon les circonstances, il s’avère que Jean-Marie Bigard n’a pas hésité une seconde à dire haut et fort tout ce qui pouvait le perturber dans la situation actuelle.

Pour certains, il n’en a pas fallu plus pour réagir avec assez de véhémence sur les réseaux sociaux, y compris les déclarations de certaines associations qui ne semblent pas du tout approuver l’humoriste très controversé. Néanmoins, sans compter sur la force du discours de l’humoriste, qu’il n’a pas encore à ajouter, même s’il ne satisfait pas ses critiques.

 

 

On se souvient de tous ces derniers mois de son apparition dans un documentaire sur la crise sanitaire liée au coronavirus, et comme Touche Pas à Mon Poste de Cyril Hanouna a réussi à le redécouvrir, il s’avère que Jean-Marie Bigard assume très clairement son discours et son grand coup de gueule appuyé sur RT.

Jean-Marie Bigard, un dérapage en direct chez TPMP

Alors à nouveau en direct sur C8 dans l’émission de Cyril Hanouna (TPMP), le comédien Jean-Marie Bigard n’a pas hésité une seconde à dire haut et fort tout ce à quoi il pouvait penser.

Apparemment, l’humoriste a bel et bien confirmé les propos qu’il a pu mettre en direct ce week-end: cela n’a pas du tout fait croire aux associations intéressées que Jean-Marie Bigard va beaucoup trop loin dans ses récentes déclarations publiques!

Un débat intitulé «Pour ou contre le pass sanitaire?». L’humoriste n’a pas regretté ses propos. “On a quand même le ministre de la Santé qui nous dit que les personnes qui ne seront pas vaccinées seront défavorisées. C’est la dictature en marche”, s’est-il défendu. “Arrêtez, il n’y a pas de mort à la fin, ce ne sont pas des camps de concentration”, a répondu la chroniqueuse Géraldine Maillet, qui n’a guère apprécié le rapprochement fait entre l’étoile jaune et le pass sanitaire.

Jean-Marie Bigard :anti pass-sanitaire et anti-vaccins

Les opposants à la santé passent, entre autres, la peur de restreindre la liberté et une certaine adaptation. Sur ce dernier point, le Dr Jean-Paul Hamon, également présent sur le plateau TPMP, a tenu à expliquer: “Question flicage, on est déjà largement fliqué”,, a-t-il dit, prenant un exemple à partir des téléphones portables, des cartes vital ou des caméra dans les rues. En particulier, Jean-Paul Hamon a rappelé que le pass santé permettra “lorsque vous allez dans un autre pays et que si vous êtes vaccinés, à ce pays de savoir que vous n’allait pas encombrer ses services de réanimations”. Le médecin a également souligné que que la mise en place d’un pass sanitaire ne serait pas synonyme de vaccination obligatoire pour avoir accès aux grands rassemblements et aux déplacements.

Un test PCR peut être suffisant. Reprenant quelques théories du complot et de fausses informations, Jean-Marie Bigard a alors entamé un dialogue silencieux avec le médecin, n’hésitant pas à exprimer sa désapprobation, y compris sur les vaccins.