Gilbert Collard dérape violement sur Emmanuel Macron ! Honteux.

Interviewé ce vendredi 13 août, le député Gilbert Collard a poussé un coup de gueule contre le pass santé et taclé au passage Emmanuel Macron et sa gestion de la crise.

gilbert collard

Gilbert Collard a été interviewé par le journaliste Eliot Deval. Le député européen a évoqué le Pass santé et il n’a pas été tendre.

Gilbert Collard s’en prend surtout au président de la République Emmanuel Macron. Face à la caméra, l’homme politique s’est dit favorable à “la liberté, avant tout” avant d’expliquer son désaccord avec l’extension du fameux dispositif aux terrasses, restaurants, bars et cafés. “C’est un peuple adulte qui choisit. Qu’est-ce que c’est que cette façon de se comporter comme un petit maître d’école ?”, a-t-il ensuite lancé, s’en prenant à demi-mot à Emmanuel Macron.

collard gilbert

Gilbert Collard a également déploré le fait qu’il faille avoir été doublement vacciné pour pouvoir profiter d’un repas au restaurant ou d’une sortie culturelle, entre autres. “Maintenant, pour pouvoir boire un café en toute tranquillité, il faut aller chez un routier, car il n’y a pas de pass santé ! Ou alors, si on arrive à garder l’équilibre, on peut prendre un café dans le métro, parce que dans le métro, on peut y aller sans carte de santé”, a poursuivi l’ancien conseiller municipal de Saint-Gilles, avec ironie. L’homme politique de 73 ans a ensuite suggéré aux personnes qui n’ont pas le précieux sésame d’aller déjeuner “dans un TER”, où il n’est pas obligatoire d’avoir été vacciné pour voyager à bord.

gilbert collard avocat

“C’est juste terrible !”

“Vous comprenez, c’est ce conglomérat incompréhensible d’absurdités qui fait perdre le fil aux gens. Et c’est vrai que d’un point de vue symbolique, devoir montrer ses papiers quand on est en terrasse, en train de boire un café, pour la mentalité française, ça a du sens. C’est terrible !”, ajoute Gilbert Collard, pas du tout convaincu par la manière dont le gouvernement prend les choses en main pour tenter de limiter la propagation du Covid-19 en France. Le député n’est cependant pas le seul à s’élever contre le pass santé, puisque ce samedi 14 août, des manifestations auront à nouveau lieu en France pour protester contre l’introduction du dispositif.

“Vous êtes des moutons, vive Panurge !” Gilbert Collard chez Apolline de Malherbe

Emmanuel Macron danger

Gilbert Collard, invité de la matinale de RMC, était très en colère contre Apolline de Malherbe, qui a pointé des contradictions dans son discours sur la vaccination obligatoire contre le Covid-19.

Remonté d’avoir dû se piquer. Gilbert Collard a été virulent ce jeudi 15 juillet au micro d’Apolline de Malherbe sur RMC, s’en prenant à la journaliste qui a pointé ses contradictions sur le vaccin et l’obligation vaccinale. Trois jours après les annonces d’Emmanuel Macron sur l’extension du pass santé et l’obligation vaccinale pour les aidants, le député européen fait partie des critiques impitoyables de ces mesures, allant jusqu’à les comparer à une “dictature sanitaire”.

Au cours de leur échange, le journaliste a souligné les incohérences de l’argumentaire du député européen, qui dit avoir été contraint de se faire vacciner et l’accepte, mais refuse d’imposer la vaccination aux aidants. “Vous êtes un peu incohérent : vous dites vous-même ‘je suis vacciné par obligation et je le comprends très bien’, et ensuite vous n’acceptez pas cette obligation pour ceux qui sont en première ligne auprès des personnes vulnérables.”

Une contradiction que ne semble pas comprendre Gilbert Collard, qui a perdu son sang-froid en tentant d’expliquer sa position : “Mais c’est leur affaire, enfin c’est leur liberté. A vous entendre… Mais vous êtes des moutons, vive Panurge. Vous devez vous prosterner, vous devez tout accepter… Alors que la ministre de la Justice nous dit que ‘les détenus ne sont pas des cobayes’, vous acceptez que toute une population devienne des cobayes, alors que l’autorisation de mise sur le marché des vaccins est conditionnelle, alors que nous sommes en phase clinique 3 ou 4, alors que nous n’avons aucun recul ?”

gilbert collard

Vacciné contre la rage ?

Gilbert Collard admet qu’il a dû accepter “cette détestable obligation” de se faire vacciner, et qu’il l’a acceptée “par devoir politique”, afin de pouvoir “remplir sa mission démocratique” en tant que député européen. Cependant, il reconnaît “le droit, notamment parce qu’il y a les articles 16 et suivants du Code civil, de ceux qui ne veulent pas se faire vacciner de ne pas se faire vacciner”.

Dans la lignée de ses déclarations sur la dictature sanitaire, il estime “vraiment détestable que l’on fasse une distinction entre les bons Français, comme dans une certaine époque qui rappelle les heures sombres, et les mauvais Français. Les bons Français sont ceux qui sont vaccinés, et les mauvais Français sont ceux qui ne sont pas vaccinés”.

Face à l’étonnement de la journaliste sur le choix des termes, il assure néanmoins “faire attention à ne pas tout mélanger”. Et quand Apolline de Malherbe lui rappelle qu’il parle des “heures sombres”, il répond, acerbe : “Mais vous voulez que je vous parle des heures claires ? Venez donc.” Et pourtant, il venait d’assurer à la journaliste qu’il était “vacciné contre la rage”.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.