Françoise Hardy ! Les ultimes révélations glaçante sur sa fin de vie difficile.

Jacques Dutronc a décidé de prendre sa retraite depuis plusieurs années. Mais aujourd’hui, l’artiste émérite est confronté à une terrible situation. L’homme qui partage sa vie avec la chanteuse Françoise Hardy a décidé de vivre séparément d’elle, en s’installant en Corse avec une autre femme. Les parents de Thomas Dutronc ont choisi de ne pas divorcer.

Françoise Hardy

Jacques Dutronc fait l’actualité cette semaine. Focus sur les révélations glaçantes sur la fin de vie de son épouse, Françoise Hardy.

Jacques Dutronc est bouleversé par l’état de santé de sa femme, Françoise Hardy. Depuis 2004, l’interprète de « Tous les garçons et les filles » vit un terrible cauchemar. Depuis 17 ans, elle se bat chaque jour contre le cancer. Aujourd’hui, la situation est devenue insupportable pour celle qui a rythmé la chanson française dans les années 1970. Aujourd’hui, le quotidien de la chanteuse est un véritable enfer. Son cancer s’est multiplié à une vitesse alarmante.

Je sens que la fin n’est pas loin pour Françoise Hardy.

Françoise Hardy jeune

Les effets secondaires sont infernaux et je sens que la fin n’est pas loin, a déclaré Françoise Hardy dans une récente interview. De plus, la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus n’a fait qu’empirer les choses en l’isolant davantage du monde extérieur. À ce sujet, la mère souligne : Je vis en confinement depuis 2019. Je dépends des autres pour me nourrir.

Françoise Hardy morte

La célébrité poursuit son explication : Lors du premier enfermement, mon fidèle acolyte Marco, ne pouvait plus m’apporter mes courses. Il était très difficile pour moi de m’approvisionner à l’étage. Du jour au lendemain, l’attente des précieuses livraisons Picard durait un mois ! J’ai ressenti une grande difficulté, a déploré Françoise Hardy.

Françoise Hardy bien préparée à la fin de sa vie

Françoise Hardy fin de vie

Par ailleurs, Françoise Hardy a confié les raisons de sa réticence concernant la vaccination Covid-19. Je n’ai presque plus de lymphocytes . Mon médecin me recommande d’éviter le vaccin, a-t-elle avoué, faisant référence à sa peur de contracter le virus. Une infection à Coronavirus peut en effet être fatale pour la mère de famille.

Lors de son discours, la chanteuse a également souligné : Avec mon notaire, j’ai rédigé un testament il y a plusieurs années. J’espère laisser à Thomas suffisamment d’argent pour payer les frais d’héritage qu’il devra assumer. Il en va de même pour les frais liés à l’appartement où vivent les proches. Une chose est sûre : L’épouse de Jacques Dutronc a déjà tout préparé avant son départ.

Françoise Hardy, tant de belles choses

Françoise Hardy est entrée dans le monde de la musique à l’âge de 17 ans, en pleine vague yé-yé. C’est une adolescente timide, sensible et renfermée. En 1962, son single Tous les garçons et les filles la propulse au rang d’étoile montante de la chanson française. Elle est sublime, une beauté singulière, un ovni avant-gardiste pour son époque, imposant sa silhouette androgyne.

Auteur, compositeur, interprète, la jeune femme écrit des textes pleins de sincérité et de mélancolie. Tout le monde l’adore, le public comme la critique et même des superstars internationales comme Mick Jagger, David Bowie ou Bob Dylan. Le succès de ses chansons l’amène rapidement à faire carrière en dehors de la francophonie.

En 1967, Françoise Hardy entame sa grande histoire d’amour avec Jacques Dutronc, et quelques années plus tard naît Thomas, qu’elle décrit comme « le plus grand bonheur que la vie lui ait apporté.

Elle enregistre des albums avec Michel Berger, Serge Gainsbourg et plus récemment Étienne Daho.

En 2004, lorsqu’on lui diagnostique un lymphome, cette épée de Damoclès la plonge dans un sursis concret et la pousse à se réfugier une dernière fois dans l’écriture. C’est ainsi que naît son dernier album, le 24e, Tant de Belles Choses, avec l’aide de son fils Thomas. Thomas à qui Françoise Hardy adresse un message poignant dans l’un des titres : Rien ne pourra jamais briser nos liens. Même si je dois aller plus loin. L’amour est plus fort que le chagrin.

Françoise Hardy

Au plus près de Françoise Hardy

Ce documentaire rassemble de nombreux témoignages : on rencontre évidemment son mari Jacques Dutronc et leur fils Thomas, Etienne Daho, le pianiste Piotr Anderszewski. Mais lorsque Françoise Hardy elle-même feuillette le grand livre de sa vie, ponctué de nombreux extraits d’interviews du passé, elle s’ouvre avec une franchise et une sincérité désarmantes : son enfance, sa timidité, l’image qu’elle a d’elle-même, ce qui la tourmente, sa vision de l’amour, du couple, de la maternité, sa vision du processus de composition, son intérêt pour l’astrologie.

On saisit plus que jamais la carrière parfaite qu’elle a menée, l’immense artiste qu’elle était et combien elle continue d’influencer les autres, Clara Luciani en étant un très bon exemple. Une influence également dans le domaine de la mode, éternelle source d’inspiration pour les créateurs comme pour les femmes à la recherche de cette élégance parisienne et des looks phares des années 60 et 70.


Antoine Berrot

Ancien bordelais exilé à Marseille, je suis fasciné par l'univers du sport et des séries TV, surtout celle de Netflix France. Pigiste et rédacteur pour plusieurs magazines peoples, Antoine est de nature curieux et il adore partager son point de vue sur tous les sujets médiatiques.