Harry Roselmack au plus mal, la douloureuse nouvelle vient de tomber !

Cette dernière a officialisé leur rupture dans un message publié sur les réseaux sociaux il y a quelques heures. C'est une page qui aura duré plus de vingt ans et marquée par de multiples bonheurs qui se tourne aujourd'hui pour Harry Roselmack. Marié depuis 2001 à Chrislaine, le célèbre présentateur de 49 ans, qui dirige le magazine Sept à Huit sur TF1, doit faire face à leur rupture. La nouvelle a été annoncée par celle qui est Madame Roselmack depuis plus de vingt ans.

Après plus de vingt ans de mariage et trois beaux enfants, Harry Roselmack est séparé de sa belle épouse Chrislaine.

Le 01/09/2021 une date qui a marqué ma vie. J’ai la chance d’avoir rencontré l’amour, d’avoir créé ma famille, d’avoir vécu de très belles choses. Mais dans la vie, l’imprévu a sa place révèle Harry Roselmack. J’ai longtemps réfléchi à la manière d’aborder le sujet ou même à la façon dont je pourrais trouver les mots pour annoncer une telle nouvelle, commence Chrislaine dans le message qu’elle a publié sur sa story Instagram ce samedi 2 juillet 2022.

Puis celle qui est désormais l’ex-femme d’Harry Roselmack commence : J’ai vécu de très belles années avec l’homme de ma vie, mais la vie en a décidé autrement. Aujourd’hui, je vous annonce ma séparation d’avec mon mari Harry Roselmack. Je le remercie pour tout ce qu’il a été, pour tout ce qu’il est. Je le remercie pour toutes ces années. Je le remercie pour nos enfants, nos bijoux. Je suis fière d’avoir été à ses côtés pendant toutes ces années. Une page se tourne. La vie est encore pleine de surprises, il ne reste plus qu’à écrire la prochaine.

Harry Roselmack divorce

Au cours de leurs deux décennies de mariage, Harry Roselmack et Chrislaine (actrice de profession) ont créé une grande et belle famille avec trois enfants, deux filles, Omaya née en 2007 et Yanaël née en 2008, et un garçon, Leroy, né en 2010.

Couple discret, Harry et Chrislaine Roselmack ont rarement été vus ensemble. Le duo avait néanmoins partagé quelques tapis rouges, comme au Festival de Cannes en 2018, lorsqu’ils ont monté les marches du film Fractures.

Actrice peu connue, Chrislaine a toujours pu compter sur le soutien de son célèbre mari. Tous deux avaient uni leurs forces sur le plan professionnel pour le film Fractures. Il a réalisé et elle a joué. C’est un film de fiction, avec un scénario que j’ai écrit et des acteurs que j’ai dirigés. L’intrigue se déroule sur un yacht, au large de la Côte d’Azur. Il y a une grande fête à bord. Une prostituée et un jeune converti à l’islam radical qui a un projet terroriste se retrouvent enfermés dans une pièce.

Deux visions opposées vont s’affronter, détaillait Harry Roselmack en 2017 à Télé Star. L’animateur s’est ensuite confié à sa femme, en la félicitant : Elle joue un petit rôle. En fait, elle est très bonne ! On me l’a dit plusieurs fois. C’est tout à fait légitime et normal qu’elle soit dans ce film car elle fait partie de l’aventure puisque nous l’avons financé ensemble. Nous y avons mis beaucoup d’argent personnel.

Pour l’heure, Harry Roselmack ne s’est pas exprimé sur la mauvaise nouvelle annoncée par la mère de ses trois enfants.

Je suis quelqu’un qui suit ses envies : Harry Roselmack parle de son passage au journal de 20 heures.

Harry Roselmack, visage célèbre de la télévision française, est actuellement le présentateur de l’émission Sept à huit sur TF1. Un concept qui semble avoir séduit une grande partie de la population française, puisqu’il a réussi à occuper le créneau mythique du dimanche soir depuis 2006, en le prolongeant par rapport à sa période initiale, en proposant une information hebdomadaire centrée sur les personnes.

La volonté de cette émission était de traduire l’esprit de Paris Match à la télévision en parlant par l’image, et je crois que c’est réussi. Aujourd’hui, Sept à huit est un magazine de référence en termes d’incarnation de l’actualité et je pense que c’est un point très fort aujourd’hui d’être un magazine incarné à l’heure des chaînes d’information, de l’information sur les téléphones et un peu partout.

De même que le présentateur d’un journal télévisé a son mot à dire dans la préparation de l’émission, il explique qu’il peut aussi avoir son mot à dire aux côtés du rédacteur en chef dans l’élaboration du programme, le choix des sujets et la manière de les traiter. Son rôle ne se limite donc pas à la présentation.

Harry Roselmack Sept à huit

L’évolution de la relation avec le public

Avec l’essor des réseaux sociaux et les derniers événements liés à la pandémie, la confiance du public envers les journalistes a été fortement réduite et remplacée par une grande méfiance. Le présentateur interprète cela comme un reflet du changement de la population et de son rapport à l’information.

L’Internet a donné à chacun la possibilité d’avoir un certain contrôle sur ce qu’il veut voir ou savoir. Il compare la consommation d’informations à la consommation de vêtements ou d’autres articles de nos jours habitués à avoir le contrôle sur tout, les citoyens ont tendance à considérer l’information qui leur est proposée comme une imposition, surtout si elle ne leur plaît pas.

Or, l’information n’est pas basée sur le fait de satisfaire ou non, mais sur le fait de fournir des clés pour comprendre le monde dans lequel nous vivons. Le fait que cela ne soit pas bien perçu crée donc une hostilité envers les journalistes, même si beaucoup d’entre eux font leur travail avec éthique et dans le seul but d’informer.

Harry Roselmack

Un retour en arrière s’impose.

S’il est connu comme le présentateur de Sept à Huit, il ne faut pas oublier qu’il a d’abord été un joker à la présentation du journal de 20 heures, entre 2006 et 2011, sur TF1. L’ancien animateur du journal télévisé revient donc sur les raisons qui l’ont poussé à le quitter.

Je vois bien que c’est un geste qui a dérangé beaucoup de gens. C’est sans doute rare, mais c’est vrai que je suis quelqu’un qui suit vraiment ses envies et qui assume ses choix. Et c’est vrai que quand je faisais le journal de 20 heures, j’étais un joker. Si j’avais été régulier, ça aurait été différent, je ne sais pas si j’aurais arrêté. Avec Sept à Huit ça commençait à être assez lourd et j’avais moins de temps pour ma famille, donc c’est logiquement que je suis allé voir l’ancienne directrice de l’information de TF1 pour lui expliquer cette difficulté que j’avais et lui dire que je voulais arrêter de remplacer le journal de 20 heures.

Loin de regretter sa décision, il se concentre actuellement sur son émission et sa passion pour l’écriture. En effet, il a déjà quelques flèches dans son carquois à ce niveau, puisqu’il a écrit, réalisé et produit un film de fiction, un long métrage, un roman, un recueil de nouvelles, des projets de fiction et de séries, et s’apprête à en lancer d’autres encore qu’il se verrait bien commencer en Belgique.