Obsèques des frères Bogdanoff : gros dérapage de Francis Lalanne devant tout le monde !

Francis Lalanne est venu dire au revoir aux frères Bogdanoff le 10 janvier 2022. A l’église de la Madeleine, dans le 8e arrondissement de Paris, toute une foule de personnes s’est rassemblée pour rendre un dernier hommage à Igor et Grichka Bogdanoff. Des journalistes étaient également présents.

Francis Lalanne

A l’église de la Madeleine, une messe en hommage aux frères Bogdanoff a eu lieu. Francis Lalanne était présent et son interview publiée peut choquer.

Et nos collègues du journal Le Parisien n’ont pas pu s’empêcher de remarquer Francis Lalanne ce jour-là. En effet, il s’est fait remarquer avec son chapeau et ses lunettes de soleil. Mais ce qui était le plus frappant, c’est qu’il ne portait pas de masque.

Francis Lalanne dérape !

Francis Lalanne Bogdanoff

Nos collègues ont donc décidé de l’interviewer. Car il est apparu dans la presse que la mort des frères Bogdanoff était due au virus Covid-19. Mais aussi qu’ils n’avaient pas été vaccinés. Or, Francis Lalanne soutient depuis le début que le vaccin est inefficace et il milite aux côtés de ceux que les médias appellent les anti-vax.

Francis Lalanne réaffirme son opposition au vaccin lors des funérailles des frères Bogdanoff

Le chanteur n’est probablement pas venu à l’église de la Madeleine pour faire de la politique, convient People Act Magazine. Mais son choix d’apparaître sans masque dans une telle foule, en présence de journalistes, pourrait correspondre à un acte militant. Il a donc été interrogé sur cet axe.

D’autant que les médias ont rappelé que les frères Bogdanoff sont morts à cause du virus Covid-19 et qu’ils n’avaient pas été vaccinés. Cela dit, Francis Lalanne est venu rendre un dernier hommage à Igor et Grichka. Et c’est avec émotion qu’il a évoqué pour la première fois les célèbres jumeaux décédés comme deux frères d’âme, des êtres de lumière.

Francis Lalanne se lache …

En effet, les journalistes du Parisien, comme les autres médias présents à la messe des frères Bogdanoff, n’ont pu manquer de constater que Francis Lalanne avance sans masque. A plusieurs reprises, il a affirmé sa position contre le vaccin. Il a fait parler de lui dans la presse en s’affirmant contre la pensée unique, contre la tyrannie sanitaire ou encore contre la dictature de la Macronie.

Francis Lalanne est allé encore plus loin, appelant à l’insurrection, au coup d’État. Difficile d’être plus radical que ça. Ainsi, le sujet a rapidement été mis sur la table, même si les premiers échanges entre les journalistes du Parisien et le chanteur ont d’abord visé les défunts frères Bogdanoff.

Dès qu’on s’est approché d’eux, on y voyait plus clair, a déclaré Francis Lalanne à propos des frères Bogdanoff. Même si on a la chance d’avoir vécu des moments avec eux, on se dit qu’on n’en a pas eu assez. Ce ne sont pas des personnes que l’on peut quitter facilement.

Quand ils partent, c’est une partie de nous qui part avec eux, ajoute la chanteuse avec émotion. Les journalistes tentent ensuite de recueillir le souvenir le plus marquant que Francis Lalanne gardera des frères Bogdanoff.

Il y en a tellement. Peut-être l’arrivée d’Igor au château de Chambord en hélicoptère pour son mariage en 2009 ? J’y ai chanté, se souvient Francis Lalanne. Nous aimions jouer des chansons bluegrass américaines au banjo. Les rencontrer a été un moment magique, ajoute-t-il. Ensuite, il reste mystérieux. En effet, People Act Magazine imagine qu’il préfère sans doute garder pour lui ces souvenirs émouvants.

Un dérapage malvenu ?

Mais voilà, Le Parisien a osé aborder le sujet sensible. Il a tout d’abord évoqué le fait que les frères Bogdanoff n’étaient pas vaccinés. Selon nos confrères, le chanteur manque de s’étouffer à cette question. Et il répond immédiatement que le vaccin ne les aurait pas protégés davantage. J’ai fait le même choix. C’est un autre point de vue que nous avons partagé ensemble.

Ce n’est pas un vaccin, c’est un traitement expérimental qui ne procure pas d’immunité. Dire que c’est un vaccin est une publicité mensongère, a ajouté Francis Lalanne. Et pour conclure, il a affirmé : La majorité des personnes qui sont victimes sont des personnes qui ont été dosées plusieurs fois.

Et ce sont des propos qui risquent de choquer le public, convient People Act Magazine. D’autant plus que les frères Bogdanoff n’étaient pas du tout des militants anti-vaccins. En effet, Luc Ferry, ami proche d’Igor et Grishka et ancien ministre de l’éducation, affirme qu’ils ont fait ce choix pour eux-mêmes.

Francis Lalanne

Qu’ils se considéraient en assez bonne santé pour résister au virus. Les propos de Francis Lalanne risquent donc d’être débattus. Et déjà, les proches des frères Bogdanoff refusent que leur décision concernant le vaccin soit utilisée.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.