Jacques Pradel (dit Rita Brantalou) est mort à l’âge de 73 ans, la triste nouvelle.

C’est une information qui n’a pas fait grand bruit mais qui va pourtant briser le cœur de nombreux fans. Jacques Pradel, dit Rita Brantalou, est décédé à l’âge de 73 ans. L’humoriste, selon le journal quotidien du Figaro, « nous a fait faux bond dans la nuit du 20 juillet 2021, sans doute pour retrouver Coluche », écrit sa famille.

RIP

Jacques Pradel, également connu sous le nom de Rita Brantalou, est décédé. L’artiste « touche-à-tout » s’est éteint. Un hommage lui sera rendu ce samedi à Paris.

Danyèle, son épouse à Jacques Pradel, Lola, sa fille, Simon, son petit-fils, la famille et ses nombreux amis lui diront adieu le samedi 2 octobre à 14h30 en la basilique Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours (Paris) », annonce-t-on. Le décès de la personnalité médiatique est particulièrement bouleversant : « Génie de tout, il était l’homme le plus drôle du monde. Il nous faisait tellement rire, aujourd’hui il nous fait pleurer ». Cependant, il n’y aura « ni plaques ni couronnes », seulement des « bouquets ».

Jacques Pradel

Jacques Pradel était le cofondateur du groupe de rock parodique Au bonheur des dames

Jacques Pradel était connu pour ses nombreux talents. Il était un dessinateur, musicien, humoriste, dramaturge et cinéaste français. Mais c’est surtout au sein du groupe Au bonheur des dames que Rita Brantalou a brillé. Le groupe de rock français parodique a connu une carrière réussie entre 1970 et 1980. Leur chanson la plus réussie était Oh les filles – une reprise du groupe Les Pingouins de 1962.

Rita Brantalou

L’ambiance s’est détériorée au début des années 1980. Le groupe de Jacques Pradel n’a pas réussi à obtenir les droits de leur chanson. Certains membres, dont Rita Brantalou, décident de poursuivre l’aventure musicale au sein des Odeurs. Cependant, Au bonheur des dames se reforme à la fin des années 90. Rita Brantalou et sa troupe ont même eu droit à un concert au Grand Rex en 2006 et à une tournée dix ans plus tard avec Sheila et Gérard Lenorman.

RIPs de la semaine

La semaine a été dure pour le rock made in France. Le batteur du groupe Uncommonmenfrommars, Daff Leppard, a disparu le vendredi 16 juillet. Une bande de frères qui a officié dans le punk rock entre 1996 et 2013. Il était âgé de 46 ans.

Autre décès, celui du premier guitariste de WC3. Figure emblématique de la nouvelle vague française des années 80, WC3 ou A 3 dans es WC a été créé par Jeannot qui a joué dans le groupe entre 1978 et 1979.

AU BONHEUR DES DAMES

Enfin, nous venons d’apprendre le décès de Jacques Pradel, également connu sous le nom de Rita Brantalou dans Au Bonheur des Dames. Acteur, auteur, dessinateur, le guitariste avait également créé le groupe Odeurs avec Ramon Pipin.

Fils de Pierre Pradel et de Jacqueline Caruel, il grandit à Saint-Germain-des-Prés.

Jacques Pradel commence une carrière de dessinateur après avoir obtenu son baccalauréat.

RIP

Il se fait connaître en tant que guitariste, chanteur et bassiste dans le groupe de rock alternatif Au Bonheur des dames en 1974 et s’inscrit à la SACEM le 3 février 1975.

Jacques Pradel prend le pseudonyme de Ricky Brantalou, puis de Rita Brantalou.

Après une première séparation de son groupe, il devient cofondateur du groupe Odeurs, avec Ramon Pipin en 1979. 1979 est également l’année où il se fait connaître en tant qu’humoriste dans la troupe de Stéphane Collaro pour les émissions de télévision Co-Co Boy, puis Cocoricocoboy et enfin Collaricocoshow. Il y interprète régulièrement le personnage de Michou-Bidou et écrit de nombreux sketches.

Parallèlement, Jacques Pradel reprend ses études à l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette et obtient son diplôme DPLG d’architecte sous la tutelle de Jean-Pierre Penin8 et Pierre Jassey9.

Rita Brantalou écrira des pièces de théâtre à partir de 1985, parallèlement à sa carrière de rockeur. Jacques Pradel devient également acteur, puis auteur pour plusieurs films (cinéma et télévision) dans les années 1990.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.