Un enfant de 7 ans perd la vie fauché par une voiture à Fréjus.

Une famille a été fauchée sur un rond-point jeudi soir à Fréjus (Var). Le bilan est très lourd : un enfant de 7 ans a été tué, un autre de 9 ans grièvement blessé.

Fréjus

Fréjus ! La mère des enfants a été légèrement blessée. Le conducteur a été rattrapé par des passants après avoir tenté de prendre la fuite.

Un enfant de 7 ans est mort et un autre de 9 ans grièvement blessé après un dramatique accident de la circulation survenu jeudi soir à Fréjus (Var). La collision, très violente, s’est produite vers 21h30, sur le rond-point des médailles militaires. Une mère et ses deux enfants ont été fauchés par un véhicule “circulant à grande vitesse”, a indiqué le procureur adjoint de la République de Draguignan dans un communiqué publié vendredi soir.

accident de voiture

Perte de contrôle et tentative de fuite à Fréjus

Dans sa course, le véhicule a arraché un poteau d’incendie, provoquant un énorme jet d’eau. Le parquet explique que la conductrice a tenté de fuir avant d’être rattrapée par des passants puis arrêtée. Elle a ensuite été contrôlée positive à l’alcool et aux drogues.

Selon Franceinfo, deux femmes âgées de 24 ans ont été placées en garde à vue dans cette affaire. Cette information n’est ni confirmée ni infirmée par le procureur adjoint de Draguignan. Face aux policiers, elles s’accusent mutuellement d’être le conducteur de la voiture impliquée.

fauché par une voiture

Très rapidement, 28 secouristes sont arrivés sur les lieux. Les pompiers ont découvert les victimes, un enfant de 9 ans avec la jambe droite arrachée et une blessure à la tête. Son frère, âgé de 7 ans, en arrêt cardio-respiratoire, a été évacué à l’hôpital Bonnet de Fréjus où il est décédé dans la soirée. La mère, plus légèrement blessée, a été hospitalisée dans un établissement de la ville. Le père de famille, présent sur les lieux, est indemne.

Le maire de Fréjus ne souhaite pas que sa police municipale vérifie le passeport sanitaire.

Fréjus Var

La police municipale de Fréjus (Var) ne va pas contrôler le carnet de santé. C’est ce qu’a annoncé le maire RN David Rachline dans un article de Valeurs actuelles. L’objectif pour le maire est de soulager ses agents municipaux et de marquer son opposition au pass santé.

Ce mardi 10 août, le maire de Fréjus David Rachline a annoncé que sa police municipale ne contrôlera pas le pass santé. Le maire RN de Fréjus tient à marquer son opposition au pass santé dans un article publié par Valeurs actuelles ce mardi 10 août.

enfant

Pour David Rachline, il est hors de question que la police municipale contrôle les établissements de sa commune : “Je trouve cette mesure du pass santé grotesque. On va pénaliser les propriétaires de restaurants et de bars alors que la plupart des établissements ont des terrasses et que le virus ne se transmet pas à l’extérieur. Je ne veux pas que la police de Fréjus participe à ce mouvement de panique qui me semble déraisonnable.

“Si l’État veut à son tour faire la police des restaurateurs, qu’il le fasse. C’est sa responsabilité.”

Fréjus

Si le maire RN de Fréjus David Rachline prend cette décision, c’est qu’il estime que sa police municipale a d’autres priorités : “La police municipale de Fréjus dépend du maire et ses priorités sont claires. C’est la sécurité des habitants et la sécurité publique. La saison bat son plein, les touristes sont présents et ils consomment. On constate que l’on empêche les acteurs économiques locaux de faire une bonne saison avec des mesures qui me semblent extravagantes. La police a clairement d’autres choses à faire.

Le maire précise qu’il n’a rien contre la vaccination, mais qu’il ne veut pas qu’elle pénalise les acteurs économiques : ” Il faut continuer à vacciner les personnes vulnérables, je n’ai aucun problème avec la vaccination. Maintenant, il n’est pas utile de pénaliser tous les habitants, les touristes et nos acteurs économiques. Le taux d’incidence dans le Var est maintenant stable, donc il n’y a pas de raison d’appliquer une mesure qui réduit les chiffres des restaurateurs de 30 à 40%, ce sont les chiffres d’hier et d’aujourd’hui d’après mes contacts. Donc ce n’est pas une mesure recevable en l’état.”

Alors qu’Emmanuel Macron va tenir ce mercredi 11 août un conseil de défense sanitaire depuis le fort de Brégançon, le maire de Fréjus a un message pour le président de la République : “Je préférerais qu’il se détende dans ce beau département, qu’il respire un peu et qu’il s’apaise. Qu’il constate par lui-même sur nos belles terrasses varoises qu’on n’attrape pas le virus à l’extérieur, il pourra peut-être en faire l’expérience.”


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.